Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 mars 2010 5 12 /03 /mars /2010 10:00




Francois-Fillon-eads.jpg




François Fillon a accusé mercredi 10 mars les Etats-Unis d'un "manquement grave" aux règles de concurrence, forçant EADS à se retirer de l'appel d'offres des avions ravitailleurs de l'US Air Force.

 


François Fillon n'a pas mâché ses mots mercredi à l'encontre des Etats-Unis. Le Premier ministre a dénoncé un "manquement grave" de l'administration américaine aux règles d'une "concurrence loyale". Cette sortie du chef de gouvernement intervient au lendemain de l'annonce par EADS de l'abandon du marché des avions ravitailleurs de l'US Air Force. "Le gouvernement américain - je le dis - a obligé EADS à quitter la compétition pour les ravitailleurs de l'armée américaine", a accusé François Fillon, dans un discours.

 

Dans la matinée, c'est Pierre Lellouche, secrétaire d'Etat français aux Affaires européennes, qui avait donné le ton, estimant que cette affaire n'en resterait pas là et que le mot "scandale" était "faible". "Il n'y a pas de raison qu'une technologie, d'ailleurs supérieure à la technologie américaine, soit écartée d'un marché", a-t-il dit à la sortie du Conseil des ministres. "C'est absolument incompatible avec les règles de droit", a ajouté cet atlantiste convaincu. "Quand un contrat est signé, qu'il est ensuite dénoncé (...), que les spécifications soient réécrites pour favoriser l'avion américain, qu'ensuite on se livre à des pressions, que l'offre européenne soit obligée de se retirer, je trouve qu'on a dépassé les bornes" a-t-il détaillé.

 

Sarkozy en parlera à Obama


L'énervement du gouvernement français est un nouvel épisode de dossier "ravitailleurs de l'US Air Force". EADS et son allié américain Northrop Grumman avaient d'abord remporté l'appel d'offres l'an dernier mais suite à des pressions du groupe américain Boeing, la procédure a été relancée. Et, après modifications de l'appel d'offres, le groupe européen a dû se retirer. Boeing est désormais seul en lice. Dans une interview publiée mercredi par Le Figaro, le président d'EADS, Louis Gallois, juge le nouvel appel d'offre "clairement en faveur du Boeing B767", plus petit que l'Airbus A330.

 

L'Allemagne, partenaire de la France au sein d'EADS, avait déjà accusé mardi les Etats-Unis de protectionnisme et demandé que soient revues les modalités de l'appel d'offres. Le commissaire européen au Commerce, Karel de Gucht, a pour sa part jugé "hautement regrettable" qu'EADS et Northrop Grumman soient de facto écartés. Le ministère français des Affaires étrangères a averti mardi que la France, ses partenaires européens et la Commission européenne examineraient les "possibles implications" de ce nouveau développement.

 

Ce dossier sera au cœur des discussions entre Nicolas Sarkozy et Barack Obama lors du voyage du chef de l'Etat français à Washington dans trois semaines, a annoncé Luc Chatel, le porte-parole du gouvernement. D'après lui, les règles de l'appel d'offre ont été modifiées "dans des conditions discutables". "Nous regrettons que cette nouvelle décision des Américains conduise à un dialogue des autorités américaines avec un fournisseur unique", a-t-il ajouté.

 



Source : lejdd.fr  10-03-2010




Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Repost 0
Published by jp echavidre - dans FRANCE Economie
commenter cet article

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens