Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 19:00











Sur le droit à l'image, Rama Yade, secrétaire d'Etat aux Sports, a été désavouée par sa ministre de tutelle, aidée par celui du Budget.

 

C’est en tandem qu’ils ont défié le sport professionnel, en supprimant le "droit à l’image" des champions. Jeudi 29 octobre après-midi, la ministre de la Santé et des Sports, Roselyne Bachelot, et le ministre du Budget, Eric Woerth, ont fait adopter l’amendement parlementaire mettant fin à cette niche fiscale, qui permettait aux sportifs vedettes de défiscaliser un tiers de leurs revenus! Leur offensive, mûrement réfléchie, était décidée de longue date. Woerth et Bachelot en avaient parlé en tête-à-tête. Elle y était "favorable" et ne s’en cachait pas, tout comme lui. "Il y a eu plusieurs réunions interministérielles, orchestrées à chaque fois par Matignon, explique Woerth. Le sujet était assez clair au sein du gouvernement." Bachelot fait chorus: "L’arbitrage venant du Président et du Premier ministre était parfaitement clair. Je suis quelqu’un d’obéissant. Notre pays traverse de grosses difficultés et beaucoup de Français n’auraient pas compris que ce système perdure."

 

Un manque à gagner de 6 millions pour Lyon


Comment expliquer alors que Rama Yade se soit clairement démarquée de sa ministre de tutelle? A-t-elle joué les francs-tireurs… ou a-t-elle été au contraire tenue à l’écart par le duo Bachelot-Woerth? Quelques heures avant le vote de l’amendement, Yade avait publié un communiqué dénonçant cette suppression d’exonération "très dangereuse", qui "nuirait immédiatement et durablement à la compétitivité du sport français". Comme si elle ignorait que tout était déjà joué, ou si elle voulait se démarquer par avance… Anecdote significative: la semaine précédente, Yade avait été reçue à l’Elysée par Nicolas Sarkozy en même temps que Roselyne Bachelot, pour préparer la candidature de la France à l’Euro 2016. Elle aurait aimé aborder le sujet du droit à l’image, pour emporter le soutien de l’amateur de football Sarkozy. Roselyne Bachelot l’en aurait dissuadé, lui expliquant qu’il ne fallait mettre sur le tapis "qu’un sujet à la fois"… De là à voir un contournement de la droite "sportive" par la droite "gestionnaire", à laquelle Bachelot s’est ralliée.

 

Depuis jeudi, en tout cas, le match est brûlant. Le monde des sportifs, football professionnel en tête, se déchaîne et accuse Roselyne Bachelot d’avoir "lâché" les siens. "Les clubs n’auront plus les moyens de pouvoir financer les salaires de leurs joueurs", tonne Jean-Michel Aulas, président de l’Olympique lyonnais, qui évalue un manque à gagner de 6 millions d’euros pour son club. "La suppression du dispositif en milieu de saison sportive, alors que les budgets des clubs et les contrats de travail conclus l’intégraient jusqu’en 2012, est inadmissible", dénonce-t-on à l’Union des clubs professionnels de rugby.

 

Mais Bachelot se défend: "Les lobbies sportifs sont très puissants, nous avons affaire à des stars qui n’hésitent pas à décrocher leur téléphone. Mais je n’ai pas lâché les sportifs: j’ai alloué 150 millions d’euros pour la rénovation des stades, dans la perspective de l’Euro 2016!" La dame veut "tenir bon", soutenue par Woerth. "Trop souvent, les ministres sont les porte-parole des milieux dont ils ont la charge, dit le ministre du Budget. Roselyne a fait preuve de courage en allant contre cette règle. Roselyne pense que cette mesure est une niche pour les riches sportifs, qui n’est pas efficace en termes de compétitivité des clubs, et qui coûte cher au ministère des Sports." Et comme "prime au courage", Woerth va permettre à Bachelot de récupérer les 35 milliards économisés dans le budget de son ministère. Ils seront "redistribués au sport amateur". Le tandem joue le sport du peuple contre les gros.





Source : lejdd.fr  31-10-2009 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens