Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 avril 2013 4 04 /04 /avril /2013 11:00

Jean-Marc-Ayrault-et-Noel-Le-Graet-taxe-a-75-.jpg

 

 

Les clubs de football seront-ils concernés par la nouvelle version de la taxe? Oui, indique Matignon mardi 2 avril dernier, alors qu'un peu plus tôt le ministre Alain Vidalies assurait que "personne ne (pouvait) répondre à cette question". La Fédération française de football assure, en revanche, que cette mesure ne la concernera pas.

Le flou sur les contours de la nouvelle taxe à 75%, annoncée par François Hollande la semaine dernière, n'est pas encore levé. L'impôt sur les plus hauts revenus, retoqué par le Conseil constitutionnel fin 2012, sera désormais un prélèvement payé par les entreprises. Mais le monde du football est-il concerné? "Toutes les entreprises qui versent des salaires supérieurs à un million d'euros" sont concernées, assurent les services de Jean-Marc Ayrault, contactés mardi 2 avril dernier par l'AFP. Clubs de football inclus.

La Fédération Française de Football pensait que les clubs seraient épargnés

Pourtant, ce n'est pas ce qu'affirmait le président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët (photo), dans Le Parisien daté du mardi 2 avril. Contacté par le journal la veille, le dirigeant assure au contraire que les clubs professionnels seraient épargnés. "Le Premier ministre à qui j'ai posé la question a été clair : seules les grandes entreprises seront taxées. Or les clubs professionnels sont considérés comme des PME, donc ils ne seront pas touchés par la taxe à 75%", affirme Noël Le Graët. Mardi, en fin d'après-midi, il revenait sur ses propos auprès de l'Equipe.fr : "Je n'ai pas eu Jean-Marc Ayrault en direct. C’est tout à fait clair. Je n'ai pas parlé avec lui. A titre personnel, j'ai cru que cette taxe était destinée aux grandes entreprises et excluait les sportifs et les artistes. C'était ma grille de lecture. J'ai sans doute été trop rapide, car Matignon, c'est vrai, ne l'a jamais dit officiellement."

Une conversation qui remonte à décembre?

Matignon assurait déjà plus tôt dans la journée que les choses ont évolué. "Le Premier ministre a rencontré M. Le Graët en décembre, avant que le Conseil constitutionnel n'invalide le premier dispositif", a précisé l'entourage du Premier ministre, qui a assuré qu'il n'y avait eu "aucun contact depuis". Les déclarations de Noël Le Graët ont toutefois jeté le trouble au sein du gouvernement. Avant les précisions de Matignon, Alain Vidalies a fait entendre un autre son de cloche. "La vérité c’est que personne ne peut répondre à cette question à ce stade-là", a affirmé mardi sur LCI le ministre chargé des Relations avec le Parlement. Selon lui, ce sujet "sera évoqué devant le Parlement lors de l’examen de la loi de finances de 2014". C'est pourquoi, "pour l'instant, personne n’a pris de décision sur la question." Fleur Pellerin, en revanche a réfuté l'argument du dirigeant de la FFF, en estimant sur France Inter que les clubs de foot étaient "un peu au-dessus du chiffre d'affaires qui correspond à la définition des PME".

Ancien maire socialiste de Guingamp, de 1995 à 2008, et longtemps en charge des dossiers économiques au sein de la FFF, Noël Le Graët s'était déclaré favorable au principe d'une taxe à 75%, promesse phare de la campagne présidentielle de François Hollande. "L’Etat propose un effort de deux ans à tous les contribuables qui ont les moyens. Je pense qu’il faut accepter d’être solidaire de la nation", déclarait-il dans les colonnes de L'Equipe en décembre, avant même sa réélection à la tête de la fédération.

Un coût de 82 millions d'euros

Le président de la Ligue de football professionnel (LFP), Frédéric Thiriez, était de son côté moins affirmatif sur une éventuelle exonération des clubs.  "Par expérience, je crois prudent d'attendre le texte et surtout son adoption", a-t-il déclaré mardi à L'Equipe. Mais ce dernier maintient toujours "son coup de gueule" de vendredi. "On étrangle les clubs!", s'indignait le dirigeant, au lendemain de l'intervention télévisée de François Hollande. "Après avoir essayé de s'en prendre aux joueurs, on s'en prend à présent aux PME que sont les clubs professionnels", écrivait-il dans un communiqué.

Selon la LFP, cette taxe coûterait 82 millions d'euros aux clubs de Ligue 1 qui y seraient soumis, "soit une augmentation brutale des charges de 30%". Au 30 juin dernier, les clubs de L1 et de L2 cumulaient un déficit de 107 millions d'euros. Une centaine de joueurs, sur les 530 évoluant Ligue 1, serait concernée par ce niveau d'imposition. "La France va perdre ses meilleurs joueurs, nos clubs verront leur compétitivité en Europe plonger et l’Etat y perdra ses meilleurs contribuables", critiquait encore Frédéric Thiriez.

On peut malheureusement craindre qu’il ait raison !...

 

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens