Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 juillet 2013 4 04 /07 /juillet /2013 11:00

Pierre-Gattaz-President-Medef.jpg

 

Le successeur de Laurence Parisot à la tête du Medef sera bien Pierre Gattaz. Ce dernier a, sans surprise, été élu mercredi 3 juillet par l'assemblée générale de l'organisation patronale, avec 95% des suffrages.

Il y a tout juste un mois, le patron de Virgin Mobile Geoffroy Roux de Bézieux avait emporté les suffrages, à une voix près, du Conseil exécutif du Medef. Quelques jours plus tard, il s'est retiré de la course de la présidence du Medef, s'associant à son principal concurrent, Pierre Gattaz. Ce dernier a, sans surprise, été élu mercredi 3 juillet au matin à la tête de l'organisation patronale avec… 95% des voix à l'assemblée générale. Son unique adversaire, Hervé Lambel, n'a obtenu que huit voix contre 476 pour le vainqueur.

Le successeur de Laurence Parisot a donc débuté son mandat par un plébiscite. S'attendant à cette issue positive, Pierre Gattaz a déjà finalisé son nouvel organigramme pour les cinq années à venir. Il a ainsi annoncé à la presse que le nouveau Medef sera composé en huit pôles distincts d'importance égale. Le plus stratégique d'entre eux, qui traitera des questions d'économie, de fiscalité et de compétitivité, sera piloté par Geoffroy Roux de Bézieux. Le pôle dédié aux questions sociales sera dirigé par Jean-François Pilliard, élu président de l'Unédic en mars dernier, et Claude Tendil, PDG de Generali. Ce sont ces deux hommes qui seront, au côté de Pierre Gattaz, assis à la table des négociations de la réforme des retraites à venir.

Bras-de-fer attendu sur les retraites

Pierre Gattaz n'est autre que le fils d'Yvon Gattaz, président de 1981 à 1986 du CNPF, l'ancêtre du Medef. Le nouveau patron des patrons connaît donc bien les rouages de cette organisation. Pendant toute sa campagne interne, il s'est pourtant présenté en "candidat du terrain" loin du siège parisien du Medef. Il fustigeait ainsi Laurence Parisot qui tentait, via une réforme des statuts finalement avortée, de conserver son poste.

Laurence Parisot ne pouvant se représenter à la tête du Medef, Pierre Gattaz a ensuite attaqué son bilan et notamment les concessions faites à l'exécutif au moment de l'accord sur l'emploi. Ce dernier, pourtant qualifié d'"accord Medef" par le Front de gauche, réduit, selon lui, les marges de manœuvres des entreprises. Son discours concernant la politique de François Hollande est encore plus sévère. Le nouveau patron des patrons dénoncent les 35 heures qui "nous polluent la vie", la fiscalité "sans cesse alourdie" des entreprises ou encore l'âge de la retraite.

La réforme des retraites devrait d'ailleurs être son premier bras-de-fer avec le gouvernement Ayrault. Pour l'heure, Pierre Gattaz n'a pas encore ouvert les hostilités. Il a estimé que le gouvernement "va dans le bon sens" même s'il doit "aller plus vite et plus fort". Il a également considéré la méthode du dialogue social comme la plus efficace.

Le Medef fera des propositions sur la dépense publique

Par ailleurs, Pierre Gattaz dénonce "la dérive depuis trente ans de la dépense publique" et la "mauvaise gestion de l'Etat". Une accusation qui cible autant le pouvoir actuel que l'UMP. Pour éviter d'être réduit en simple critique, Pierre Gattaz mettra sur pied un nouveau pôle "sur la sphère publique", en réalité consacré à "la recherche de solutions pour la baisse des dépenses de l'Etat". Il y a placé à sa tête Anne-Marie Couderc, ancienne ministre de l'Emploi d'Alain Juppé devenue PDG de Presstalis.

Mais, comme sur le dossier des retraites, Pierre Gattaz veut pour le moment montrer sa bonne volonté. "Je me fiche de la couleur du gouvernement. Je lui dis : faites-nous confiance, nous pouvons accompagner les réformes", confiait-t-il au JDD le 2 juin dernier. Selon nos informations, François Hollande semble apprécier son nouvel interlocuteur. Le chef de l'Etat s'était rendu en décembre dans l'une des usines de Radiall, dont Pierre Gattaz est le PDG, et il avait décoré de l'insigne de grand-croix de la Légion d'honneur son père, Yvon, début avril. L'entente semble donc cordiale… du moins jusqu'à jeudi. Tous les partenaires sociaux seront en effet reçus à Matignon pour évoquer leur position sur la réforme des retraites.

 

 

Source : leJDD.fr 03-07-2013

 

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Repost 0
Published by jp echavidre - dans FRANCE Société
commenter cet article

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens