Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 08:00

 

marianne.jpg 

 

La majorité des Français l’a probablement oublié mais des élections cantonales (renouvellement par moitié des membres du Conseil Général) auront lieu les 20 et 27 mars prochain dans un canton sur deux (Le canton de Montesquieu-Volvestre n'est pas concerné). Les dernières du genre avant l’apparition du Conseiller Territorial qui siègera à la fois au département et à la Région. Et pour la dernière élection, l'UMP a réservé une petite surprise. La majorité a voté une modification du code électoral : un candidat devra désormais recueillir 12,5% du nombre des électeurs inscrits, et non plus 10 %, pour accéder au second tour des cantonales.  

Une décision qui n'est pas du goût de certains. D'abord les centristes. Ainsi, le sénateur de l'Union centriste Hervé Maurey regrette ce changement. "J'y suis hostile car il fait le jeu des grands partis", explique-t-il. Une mesure qui intervient à quelques mois des cantonales. "Je pense que le Conseil constitutionnel aurait dû réagir. Il est anormal de changer les règles juste avant une élection." Un argument que rejette Alain Marleix, l'ex-secrétaire d'Etat aux collectivités: "Les socialistes ont déjà changé les règles de scrutin comme en 1986."  Il est vrai que toutes les majorités au pouvoir, de gauche ou de droite se sont livré à ces petits « tripatouillages » électoraux de dernière minute. Souvent en pensant pouvoir éviter les dégâts dans leur camp !..

A gauche, aussi, ce changement ne plaît pas. "Nous avons été contre", affirme ainsi le sénateur PS du Loiret Jean-Pierre Sueur, qui rappelle que lors de l'examen de la réforme territoriale par la CMP (commission mixte paritaire), la réforme a failli échouer sur ce point, faute d'accord avec le centriste Yves Détraigne, arbitre du vote.  

Le député écologiste François de Rugy déplore quant à lui une mesure qui limite le pluralisme. "Le mode de scrutin majoritaire à deux tours ne favorise pas le pluralisme, il a plus tendance à éliminer." Et ajoute que « si le taux de participation aux prochaines cantonales est faible, il n'y aura plus que deux candidats qualifiés de facto ». 

"Le seuil de 12,5 % est déjà la règle pour toutes les élections, notamment les législatives. Il s'agit donc seulement d'une uniformisation de tous les scrutins", répond Alain Marleix. 

Alors pourquoi une telle modification du code électoral. Tous les détracteurs de cette mesure sont unanimes: le but, pour l'UMP, est d'éviter d'éventuelles triangulaires avec le FN, comme lors des dernières régionales, qui seraient périlleuses pour le parti majoritaire. 

"L'UMP ne veut pas de triangulaires avec le FN. Dans certains endroits ils peuvent même se faire exclure du second tour par le FN" affirme ainsi Nicolas About, président du groupe centriste au Sénat. Même avis pour le sénateur Jean Pierre Sueur, qui nuance malgré tout: "Je ne suis pas sûr que le scrutin cantonal soit propice au FN." Pour sa part, l'UMP nie toute peur de l'extrême-droite. "Le FN n'est pas une crainte", affirme Alain Marleix. 

Mais le FN n'est pas le seul parti touché. "Il ne faut pas oublier les écologistes", affirme ainsi Hervé Maurey. En effet, après de bons scores aux européennes et régionales, Europe Ecologie-Les Verts, qui présentera dans de nombreux cantons leurs propres candidats, pourrait être une menace sérieuse pour le PS. D'ailleurs, pour le député François de Rugy, "il y a une hypocrisie de la part du PS, qui est comme l'UMP favorable à cette mesure". 

D'autre part, cette arme à double tranchant peut se retourner contre son auteur comme le note plusieurs responsables. "Il peut y avoir un effet boomerang: le FN pourrait se hisser au second tour à la place de l'UMP", avance François de Rugy. "Ce n'est jamais un très bon calcul", met pour sa part en garde Nicolas About.  

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens