Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 10:31

Kenneth-P-Thompson-Nafissatou-Diallo.jpg

 

 

 

C’était un secret de polichinelle puisque toute la presse américaine avait déjà annoncé la nouvelle : le procureur Cyrus Vance, en charge de l'affaire DSK à New York, a "refusé à Nafissatou Diallo le droit d'avoir accès à la justice", a indiqué l'avocat de la femme de chambre du Sofitel, Kenneth Thompson, après une courte réunion lundi 22 août avec le magistrat au tribunal de New York. Les procureurs ont en effet demandé l'abandon des poursuites pour agression sexuelle à l'encontre de Dominique Strauss-Kahn, selon un document transmis par le parquet de Manhattan. Selon ses avocats, l'ancien patron du FMI est "reconnaissant" envers Cyrus Vance.

Curieuse justice que cette justice américaine. Il n’y a pas une semaine, la presse (encore) faisait état des résultats de laboratoire établissant la preuve d’une relation sexuelle « hâtive » . Aujourd’hui, après 100 jours de cauchemar, le prévenu DSK est blanchi comme si rien ne s’était passé.

L'entrevue a été courte. Vingt minutes tout au plus. Pourtant, elle était très attendue. Le procureur Cyrus Vance, en charge de l'enquête sur l'affaire DSK à New York avait invité la plaignante, Nafissatou Diallo, et son avocat, Kenneth Thompson (photo), pour leur expliquer ce qui devait se passer mardi 23 août, lors de la prochaine audience devant le tribunal de Manhattan. Comme attendu, il leur a expliqué lundi soir qu'il abandonnait les poursuites contre l'ancien directeur général du Fond monétaire international.

L'équipe du magistrat a en effet demandé l'abandon des poursuites pour agression sexuelle à l'encontre de Dominique Strauss-Kahn, selon un document transmis par le parquet de Manhattan. Une telle décision indique donc qu'ils ont été incapables de prouver la culpabilité de l'ancien ministre de l'Economie. Dans le document de 25 pages adressé au juge, le procureur Cyrus Vance Junior a expliqué que Nafissatou Diallo avait menti de manière répétée aux enquêteurs, et que si les éléments matériels prouvaient qu'elle avait eu "une relation sexuelle hâtive" avec l'ancien patron du FMI, il n'était pas possible de certifier qu'elle lui avait été imposée. Les mensonges de la femme de chambre ont "sérieusement entamé sa crédibilité de témoin dans cette affaire", a-t-il ajouté, expliquant qu'elle avait menti "dans presque tous les entretiens avec les procureurs, en dépit des invitations à dire la vérité". Les avocats de DSK ont confirmé ces informations, ajoutant que leur client était "reconnaissant" envers le procureur.

Cette issue semble plutôt logique après les déclarations du procureur début juillet, mettant en cause la crédibilité de la femme de chambre du Sofitel. Il avait alors expliqué qu'elle avait menti à plusieurs reprises aux enquêteurs sur son passé et sur ce qui s'était passé tout de suite après les faits présumés. Elle avait également longtemps refusé d'admettre une conversation téléphonique -enregistrée- où elle aurait évoqué, le 15 mai, avec un ami emprisonné, la fortune de Strauss-Kahn. Une condamnation au pénal ne peut être obtenue à New York que par un jury unanime, convaincu "au delà du doute raisonnable".

Fureur dans le camp Diallo

Évidemment, cela ne satisfait le camp Diallo. Si la femme de chambre, gilet gris et pantalon noir, piercing à la narine droite, est restée silencieuse à sa sortie du bureau du procureur, son avocat s'est ému devant la presse de cette décision : "Le procureur de Manhattan Cyrus Vance refuse le droit à la justice d'une femme victime d'un viol", a-t-il déclaré à la presse. «  Il n'a pas seulement tourné le dos à une victime innocente mais aussi aux preuves physiques et médicales", a déclaré l'avocat. "Si le procureur de Manhattan, qui est élu pour protéger nos mères, nos filles, nos soeurs, nos femmes et nos proches ne prend pas leur défense quand elles sont violées ou victimes d'agressions sexuelles, alors qui va le faire?"

En face, dans le camp DSK, l'heure est au soulagement et à la colère. Interviewé par BFM TV, le député de Paris Jean-Marie Le Guen, proche du socialiste, a dénoncé un "déni de justice" à l'encontre de Dominique Strauss-Kahn et de ses proches, cause de "l'amertume" que ces derniers "ont portée depuis des semaines et même des mois". Mais "il faut savoir gérer les frustrations", a-t-il ajouté. Pour lui, DSK n'entrera pas dans la course à la primaire : "son souci ira d'abord vers le respect des procédures du PS et l'idée de s'exprimer sur le fond des sujets".

La fin de la procédure pénale ne met cependant pas un point final à l'affaire aux Etats-Unis. Les avocats de Nafissatou Diallo ont en effet lancé au début du mois une procédure civile devant un tribunal du Bronx pour obtenir des dommages et intérêts après l'agression "violente et sadique" contre leur cliente.

L’affaire pourrait également avoir des prolongements en France puisque l’avocat de Nafissatou Diallo a également déposé une plainte à l’encontre d’un Maire Adjoint de Sarcelles pour subordination de témoin... 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens