Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 05:08











Ségolène Royal a appelé vendredi 28 août le gouvernement à renoncer à son projet de taxe carbone, conçue pour inciter les Français à se tourner vers des technologies moins polluantes.

 


Devant les militants socialistes réunis à La Rochelle, la présidente de la région Poitou-Charentes a dénoncé une manœuvre destinée à "remplir les caisses que l'Etat a vidées". "Je n'ai jamais pensé que l'écologie devait se défendre par la punition. Au contraire l'écologie doit se défendre par l'impulsion", a-t-elle estimé.

 

 

 

Contrairement à la direction du PS qui a soutenu, quoique du bout des lèvres, l'idée d'une taxe carbone, elle a dénoncé "un impôt insupportable pour ceux qui n'ont pas le choix entre acheter un véhicule polluant, puisqu'il n'y a que ça sur le marché, et une voiture électrique parce que celle-ci n'est pas encore fabriquée en grand nombre". "Je dis : 'retirez cet impôt M. Fillon et mobilisez votre énergie pour la montée en puissance de l'industrie automobile française, et mettre massivement sur le marché des voitures électriques pas chères pour que les familles puissent choisir."

 

Avant son discours d'ouverture de l'université d'été du PS, Ségolène Royal avait posé pour les photographes à bord de la voiture électrique fabriquée par Heuliez, que la région Poitou-Charentes a contribué à sauver de la faillite. Vendredi, elle a peaufiné sa stature internationale, rappelant qu'elle avait été nommée représentante mondiale aux Nations unies sur les coopérations en matière d'énergies renouvelables.




Source : lemonde.fr  29-08-2009

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens