Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 16:00










chirac.jpg




Pourtant rattrapé par les affaires, Jacques Chirac bat des records de popularité. Ses Mémoires font un carton. L'analyse d'un phénomène.

 


Des nounours, des lettres, des photographies et, bien sûr, de l’andouillette, la spécialité culinaire de la région… Lorsqu’il s’est rendu dans un magasin culturel de Troyes pour dédicacer son ouvrage, début décembre, Jacques Chirac est reparti avec des dizaines de cadeaux, comme une vedette de la chanson en tournée pour ses adieux. "Il s’est prêté au jeu des signatures pendant près de trois heures, raconte le directeur de l’établissement. Nous n’avons pu servir tout le monde : il y avait une queue de 200 personnes jusque sur le trottoir."

 

Avant la ville du fidèle François Baroin, le "road show" Chirac avait fait étape à la Foire du livre de Brive-la-Gaillarde, en Corrèze, et dans une librairie de Bordeaux, chez Alain Juppé. Trois destinations "sentimentales". Mais le succès a suscité des envies: partout en France, les libraires se battent pour recevoir Chirac. "Lille, Strasbourg, Toulouse, et un bon nombre de moyennes et petites villes, énumère son entourage. Pour l’instant, aucune décision n’a été prise. Mais il y aura d’autres dates."

 

Il ne parle jamais de Sarkozy


L’ancien président de la République, superstar à 77 ans, entretient une cote d’amour à faire pâlir d’envie son successeur: près de 80 %*. Lors de son unique passage à la télévision chez Michel Drucker, en novembre, il a fait exploser l’Audimat. Ce retour d’affection des Français est d’autant plus saisissant qu’il intervient alors que le retraité le plus célèbre de France est rattrapé par les affaires, trente mois après son départ de l’Elysée. Il a été mis en examen le 18 décembre dans l’affaire des emplois fictifs du RPR; et comme les ennuis "volent en escadrille", selon l’une de ses expressions favorites, les nuages judiciaires s’accumulent au-dessus de ceux qui lui sont ou lui furent proches. Les Français ne lui en tiennent manifestement pas rigueur.

 

"Certes, il a quelques casseroles et il est logé gracieusement par une famille libanaise, concède un de ses amis, mais cela n’intéresse pas les Français. Ils ont de toute façon le sentiment que les autres dirigeants n’ont pas fait mieux. Et Chirac est beaucoup plus sympathique." C’est paradoxalement par son silence que l’ancien président a gagné sa nouvelle popularité. Depuis qu’il est à la retraite, il s’est imposé une règle stricte: ne jamais critiquer, ni même commenter l’action de Nicolas Sarkozy. Cette réserve a contribué à adoucir son image. "Même en petit comité, il n’y déroge jamais, affirme François Baroin, qui l’a reçu à Troyes pour dîner avant sa séance de signatures. Il a totalement quitté la vie politique." Jacques Chirac fréquente encore le Conseil constitutionnel que préside l’un de ses plus proches amis, Jean-Louis Debré, et dont il est membre de droit. "Il y collabore toutefois beaucoup moins activement qu’il y a quelques mois, raconte l’un des neuf “sages”. Il paraît assez fatigué."

 

Son livre, un vrai succès commercial


Les Parisiens le croisent parfois pendant ses balades à pied dans la capitale, souvent en compagnie de Jean-Louis Debré. Il participe également à des dîners "entre copains" auxquels se joignent François Baroin, le député François Jacob, qui fut son ministre de l’Agriculture, et Jean-Louis Debré. Voici quelques semaines, l’ancien chef de l’Etat a créé l’attraction gare du Nord, à Paris, lorsqu’il a commandé un hot-dog et une bière au bar d’une brasserie, flanqué de ses deux gardes du corps, en attendant son train pour Bruxelles.

 

Le livre est venu nourrir le courant de sympathie que sa personne suscitait déjà. La promotion de l’ouvrage est réglée au cordeau par son entourage, dont, bien sûr, sa fille Claude. L’exercice est subtil. Tout en ménageant un homme âgé, il faut ne pas galvauder l’image de l’ancien président dans une vulgaire campagne. D’où le caractère "artisanal" de l’opération jusqu’ici. Lui s’y prête de bonne grâce: "Ce sont des moments qui lui permettent de retrouver le contact direct avec les Français qu’il aime tant, confie François Baroin. Il est trop pudique pour l’exprimer, mais je pense que c’est ce qui lui manque le plus."

 

Le succès commercial est déjà acquis. Avec près de 480 000 exemplaires imprimés et 444 500 de plus commandés par les libraires, "le Chirac" sera l’une des opérations les plus rentables de l’année. Et la sortie du tome II, en novembre 2010, relancera mécaniquement les ventes du premier. Un pactole dont Jacques Chirac ne devrait pas tirer de profit direct, en dehors de son à-valoir: il a abandonné l’intégralité de ses droits à sa Fondation et à la Fondation Claude-Pompidou, présidée par son épouse. Pour sa part, Nicole Lattès, son éditrice, ne regrette pas d’avoir insisté après avoir essuyé un premier refus lorsqu’elle avait contacté Jacques Chirac pour ce livre il y a un peu plus de deux ans. Sur les rayons des librairies, il n’y a guère que Dan Brown et Marc Levy qui feront mieux cette année.

 

* Il a battu le record du palmarès politique Ifop-Paris Match, avec 78 %, mi-décembre.



Source : lejdd.fr   27-12-2009 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens