Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 12:03




SAMEDI 17 JANVIER 2009




Tout a commencé par le parcours en train entre PHILADELPHIE, berceau de l'indépendance américaine, et la Gare Centrale de WAHINGTON.
Barack Obama marche là sur les traces de son modèle Abraham Lincoln











Le parcours comprend quatre arrêts dont un dans le Delaware pour permettre à Joe Biden, le futur vice-président, et à sa famille de prendre place à bord du train.











Sur tout le parcours, et même dans les endroits les plus insolites, les admirateurs du futur président sont là...











DIMANCHE 18 JANVIER 2009





Un concert géant, en plein air et gratuit s'est tenu devant le Lincoln Memorial, là où Martin Luther King a prononcé en 1963 la formule devenue célèbre : "I have a dream.."











Tous les plus grands de la chanson américaine ont tenu a être là pour témoigner de leur soutien au nouveau président : ici Shakira, Stevie Wonder et Usher









Le froid très vif n'a pas suffi à décourager la foule énorme qui est venue applaudir les plus grandes stars de la musique américaine.












Sécurité oblige, c'est derrière une vitre blindée que le président et ses invités ont assisté au show.













A la fin de sa célèbre chanson "In The name of Love", Bono, le chanteur du groupe U2, a évoqué "le rêve irlandais, le rêve européen, le rêve africain, le rêve israélien et aussi le rêve palestinien".








Les deux filles du couple présidentielles n'ont pas été oubliées. Sasha et Malia ont même eu droit, le lendemain lundi 19 janvier, à un concert qui leur était spécialement dédié.








LUNDI 19 JANVIER 2009





Mais ce lundi 19 janvier 2009 était surtout le "Martin Luther King day". hazard du calendrier, la commémaration de l'anniversaire du célèbre pasteur noir américain tombait cette année la veille de l'investiture du premier préseifdent afro-américain des Etats-Unis.






Cette journée du "Martin Luther King Day" est, traditionnellement, consacrée aux travaux de bénévolat. Barack Obama a rendu visite à des blessés à l'hôpital militaire Walter Reed avant de repeindre un mur de la santa bruce House, un foyer pour sans-abri et adolescents.








Le futur vice-président Joe Biden n'est pas en reste : il se livre à des travaux de réfection dans un foyer où tout le monde semble assez curieux de le voir travailler du marteau.








MARDI 20 JANVIER 2009 : JOUR J



8 heures à Washington (14 heures heure française) : le jour se lève sur la place du Capitole. Une foule indescriptible afflue jusqu'au pied des écrans géants installés pour cette journée historique.
Pour avoir les meilleurs places, certains ont passé la nuit sur place malgré un thermomètre qui indiquait -7 °C.
Quelques heures plus tard on évaluera la foule à plus de 2 millions de personnes.







14 heures 15 (heure française) : 12 000 membres des forces de l'ordre ont été mobilisés pour l'investiture de Barack Obama. Ici, les soldats patrouillent et font les ultimes contrôles autour du capitole, quelques heures avant l'investiture du 44e président américain.







14 heures 20 (heure française) : un cordon de sécurité est dressé Pennsylvania Avenue, l'artère reliant la Maison Blanche au Capitole.















14 heure 30 (heure française) : Des agents des services secrets américains vérifient les derniers détails afin de garantir la sécurité du 44e p)résident des Etats-Unis. Ici, un agent nettoie la vitre pare-balles qui protégera Barack Obama lors de son allocution.








 15 heures 10 (heure française) : Première apparition de la journée pour barack Obama et sa femme Michèle, qui sont attendus à l'église pour la cérémonie religieuse.

 

 

 

 

 

 



 

 

 

15 heures 20 (heure française) : Barack Obama et son épouse Michèle sont accueillis à l'église par le révérend Luis Léon.

 














Après avoir participé au service religieux, les époux Obama se sont rendus à la Maison Blanche pour y retrouver les Bush.



 

 






Brandon Fletcher espère bien faire de bonnes affaires en ce jour d'investiture. Il vend le "Washington Times" à la sortie de la station Columbia, à Washington. Le quotidien accorde évidemment sa "une" à Barack Obama.










Des centaines de milliers de personnes se massent devant le Capitole afin de tenter d'apercevoir Barack Obama.








15 heures 55 (heure française) : une façon comme une autre de patienter et surtout de se réchauffer avant la cérémonie d'investiture. Tim McGrégor embrasse sa fiancée Jessica McHugh devant la Mail de Washington.






16 heures (heure française) : Colin Powel et Elie Wiesel seront aux premières loges pour assister à la cérémonie d'investiture.










16 heures 10 (heure française) : Dans la tribune officielle, où arrivent les personnalités triées sur le volet, on reconnait de gauche à droite Magic Johnson, Gavin Newsom, Maire de San Francisco, Arnold Schwarzeneger et Kevin Johnson, Maire de Sacramento.









Barack Obama se détend avec Georges W. Bush avant la prestation de serment.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 





Aretha Franklin a électrisé la foule en chantant avec énergie l'hymne national américain.














Barack Obama, la main sur le coeur pendant l'interprétation de l'hymne national américain.

 

 

 

 

 




 




Joe Biden, vice-président, pr^te serment sur la bible sous le regard de son épouse.














Barack Obama prête serment sur la bible d'Abraham Lincoln que lui présente son épouse Michèle.
Il devient à cet instant le 44e Président des Etats-unis d'Amérique.

 

 

 

 

 

 

 







La famille Obama réunie pendant la prestation de serment.













Barack Obama devient le premier président noir des Etats-Unis après avoir prêté serment sur la bible.












La bible du serment de Barack Obama : celle sur laquelle Abraham Lincoln avait lui-même prêté ce même serment en 1861.













Plus de deux millions de personnes étaient massées sur l'esplanade pour assister au discours d'investiture du nouveau président des Etats-Unis.









 

 


Barack Obama raccompagne Georges W. Bush sur le parvis de la Maison Blanche.

 

 














Une page de l'histoire des Etats-Unis se tourne : après huit ans de pouvoir, le président sortant Georges W. Bush quitte la Maison Blanche.













Dick Chesney quitte également la Maison Blanche, mais en fauteuil roulant. Selon le porte parole du vice-président de Georges W. Bush celui-ci serait tombé sur le dos dans sa nouvelle maison de Virginie.













Barack Obama, Joe Biden et leurs épouses saluent Georges W. Bush qui quitte Washington en hélicoptère.












Premier paraphe de Barack Obama en tant que président des Etats-Unis.













Sur les marches du Capitole, Barack Obama président des Etats-Unis et son épouse, Joe Biden vice-président et son épouse, passent en revue les troupes avant de descendre la Pennsylvania Avenue pour se rendre à la traditionnelle Parade inaugurale.










Une escorte de policiers à moto pendant la Parade inaugurale.












Après être descendus de leur limousine blindée qui les conduisait vers la Parade,  Barack et Michèle Obama saluent la foule qui attend depuis de nombreuses heures dans le froid glacial de Washington.













Après la traditionnelle Parade, le couple Obama s'est montré dans les bals donnés dans plusieurs endroits de Washington. Barack et Michèle ont dansé sur "At last" un slow interprété en live par la chanteuse Beyoncé.










Barack Obama tient à sa réputation de président "cool". il n'a donc pas pu s'empêcher de régaler l'assistance avec un pas de danse dont il a le secret. Les Français présent aux festivité n'ont qu'une seule crainte : que l'on trouve notre Nicolas un peu coincé !..

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens