Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 19:00










ferrat-01.jpg

Marqué par l'Histoire

Jean Ferrat (Tenenbaum de son vrai nom) naît en 1930 à Vaucresson (Hauts-de-Seine) dans une famille modeste. Alors qu'il est à peine adolescent, son père, déporté, meurt dans le camp de concentration d'Auschwitz. De cette enfance marquée au fer rouge de l'Histoire, naîtra une véritable prise de conscience politique. Tout au long de sa vie, Jean Ferrat l'humaniste (qui s'est un temps fait appeler Jean Laroche) accompagnera le Parti communiste, sans jamais, toutefois, en devenir membre en raison de ses lourdes réserves vis-à-vis de l'URSS. En 1965, la chanson polémique Potemkine lui vaudra une interdiction de territoire soviétique. Maxppp







ferrat-02.jpg


Les débuts

C'est en 1956 que Jean Ferrat met pour la première fois en musique un poème de Louis Aragon - Les Yeux d'Elsa - pour lequel il voue une admiration sans borne. En 1958, il rencontre la jeune artiste Christine Sèvres, qui deviendra son épouse en 1961 (elle mourra en 1981). L'année précédente, le chanteur connaît son premier succès en radio avec Ma Môme. Sa cote grimpe alors en flèche auprès des professionnels de la musique (il assure les premières parties de Guy Béart ou Zizi Jeanmaire avant sa rencontre avec Isabelle Aubret, à qui il écrira plusieurs succès), mais il faudra attendre l'année 1963 et l'album Nuit et brouillard pour que Jean Ferrat soit définitivement adopté par le grand public. Maxppp








ferrat-03.jpg


Le réveil des consciences

Malgré une certaine forme de censure, la chanson Nuit et Brouillard - et le 33 tours éponyme - qui évoque le douloureux sujet de la Déportation, réveille les consciences. Le grand public trouve en Jean Ferrat un artiste aux mots justes et poignants. Ce dernier lui offrira en 1965 son plus grand succès: La Montagne, hymne dédié à l'Ardèche qu'il chérit tant. En 1967, Jean Ferrat part à la découverte de l'île rebelle de Cuba et de l'Amérique centrale. Il revient en France avec des convictions plus que jamais chevillées au corps et "paré" de sa célèbre moustache qui ne le quittera plus. Lors des événements de Mai-68, Jean Ferrat embrasse naturellement la cause des grévistes. L'année suivante, il est de nouveau aux prises avec la censure pour son titre Ma France. Maxppp







ferrat_04.jpg


De scène lasse

C'est au cœur des années 1970 que Jean Ferrat décide de prendre du champ par rapport à la scène. Pourtant, la décennie aura été marquée par deux œuvres majeures de l'auteur-compositeur-interprète: Ferrat chante Aragon (1970), assurément son album le plus célèbre, puis, en 1975, La Femme est l'avenir de l'homme. Tout un symbole, en 1980, Jean Ferrat sort un nouvel opus, Le Bilan, très critique vis-à-vis du parti communiste, avant de se retirer, de l'arène médiatique, fort de plusieurs millions d'albums écoulés. Retranché dans sa chère Ardèche, il revient sous les projecteurs cinq ans plus tard - sur le plateau d'Apostrophes de Bernard Pivot - à l'occasion de la sortie de Je ne suis qu'un cri, entièrement écrit par l'inconnu Guy Thomas, un professeur de lettres. Une autre émission lui sera consacrée cinq ans plus tard, lors de la sortie de Dans la jungle ou dans le zoo, qui critique à la fois le capitalisme débridé et le communisme liberticide. Maxppp







jean-ferrat-05.jpg


Une voix qui porte

Médaille d'or de la Sacem en 1990 (l'une de ses nombreuses distinctions), Jean Ferrat utilise sa notoriété pour, à partir de cette date, défendre la cause de la chanson française. Pourfendeur d'un système qu'il juge trop commercial, celui qui aura réussi à toucher le grand public sans jamais succomber aux sirènes du show business, multiplie les initiatives. Plus généralement, Jean Ferrat est de toutes les luttes sociales au côté des classes populaires. Au début de l'année, lui qui avait soutenu la candidature de José Bové à l'élection présidentielle de 2002, avait apporté son franc soutien à la liste du Front de gauche engagée dans la bataille des régionales en Ardèche. Il disparaît à la veille du premier tour. Maxppp

Repost 0
Published by jp echavidre - dans FRANCE-MONDE : Dossiers
commenter cet article

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens