Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 décembre 2015 1 14 /12 /décembre /2015 19:30
LA MARCHE DU MONDE (760) : DU 11 AU 13 DECEMBRE 2015

11 décembre 2015 - Duel très serré en Ile de France :

Selon la dernière enquête Ifop-Fiducial pour Paris Match, iTélé et Sud Radio, la candidate des Républicains Valérie Pécresse devancerait le socialiste Claude Bartolone lors du second tour des élections régionales en Île-de-France.

La région Île-de-France pourrait basculer à droite. Selon l’enquête Ifop-Fiducial pour Paris Match, iTélé et Sud Radio, c'est Valérie Pécresse qui est en tête des intentions de vote pour le second tour des élections régionales, dimanche. La candidate des Républicains obtiendrait 42% des suffrages, contre seuls 40% pour Claude Bartolone, le candidat socialiste. Un écart de deux points qui se situe dans la marge d'erreur de trois points. Le candidat FN, Wallerand de Saint-Just, lui, réunit 18% des intentions de vote. Au premier tour, il avait séduit 18,4% des votants.

La campagne se déroule dans une acrimonie particulière -Valérie Pécresse a annoncé jeudi qu'elle allait porter plainte contre son adversaire de gauche après des propos qui la présentaient en candidate de «la race blanche». Le sondage, réalisé du 8 au 10 décembre, ne peut pleinement refléter l'impact de ces polémiques.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (760) : DU 11 AU 13 DECEMBRE 2015

11 décembre 2015 - Kim Jong-un bluffe-t-il ?

Le dictateur nord-coréen Kim Jong-un a affirmé lors de l'inspection d'un site militaire que son pays détenait la Bombe H, une bombe mille fois plus puissante que celle qui a ravagé Hiroshima en 1945.

La nouvelle serait effrayante si elle s'avérait vraie. La dictature nord-coréenne aurait mis au point "sa" bombe à hydrogène, la Bombe H, dite à fusion thermonucléaire, dont la puissance théorique est 1000 fois plus importante que la bombe A, à fission nucléaire, qui avait été utilisée par les Américains à Hiroshima et Nagasaki en 1945. C'est en tout cas ce que rapporte l'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA.

La Corée du Nord est déjà "un puissant Etat doté de l'arme nucléaire qui est prêt à faire exploser une bombe A et une bombe H afin de défendre sa souveraineté de manière fiable", a déclaré Kim Jong-Un récemment lors d'une tournée récente d'inspection dans un site militaire. La Corée du Nord a testé trois fois la bombe atomique, qui utilise la fission nucléaire, en 2006, 2009 et 2013. Fait extrêmement inquiétant, l'Institut pour la science et la sécurité internationale (ISSI), dont le siège est à Washington, avait mis en garde contre ce qui semblait être une nouvelle "cellule chaude" en construction à Yongbyon, le principal complexe nucléaire de Corée du Nord. Celle-ci pourrait servir à la séparation d'isotopes et à la production de tritium, avait estimé l'ISSI.

Le tritium est un des isotopes de l'hydrogène, et un des composants clés pour la fabrication de bombes thermonucléaires, dont la puissance est nettement supérieure à celle des bombes ne contenant que de l'uranium ou du plutonium. Les deux premiers essais nucléaires nord-coréens avaient été réalisés avec des engins au plutonium. Le troisième incluait vraisemblablement - ce qui n'a pas été confirmé - de l'uranium.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (760) : DU 11 AU 13 DECEMBRE 2015

11 décembre 2015 - Platini reste suspendu mais confiant :

Michel Platini reste suspendu de toute activité footballistique jusqu’en janvier prochain. Son avocat a cependant fait savoir qu’il restait confiant.

Michel Platini reste suspendu de toute activité liée au football jusqu'au 5 janvier 2016, a décidé vendredi le Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne, dans le cadre de l'affaire du versement controversé de 1,8 M EUR. C'est un très mauvais signal pour Platini pour la suite de la procédure: la justice interne de la Fifa, qui a requis sa radiation à vie du monde du foot, l'entendra sur le fond le 18 décembre, puis rendra sa décision avant Noël. "Puisque la commission d'éthique de la Fifa a indiqué vouloir rendre une décision avant la fin de l'année, alors laissons la finir son travail et attendons la décision sur le fond", a expliqué Matthieu Reeb, secrétaire général du TAS. "Le TAS demande à la Fifa de ne pas prolonger la suspension provisoire de Michel Platini au delà du 5 janvier", a ajouté Me Reeb. La Fifa avait en effet la possibilité de prolonger de 45 jours la première suspension de trois mois, prononcée le 8 octobre.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (760) : DU 11 AU 13 DECEMBRE 2015

11 décembre 2015 - A la COP21 on attend encore l’accord :

Au Bourget, jeudi. La fatigue gagne certains participants, alors que les discussions s'éternisent dans la nuit.

Jeudi soir, un nouveau brouillon du texte a été présenté par Laurent Fabius. Si le ministre français affiche une sérénité à toute épreuve, des points de blocage importants demeurent et des reculs ont même été enregistrés. Le texte est maintenant attendu pour samedi matin.

Entre le texte du mercredi après-midi et celui du jeudi soir, les évolutions sont notables. Les crochets, qui marquent les passages sur lesquels les Etats ne se sont pas encore entendus, sont environ sept fois moins nombreux dans le document présenté par Laurent Fabius peu après 21 heures, ce 10 décembre. Des décisions importantes ont été prises, par exemple celle de fixer la limite du réchauffement climatique «bien en dessous des 2°C», tout en appelant à «des efforts pour limiter l'augmentation de la température à 1,5°C».

Une revendication des petits Etats insulaires qui est prise en compte sans pour autant devenir un véritable objectif. Autre point sur lequel les négociateurs ont avancé, celui de l'objectif de long-terme. Le manque de précision de l'article en question aura de quoi agacer les observateurs des ONG qui espéraient un engagement chiffré : alors que le brouillon précédent laissait ouverte la possibilité d'inscrire une baisse de 70 à 95% des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2050, la formulation retenue évoque une floue «neutralité» dans la seconde moitié du siècle.

 

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (760) : DU 11 AU 13 DECEMBRE 2015

11 décembre 2015 - COP21 : Greenpeace repeint la place de l'Etoile :

Alors que la COP21 touche à sa fin, des militants de Greenpeace ont repeint vendredi la place de l'Etoile en jaune pour appeler François Hollande à promouvoir les énergies renouvelables.

La place de l'Etoile transformée en soleil. C'est le message envoyé à François Hollande par les militants de Greenpeace, vendredi. Ils espèrent ainsi mobiliser le gouvernement sur l'importance des énergies renouvelables, et notamment l'énergie solaire. "Pour sauver le climat, renouvelons l'énergie! Il faut 100% d'énergies renouvelables en 2050", a écrit Greenpeace France sur Twitter.

s ne se sont pas encore entendus, sont environ sept fois moins nombreux dans le document 

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (760) : DU 11 AU 13 DECEMBRE 2015

11 décembre 2015 - Diana, la gardienne de la forêt amazonienne :

Elle est venue du fin fond de l’Amazonie. Au nom des Ashéninka, elle défend leur territoire contre les "coupeurs de bois". Pour elle, venir à Paris, c’est aussi risquer sa vie…

Jeudi, Diana Ríos était au Bourget pour la COP21. En mémoire de son père, elle se bat pour sauver leurs terres ancestrales.

"Nous vivions en paix sans penser que cela changerait un jour. On pouvait pêcher à la rivière ou marcher dans la forêt sans avoir peur de mourir. Aujourd'hui, mes pieds foulent le chemin sur lequel mon père a été tué. Et nous pensons tous que cela peut arriver de nouveau. Personne ne peut nous enlever notre peur." Ainsi parle Diana Ríos, un petit bout de femme de 21 ans. Elle a quitté la forêt amazonienne, marché des heures, fendu le fleuve en pirogue et pris l'avion jusqu'à Paris pour venir dire au monde le danger que court sa communauté. Celle des Ashéninka d'Alto Tamaya-Saweto, un groupe d'une trentaine de familles indigènes vivant dans une zone reculée de l'Ucayali, au Pérou, près de la frontière brésilienne.

Assise dans l'un des halls du ­Bourget, Diana apparaît à l'image de son peuple : déterminée et vulnérable. Un regard noir étincelant tantôt de colère, tantôt de tristesse. Des pommettes ornées de motifs rouges. Son père, Jorge Ríos Pérez, a été assassiné le 1er septembre 2014 dans une embuscade avec trois autres chefs des Ashéninka, dont l'activiste Edwin Chota. Pour sa fille, la raison est claire : "C'est parce qu'il a refusé de signer un papier qui aurait laissé les bûcherons piller nos terres."

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (760) : DU 11 AU 13 DECEMBRE 2015

11 décembre 2015 - COP21 : le texte final repoussé à samedi matin :

Le projet d'accord final à la COP21 pour lutter contre le réchauffement de la planète a été repoussé de vendredi à samedi matin.

Alors que Laurent Fabius déclarait jeudi soir qu'un accord était imminent à la COP21, le dépôt du projet final a été finalement repoussé à samedi matin. "Nous préférons nous donner le temps de consulter les délégations tout au long de la journée de vendredi", avant de présenter le texte final en vue d'une adoption directe en séance plénière, a précisé à l'AFP la présidence française de la conférence mondiale sur le climat. Le texte "sera présenté samedi matin tôt pour une adoption à la mi-journée", a-t-on ajouté.

"Tous les espoirs sont encore possibles mais la tentation des postures peut encore prévaloir", a mis en garde Nicolas Hulot, envoyé spécial du président français François Hollande pour la protection de la planète. La COP21 "a levé un magnifique espoir et cet espoir est une promesse que nous n'avons pas le droit de décevoir", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse. Evoquant la "responsabilité inédite" des chefs d'Etat, Nicolas Hulot les a appelés à "construire de la solidarité" plutôt qu'à "négocier sempiternellement".

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (760) : DU 11 AU 13 DECEMBRE 2015

11 décembre 2015 - Braquage à 1 million d’Euros près de l’Elysée :

Une bijouterie située tout près du palais de l'Élysée a été attaquée sans violence vendredi matin, pour un butin qui pourrait approcher le million d'euros et qui était encore "en cours d'évaluation" en début d'après-midi, a-t-on appris de source policière. Le malfaiteur, âgé d'une quarantaine d'années, "présentant bien" et "n'éveillant pas l'attention" selon la source, s'est présenté dans une boutique de la célèbre marque Chopard. Il a réussi à se faire ouvrir la porte d'entrée sans encombres par des employés vers 11H00. Il a alors exhibé une arme de poing, dont il reste à déterminer si elle était factice ou non, et s'est fait remettre des bijoux provenant de quatre vitrines, a précisé cette source, confirmant une information d'Europe 1.

Le montant du butin, qui pourrait atteindre un million d'euros selon de premiers éléments d'enquête, était en cours de vérification et doit être "affiné", a précisé la source policière. Le magasin est situé rue du Faubourg-Saint-Honoré, à proximité directe de l'Élysée, l'un des quartiers les plus protégés de la capitale et où la sécurité a été renforcée depuis l'instauration de l'état d'urgence après les attentats du 13 novembre.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (760) : DU 11 AU 13 DECEMBRE 2015

11 décembre 2015 - Les anti-Trump descendent dans les rues, comme ici à Washington :

Quelques jours après les propos honteux de Donald Trump sur les musulmans, à qui il souhaite interdire l’entrée du territoire américain, ses détracteurs sont descendus dans la rue. Jeudi soir, des personnes ont manifesté à Portsmouth, dans le New Hampshire, où le candidat à l’investiture républicaine à la présidence se trouvait pour un discours.

A New York, dans le quartier de Manhattan, ses opposants brandissaient des panneaux comme: «Les musulmans, soyez les bienvenus! Trump, pas tellement» ou encore «Fuck Trump». A Washington DC, c’est devant le Trump International Hotel que les anti-Trump se sont donnés rendez-vous. «Trump est un raciste» était le mot d’ordre de cette mobilisation réunie à l’initiative de l’association pacifiste CODEPINK, qui appelait au boycott des produits de Donald Trump.

Une tête géante de Trump en papier mâché a été placée sur la tête d’un volontaire, vêtu d’un costume au motif billets de banque. L’homme d’affaires aux idées bien tranchées a dénoncé jeudi le fait que le gouvernement local d’Edimbourg lui a retiré le titre «d’ambassadeur d’affaires» qu’il occupait depuis 2006. «Les responsables politiques britanniques devraient me remercier plutôt que de céder au politiquement correct», a-t-il déclaré.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (760) : DU 11 AU 13 DECEMBRE 2015

12 décembre 2015 - A l’école de Daech :

Image extraite d’une vidéo de propagande tournée à l’institut Al-Farouk, à Raqqa, pendant l’entraînement. Au centre, un commandant saoudien de Daech, Abou Walid, et, à sa gauche, Kakhib, le Yézidi alors âgé de 13 ans qui a été retrouvé après sa libération.

« J’avais très peur mais je ne pouvais pas pleurer, parce qu’ils ne nous laissaient pas pleurer. » Kakhib, 14 ans, garde les yeux baissés. Il a le même visage éteint que sur les vidéos de propagande diffusées par Daech en février 2015. On pouvait l’y voir agenouillé à la gauche d’Abou Walid, un djihadiste saoudien, avec d’autres enfants. Une « classe » façon Etat islamique. Il vient d’y passer sept mois. Au programme de ce Yézidi, converti de force : réveil à 4 heures du matin pour la première prière, lecture et apprentissage du Coran de 9 heures à midi, exercices militaires de 13 heures à 17 heures. Et, toute la ­journée, lavage de cerveau et entraînement à coups de trique. Les « lionceaux du califat », comme les appellent leurs bourreaux, sont alors une centaine. Les plus âgés ont 18 ans ; le plus petit, 5 ans. « On l’aidait à porter sa kalachnikov. Elle était plus grande que lui. » Très peu sont des enfants de militants de Daech. La plupart sont des Yézidis ou « des Arabes syriens, enlevés de force à leur famille ». Parce que leurs parents ont résisté ou qu’ils ne sont pas jugés exemplaires, les enfants doivent payer : « Ils étaient encore plus maltraités que nous, battus sans arrêt. »

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (760) : DU 11 AU 13 DECEMBRE 2015

12 décembre 2015 - Attentats de Paris : Abaaoud aurait été localisé en Grèce en septembre :

Deux mois avant les attentats de Paris, le djihadiste belge Abdelhamid Abaaoud aurait été localisé sur l'île grecque de Léros. Cette même île où deux des terroristes du Stade de France ont transité en octobre dernier.

Abdelhamid Abaaoud a été tué lors de l'assaut de la police dans des appartements de Saint-Denis. L'homme soupçonné d'être le cerveau des attentats de Paris aurait été localisé en Grèce en septembre dernier, selon «Le Parisien». Cette information transmise par les services antiterroristes du Maroc est jugée «très fiable» par les autorités françaises, mais «n'a, pour l'heure, pas été corroboré par des preuves judiciaires», explique un proche de l'enquête au quotidien.

Ce Belge d'origine marocaine de 28 ans se serait trouvé plus précisément sur l'île de Léros. Cette même île où deux des trois kamikazes du Stade de France avaient débarqué le 3 octobre dernier dans une embarcation d'une centaine de migrants. Une fois sur place, les autorités prennent en photo et recueillent les empreintes des migrants. Abdelhamid Abaaoud ne figure pas dans ce fichier. «L'hypothèse privilégiée est qu'il était là pour accueillir des complices», écrit «Le Parisien».

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (760) : DU 11 AU 13 DECEMBRE 2015

12 décembre 2015 - Le Luxembourg double ses forces au Mali : Ils seront deux soldats :

En vertu de la "clause de solidarité" européenne, le Luxembourg a décidé de doubler ses forces militaires au Mali. Ils seront désormais deux soldats.

Le Grand-Duché va dépêcher ce militaire supplémentaire au sein de la mission de formation de l'UE au Mali, au début de l'année 2016. Il sera conseiller auprès des forces armées maliennes. Ce personnel additionnel "double la présence militaire luxembourgeoise sur place", est-il précisé dans un communiqué.

Le petit pays offre également des capacités de transport stratégique dans le cadre du programme géré par l'Otan, ainsi que des contributions financières "en faveur de l'armée malienne et pour la lutte contre l'extrémisme".

 

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (760) : DU 11 AU 13 DECEMBRE 2015

i12 décembre 2015 - Arrivées à Pékin, les chanteuses nord-coréennes annulent les concerts :

Samedi, dimanche et lundi, le groupe nord-coréen Moranbong Band devait se produire au sein du Grand théâtre national de Pékin, en Chine. Tous les membres de ce groupe, entièrement féminin, ont été photographiées à leur arrivée à Pékin et dans leur hôtel, vêtues de l’uniforme de l’armée nord-coréenne. Toutes chantent, dansent et jouent parfois d’un instrument, que ce soit de la guitare, du violon, de la batterie ou du clavier. Elles étaient accompagnées de l'orchestre national nord-coréen, qui devait les accompagner sur scène. Seulement, les concerts ont été annulés à la dernière minute ce samedi, sans que les autorités nord-coréennes ne donnent d'explications, rapporte le "Wall Street Journal".

Il s'agissait de la première fois que le Moranbong Band devait se produire à l'étranger, dans le cadre d'une tentative de réchauffement des relations entre la Chine et la Corée du Nord, le "WSJ" attribuant même le surnom de "diplomatie des Spice Girls" à cet événement. Les billets pour la performance n'étaient pas disponibles à la vente, le ministère chinois des Affaires étrangères était désigné comme étant l'organisateur. Mais l'identité des invités à ces concerts exceptionnels n'a pas été dévoilée. Ce groupe de pop rock a été lancé en 2012, et les membres ont été choisies par le leader nord-coréen Kim Jong-un. Derrière ces tenues de scène courtes et musiques entraînantes, ce sont des chansons entièrement approuvées par l’Etat: «Etudions!» ou encore «Notre cher leader» sont deux titres au répertoire du Moranbong Band.

Une page Facebook a été ouverte pour le groupe, partageant des photos de concert avec les quelques 2.200 personnes qui les suivent en ligne. Les représentations du Moranbong Band sont importantes aux yeux du régime: en 2012, c’est lors d’un concert que Ri Sol-ju, la femme de Kim Jong-un, est apparue pour la première fois devant les médias nord-coréens. 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (760) : DU 11 AU 13 DECEMBRE 2015

12 décembre 2015 - Les femmes saoudiennes sont allées pour la première fois dans des bureaux de vote :

Les premières élections ouvertes aux femmes, candidates et électrices, ont débuté samedi en Arabie saoudite, un scrutin perçu comme un timide progrès dans ce royaume ultra-conservateur régi par une version rigoriste de l'islam. «Maintenant, les femmes ont une voix», a déclaré à l'AFP Awatef Marzouq, la trentaine et le visage couvert, en disant avoir «pleuré» après avoir voté dans une école de Ryad pour les élections municipales. «Ce sont des choses qu'on voit à la télévision dans d'autres pays, sans pouvoir le faire nous-mêmes», a-t-elle ajouté, alors que les chances de voir des candidates élues sont minces, voire nulles.

La mixité dans les lieux publics étant interdite, les Saoudiennes en campagne n'ont pu rencontrer que leurs électrices, qui sont 119 000 à s'être inscrites pour la première fois sur une liste électorale, sur près de 1,5 million d'électeurs, selon des chiffres officiels L'Arabie saoudite était le dernier pays à dénier à ses citoyennes le droit de vote. Ce royaume est l'un des plus restrictifs au monde pour les femmes, qui n'ont pas le droit de conduire et doivent obtenir l'accord d'un homme pour travailler ou voyager.

Samedi, électeurs et électrices devaient choisir entre 6 000 candidats hommes et 900 femmes autorisées pour la première fois à se présenter. Tous briguaient un siège dans les 284 conseils municipaux, des assemblées aux pouvoirs limités qui sont les seules dans le royaume à être composées de représentants élus. L'Arabie saoudite est une monarchie absolue où toutes les grandes décisions politiques sont prises au niveau de la famille royale et où aucune dissidence n'est tolérée.

 

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (760) : DU 11 AU 13 DECEMBRE 2015

12 décembre 2015 - A Kaboul, une "attaque contre l'Espagne :

"L'assaut mené par des talibans en Afghanistan dans le quartier diplomatique de Kaboul est "une attaque contre l'Espagne", a déclaré samedi le gouvernement espagnol, en précisant qu'outre deux policiers espagnols, deux membres du personnel afghan avaient été tués. "Nous sommes face à une attaque terroriste au cours de laquelle sont décédés deux citoyens espagnols et qui a fortement porté atteinte à nos intérêts. C'est par conséquent une attaque contre l'Espagne et contre sa collaboration au renforcement de la démocratie en Afghanistan", explique le gouvernement dans un communiqué. "Dans l'attaque ont également été tués deux employés afghans de l'ambassade", précise-t-on de même source.

Les talibans ont revendiqué l'attaque, qui a pris fin au petit matin samedi, déclarant qu'elle visait une maison d'hôtes fréquentée par des étrangers. Ils n'ont pas mentionné l'ambassade d'Espagne. "L'enquête reste ouverte et aucune hypothèse n'est exclue", indique cependant Madrid dans un communiqué. Le gouvernement a précisé qu'un échange de tirs de plus d'une heure s'était produit à l'intérieur du complexe de l'ambassade où trois des assaillants talibans avaient pu entrer, le portail d'accès à l'enceinte ayant été détruit par l'explosion d'une voiture piégée devant le site. Le premier policier espagnol décédé est mort immédiatement lors de l'explosion de la voiture qui s'est produite vers 18h00 locales (13h00 GMT). Le deuxième policier a été blessé et est mort lors de son transfert à l'hôpital. Le communiqué décrit une situation très complexe pendant "plusieurs heures" pour les personnes se trouvant dans la représentation diplomatique, qui ont du se réfugier dans deux bunkers, dans l'attente d'être exfiltrés par des forces spéciales afghanes et des unités militaires américaines. Les assaillants ont finalement été tués, selon le ministère afghan de l'Intérieur. La veille, le chef du gouvernement conservateur Mariano Rajoy, en pleine campagne électorale, avait démenti que l'attaque ait visé l'ambassade, assurant que tout allait bien. Il avait ensuite du revenir sur ses propos, dans la soirée, pour annoncer la mort d'un premier policier et la suspension d'un meeting électoral dans le sud de l'Espagne, à moins de dix jours des législatives du 20 décembre.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (760) : DU 11 AU 13 DECEMBRE 2015

12 décembre 2015 - COP21 : à Paris, l'accord pour le climat est adopté :

Au terme de deux semaines de négociations, les représentants de 195 pays ont adopté samedi à Paris un accord mondial sans précédent pour lutter contre le réchauffement de la planète.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (760) : DU 11 AU 13 DECEMBRE 2015

13 décembre 2015 - Trois œuvres de Banksy découvertes à Calais :

L’artiste militant Banksy a encore frappé pour Calais. Près de quatre mois après l’ouverture de son parc Dismaland, dont les matériaux devaient être envoyés pour construire des abris au sein de la «Jungle» de la ville française, trois œuvres du Britannique ont été découvertes à travers Calais. La première représente Steve Jobs, baluchon sur le dos et ordinateur Apple dans la main, elle est située à l’entrée de la «Jungle».

L’artiste a expliqué son œuvre dans un communiqué: «On nous fait souvent croire que l’immigration est une perte pour les ressources d’un pays, mais Steve Jobs était le fils d’un immigré syrien. Apple est la société qui dégage le plus de bénéfices, et qui paye plus de sept milliards d’impôts, mais cela a pu être le cas seulement parce qu’un homme venu de Homs a pu entrer [aux Etats-Unis].»

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (760) : DU 11 AU 13 DECEMBRE 2015

13 décembre 2015 - Un vote sous haute tension en Centrafrique :

Les électeurs font la queue devant un bureau de vote de Bangui, en Centrafrique.

Des tirs ont notamment éclaté entre partisans et opposants au référendum dans le quartier PK5, l'enclave musulmane de Bangui, où le principal bureau de vote est resté fermé pour des raisons de sécurité.

Les tirs se poursuivaient dans ce quartier vers 09H30 (08H30 GMT) non loin de la mosquée centrale, a constaté une journaliste de l'AFP. "Nous avons reçu cinq blessés, dont deux atteints gravement", a indiqué un employé de la Croix-Rouge.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (760) : DU 11 AU 13 DECEMBRE 2015

13 décembre 2015 - Une femme élus à La Mecque :

Pour les premières élections ouvertes aux femmes en Arabie saoudite, une femme a été élue: Salma bent Hizab al-Oteibi l’a emporté à La Mecque, elle siégera à un conseil municipal.

Dès les premières élections, une première victoire. Salma bent Hizab al-Oteibi est la première femme à avoir été élue pour siéger au Conseil municipal de Madrakah, une localité de la région de La Mecque. Il s’agissait de la première fois que les femmes étaient candidates et électrices à un scrutin dans la très conservatrice Arabie saoudite. Elle était le dernier pays au monde à refuser le droit de vote aux femmes. Sur les près de 7.000 candidats, 978 étaient des femmes, qui briguaient tous un siège dans les Conseils municipaux, seules assemblées composées de représentants élus. Salma bent Hizab al-Oteibi était elle-même face à sept hommes et deux femmes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by jp echavidre - dans IMAGES CHOC
commenter cet article

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens