Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 janvier 2010 6 02 /01 /janvier /2010 16:00





ce-qui-nous-attend-en-2010.jpg




Du retrait des troupes américaines d'Irak aux élections régionales françaises, en passant par le mondial du football en Afrique du Sud et l'avènement du "cinéma en relief", petit aperçu de ce qui va se passer en 2010, année post-crise économique.

 

 

 

International



Reprise. Comment réimaginer le système sans répéter les erreurs qui ont conduit à la crise économique de 2008-2009? C'est à cette question que les autorités mondiales devront répondre cette année. Une dizaine de super-congrès sont prévus à cet effet: des sommets du G20, à Toronto en juin et à Séoul en novembre, à la conférence sur le climat de Mexico, sorte de séance de rattrapage de Copenhague qui aura lieu en fin d'année. En janvier, le forum de Porto Alegre (Brésil), où se réunissent les altermondialistes, donnera ses réponses à la sortie de crise, alors que FMI et Banque mondiale tenteront de se réformer. Pour la bonne conscience, la Bank of America sera jugée, début février aux Etats-Unis, dans l'affaire des (gros) bonus versés à Merrill Lynch. Mais, dans la plupart des pays, les habitudes ne devraient pas changer. Un exemple: l'émirat de Dubaï, qui croule sous les dettes, inaugurera comme prévu la tour la plus haute du monde – 800 mètres de luxe et de démesure.

 

Le pari irakien. Barack Obama l'a annoncé, il va devoir l'appliquer: l'armée américaine devrait progressivement retirer ses troupes d'Irak d'ici à août prochain. Entre-temps, des élections législatives se dérouleront dans le pays le 7 mars prochain. Un test pour le gouvernement actuellement en place à Bagdad, qui espère convaincre de sa capacité à lutter contre le terrorisme. 2010 replacera d'ailleurs le Moyen-Orient au centre de l'actualité. Fin janvier, une conférence internationale sur la situation en Afghanistan se tiendra à Londres. Les forces de l'Otan feront le point sur le conflit contre les taliban. Plusieurs alliés parlent déjà de retirer leurs troupes, alors que Barack Obama veut au contraire renforcer la pression militaire sur la guérilla. La prison du camp de Guantanamo sera, elle, définitivement fermée. Sur les 229 détenus qui doivent rejoindre le sol américain, 80 d’entre eux seront finalement transférés à l’étranger.

 

Désunion? L'Europe et la présidence espagnole mettront en application le Traité de Lisbonne. Pour l'Union, il s'agit de renforcer son influence sur la scène internationale, alors qu'elle semble de plus en plus désunie. Peu importe les désaccords internes, l'élargissement de l'UE continuera: Croatie et Serbie vont négocier leurs entrées, alors que le cas turc fait toujours débat. A l'échelle nationale, Gordon Brown tentera de sauver sa tête aux élections législatives, la Grèce devra se serrer la ceinture pour limiter son déficit, Roman Polanski sera fixé sur son sort judiciaire par la Suisse alors que Silvio Berlusconi, lui, comparaitra bien devant un juge. A l'autre bout de la Méditerranée, l'ex-Premier ministre Ehoud Olmert devra aussi répondre de malversations devant un tribunal.

 


France



Sarkozy, seconde. Le locataire de l'Elysée a prévenu: les réformes continueront coûte que coûte pendant la deuxième partie de son mandat. En janvier, l'autonomie des universités, la réforme de la taxe pro et la fiscalité des indemnités des accidentés du travail entreront en application, alors que le chantier de la taxe carbone - retoquée par le Conseil constitutionnel - et de la loi Hadopi sont considérés comme priorités absolues. L'exécutif compte passer à la vitesse supérieure: la santé, les retraites et les collectivités territoriales sont inscrits sur ses tablettes. Il faudra aussi gérer la mise en place de la délicate réforme des lycées et la fin du débat sur l'identité nationale, qui remue l'opinion publique depuis quelques mois. Autre dossier sensible: un an après les mouvements sociaux dans les départements d'outre-mer, Paris propose à la Martinique et à la Guyane un référendum pour un éventuel changement de statut. Mais ce programme chargé risque d'être ralenti par les élections régionales, les 14 et 21 mars prochains.

 

Enjeu électoral. L'UMP aimerait récupérer quelques unes des 20 régions (sur 22) détenues par la gauche. Dans l'optique de cette bataille, le PS se prépare, tentant toujours une énième réforme structurelle. Cette fois, c'est Pierre Moscovici qui s'y colle. Le quadra animera "le débat sur le renouveau" du principal parti d'opposition. Mais, déjà, le mouvement Région Ecologie et le Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon envisagent de lui voler quelques bulletins. En janvier, la parution des Confessions de Lionel Jospin risque également d'égratigner le PS de Martine Aubry. Pour François Bayrou et Ségolène Royal, anciens candidats à l'élection présidentielle, la victoire permettrait un rebond politique inespéré.

 

Procès historiques. Les affaires de la Chiraquie prendront d'assaut les tribunaux. Alors que Dominique de Villepin attend d'être fixé sur son sort, le 28 janvier prochain, dans le cadre de l'affaire Clearstream, Charles Pasqua et Jacques Chirac en personne devront comparaître devant la justice. L'ancien président de la République ne sera pas le seul à vouloir sauver son honneur: Jean-Pierre Treiber, assassin présumé de Katia Lherbier et Géraldine Giraud, devenu avant d'être rattrapé, l'un des fugitifs les plus recherchés de France, devra s'expliquer fin avril devant les assises de l'Yonne. Un autre dossier défrayera la chronique judiciaire de février à mai: le tribunal de Pontoise aura la difficile tâche de définir les responsabilités de chacun dans le crash du Concorde, qui avait fait 113 morts à Gonesse, en juillet 2000. Moins dramatique – plus people même –, la justice devra trancher le cas de Jean-Marie Banier, poursuivi pour avoir spolié la milliardaire Liliane Bettencourt d'une partie de sa fortune.

 


Culture/Médias



Les bonnes vieilles recettes. "C'est dans les vieux pots qu'on fait la meilleure soupe", tel est le dicton, un peu éculé, que devrait suivre l'année culturelle. On rend hommage aux morts, on sanctuarise les presque-vivants, on remake tout ce qu'on peut. Et tous les arts sont concernés. Ainsi, la "vie héroïque" de Gainsbourg s'étale dans les salles, Jacques Dutronc et Eddy Mitchell se lancent dans des tournées d'adieux, le cinquantième anniversaire de la mort d'Albert Camus est célébré alors que les conservatoires mettent Chopin à l'honneur toute l'année. Côté jeux vidéos, les suites se bousculent (Starcraft 2, Gran Turismo 5, Final Fantasy 13…). Avec Camping 2, Toy Story 3, Astérix 4, Shreck 4, Harry Potter 7, le cinéma ne fait pas mieux. Le grand écran se distinguera également par le nombre impressionnant d'adaptations prévues pour 2010: du Alice au pays des merveilles de Tim Burton aux Aventures d'Adèle Blanc-Sec de Luc Besson, en passant par Sherlock Holmes et Prince of Persia, les producteurs misent sur des valeurs sûres et transnationales.

 

Crise et débrouille. Les effets de la crise se font toujours ressentir. Les grands événements annuels, à l'instar de celui d'Angoulême, Mecque des bédéphiles une semaine par an, peinent à attirer les sponsors. L'éditeur Hachette ne sera même pas présent au Salon du livre parisien. Pourtant, les salles des cinémas et les théâtres sont pleins, les pass pour les festivals de musique estivaux s'arrachent et les réservations sont devenues conseillées pour les grandes expositions parisiennes. Les concerts de Muse et Yannick Noah au Stade de France affichent déjà complets. Alors, pour répondre à cette surconsommation culturelle des Français, les artistes usent et abusent d'Internet. Plusieurs sites proposent aux internautes de "coproduire" un film ou un chanteur, donnant une petite somme à un projet artistique auquel il adhère. En 2010, le "tout-piraté" pourrait ainsi être remplacé par le "tout-participatif".

 

L'ère du relief. Alors qu'Avatar de James Cameron convertit les plus réticents à la 3D – comprendre "le cinéma en relief" –, ce mode de vision pourrait s'inviter à domicile. Ambitieux, les industriels devraient proposer des modèles de télévision dotés de cette technologie dès le printemps prochain. Et, déjà, des producteurs annoncent une "3Disation" de séries ou de programmes phares. Le virus gagne aussi la France, une version du Petit Prince étant annoncée à la rentrée 2010 sur grands et petits écrans. Mais le rêve de la "réalité augmentée à domicile" n'arrêtera pas la crise que traverse la télévision. Si la TNT se porte comme un charme, le câble est, à quelques exceptions près, à l'agonie. Le recul des audiences touche aussi les chaînes hertziennes. Pour France Télévisions, il est temps de faire le bilan de la suppression de la publicité alors que Patrick de Carolis assure la fin de son mandat.

 


Sports



Chances réduites. Les Jeux olympiques hivernaux sont de retour au Canada, 22 ans après ceux de Calgary (Alberta). Cette fois, c'est Vancouver, la grande ville de la côte Ouest du pays, qui accueille l'événement du 12 au 28 février prochain. Mais l'équipe de France, avant même d'être constituée, fait déjà grise mine. Parmi les victimes, le skieur et champion de slalom Jean-Baptiste Grange s'est déjà déclaré forfait. Brian Joubert, véritable espoir de médaille d'or en patinage, s'est blessé au talon, limitant ses chances de monter sur le podium. Restent Jason Lamy-Chappuis (combiné nordique), Sandrine Aubert (slalom) ou encore Tessa Worley (slalom géant), qui se sont tous trois distingués lors des derniers championnats du monde de ski, pour nous faire encore vibrer.

 

Un défi à plusieurs niveaux. Quoiqu'il arrive, la coupe du monde de football 2010 marquera l'histoire du sport. Pour la première fois, un pays d'Afrique accueillera une compétition sportive mondiale. En juin prochain, tout un continent se tournera vers l'Afrique du Sud. La puissance émergente doit relever une série de défis (politiques, économiques, administratifs), tout en tentant de faire oublier les disparités sociales qui divisent encore sa population. Côté français, les Bleus ont la pression. Il s'agit de prouver que l'équipe de France mérite sa qualification – volée, selon l'Irlande, par la main de Thierry Henry. Raymond Domenech est plus que jamais sur le grill. Mais, grâce à un tirage au sort inespéré – face à l'Uruguay, le Mexique et l'Afrique du Sud –, les Bleus ont leur chance.



Source : lejdd.fr   31-12-2009 




 Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

            

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens