Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 18:00

ferrari_375_america_pininfarina_coupe_special_1954_101.jpg

 

 

Les premières Ferrari, étaient toutes construites autour du même moteur V12. Moteur relativement petit en cylindrée qui, en version suralimenté équipait les premières voitures de Formule 1.

Assez mécontent des résultats obtenus, Enzo Ferrari charge le motoriste Aurello Lampredi de développer un moteur plus dimensionné. La cylindrée va alors évoluer jusqu’à atteindre dans la version ultime, 4,5 litres. C’est la limité autorisée en F1 pour les moteurs à aspiration naturelle.

Avec les deux modèles 340 America voiture de course et 342 América voiture routière, Ferrari met en production un V12 de type Lampredi de 4,1 litres de cylindrée qui développe près de 200cv. Mais la voiture routière manque encore de puissance et cela malgré un changement de boite de vitesses : 4 rapport sur la 342 et 5 rapports sur la version course 340. La marque ne fabriquera que six exemplaires de la 342 América, carrossés par Pinin Farina.

Très rapidement vient un nouveau modèle le 375 América motorisé avec le V12 Lampredi dont la cylindrée a été portée à 4,5 litres. La même motorisation que les véhicules de Formule 1. Alimenté par trois carburateurs Weber, il développe maintenant 300 cv à 6 300 t/mn en aspiration naturelle. Le châssis de la 375 América est extrapolé des châssis précédents mais avec une augmentation d’empattement qui est porté maintenant à 2 800 mm. Le véhicule, carrossé par l’italien Vignale, est présenté au salon Automobile de Turin en 1954 en version coupé. D’un poids total de 1150 kg, le coupé Vignale affiche une vitesse de pointe de 240 km/h.

Douze exemplaires du modèle 375 América seront fabriqués par Ferrari dont seulement trois coupés carrossés par Vignale. Le véhicule présenté est le douzième et dernier exemplaire fabriqué spécialement par Pinin Farina pour Giani Agnelli. Le futur patron de Fiat conservera cette voiture pendant quelques années avant de la retourner à l’usine. Elle est alors vendue aux Etats-Unis où elle est encore à ce jour. Complètement restaurée par une entreprise américaine elle participe, très régulièrement, aux plus prestigieux Concours d’Elégance.

 

ferrari_375_america_pininfarina_coupe_special_1954_102.jpg

 

 

ferrari_375_america_pininfarina_coupe_special_1954_103.jpg

 

 

ferrari_375_america_pininfarina_coupe_special_1954_104.jpg

 

 

ferrari_375_america_pininfarina_coupe_speciale_1954_105.jpg

 

 

ferrari_375_america_pininfarina_coupe_special_1954_106.jpg

 

 

ferrari_375_america_pininfarina_coupe_1954_107.jpg

 

 

ferrari_375_america_pininfarina_coupe_speciale_1954_108.jpg

 

 

ferrari_375_america_pininfarina_coupe_speciale_1954_109.jpg

 

 

ferrari_375_america_pininfarina_coupe_speciale_1954_110.jpg

 

 

ferrari_375_america_pininfarina_coupe_speciale_1954_111.jpg

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

swisscarsighting.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog  ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

Repost 0
Published by jp echavidre - dans VOITURES DE LEGENDE
commenter cet article

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens