Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 janvier 2009 3 07 /01 /janvier /2009 08:46





Si vous vivez en Inde, vous les croisez tous les jours, les cris de certains vous réveillent tous les matins, ils font vivre les quartiers de New Delhi. Mais qui sont ces travailleurs de la rue ? Rencontre avec ces figures de la vie urbaine en Inde. Aujourd'hui, le recycleur.



Qui ? Sahin, 25 ans, originaire de l'Uttar Pradesh
Où ? New Friends Colony
Combien ? 5 roupies (7,5 centimes d ‘euros) pour un kg de papier
Salaire : de 1500 à 2000 roupies par mois (de 23 à 31 euros)
Particularité : son cri strident

C'est l'un des mystères des matins indiens. D'où vient ce cri rauque mais persistant qui vous tire de votre sommeil? Le recycleur hurle "Kabariiiiiiiiiii", avec des mélodies différentes selon les quartiers, arpentant à vélo les rues dès huit heures du matin. Le kabari, c'est lui, le recycleur. Son objectif : récupérer verre, papier, carton et plastique pour les revendre à un autre intermédiaire qui les revendra à son tour à une usine de recyclage. Ces hommes à vélos sillonnent tous les quartiers de New Delhi.

Sahin explique qu'il achète aux particuliers un kilo de papier 5 roupies (7,5 centimes d'euros) pour le revendre 7 roupies (11 centimes d'euros). Il travaille tous les jours jusu'à 14h. Sur le porte-bagages de son vélo, les piles de cartons s'entassent. Et il repart, rythmant ses coups de pédales de "Kabariiiiiiiiiiiiii". Habitants des villes indiennes, ce cri vous réveillera toujours, mais maintenant vous saurez pourquoi…





Source : Aujourd'hui l'Inde

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens