Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 novembre 2008 6 01 /11 /novembre /2008 17:58








Pénurie de pétrole, réserves qui s'épuisent, prix qui grimpent, pollution, effet de serre et changements climatiques ... la voiture qui a été, pendant des décennies, un extraordinaire moyen de liberté et qui est devenue un outils indispensable, semble aujourd'hui être responsable de tous nos maux... Il est vrai que l'urbanisation a mis en lumière un phénomène que nous avons feint d'ignorer pendant trop longtemps : les deux tiers de notre plein d'essence ne sert pas à faire avancer notre véhicule mais est dissipé en chaleur (frottements, freinage,..). Il est donc devenu indispensable d'améliorer le "rendement" de nos voitures et les constructeurs y travaillent activement depuis bien longtemps. Quelle est donc la solution d'avenir ?

LE TOUT ELECTRIQUE

Le principe est simple, au moins sur le papier : dans cette solution, beaucoup moins de pertes par dissipation de chaleur. Lorsque le véhicule décélère ou freine, l'énergie est récupérée et stockée. Elle servira pour le prochain démarrage ou la prochaine accélération. Ainsi, c'est 90 % de l'énergie mise en oeuvre qui est utile. Presque trois fois plus qu'avec nos moteurs actuels.

Les avantages
Une énergie non polluante et d'un coût minime. Une autonomie qui commence à devenir "raisonnable" : 300 km en ville pour un véhicule équipé des nouvelles batteries lithium-ion qui ne pèsent que 200 kg (contre près d'une tonne il y a 5 ou 6 ans !..) . Les nouveaux composants de stockage, les supercondensateurs, permettent de récupérer quasiment toute l'énergie de freinage donc les temps de recharge des batteries sont beaucoup plus courts.

Les inconvénients
Des "détails" techniques, mais qui ont tout de même une énorme importance : la durée de vie des batteries qui n'est pas aujourd'hui satisfaisante. L'extrême sensibilité de ces mêmes batteries aux écarts de températures et, bien sur, leur coût pour le consommateur. Trois inconvénients qui font que la voiture tout électrique, dont le fonctionnement est très satisfaisant, n'a pas encore envahie nos villes..


LE MOTEUR HYBRIDE

C'est Toyota avec son modèle Prius qui a mis en grande série cette technologie qui est aujourd'hui développée par quasiment tous les grands constructeurs automobiles. Le principe de l'Hybride est d'équiper le véhicule avec deux moteurs; l'un est classique (essence ou diesel) l'autre est électrique et sert de complément au premier. Les batteries se rechargent pendant les périodes de décélération et de freinage et l'énergie électrique est utilisée au moment du démarrage. Citroën, sur son modèle C3 a développé une variante de ce principe avec le système "stop and start" : le moteur se coupe à l'arrêt quand on appuie sur la pédale de frein et redémarre quand on relâche la pression.

Les avantages
Une économie de carburant qui peut varier de 10 à 20 % suivant le mode de conduite.

Les inconvénients
Un niveau de pollution guère plus faibles que les derniers moteurs diesel équipés de filtres à particules. Un coût véhicule encore relativement élevé du fait de la nécessité d'avoir deux moteurs. Des investissements très lourds pour les constructeurs automobiles et les équipementiers qui sont incapables d'accroître rapidement leurs capacités de production.


L'HYDROGENE

C'est également la solution qui, sur le papier, ne présente que des avantages. En effet, l'hydrogène présente l'immense avantage de pouvoir être produit à partir de molécules d'eau..C'est donc un combustible symboliquement accessible à tous et en quantité infinie..

Les avantages
Une solution qui pourrait voir le jour à moyen terme et être mise en oeuvre comme une technologie complémentaire.

Les inconvénients
De nombreux problèmes méthodologiques ne sont pas résolus à ce jour. "Craquer" la molécule d'eau pour extraire l'hydrogène qu'elle contient demande beaucoup d'énergie. Transporter et stocker l'hydrogène, en particulier dans des véhicules terrestres, sont des techniques que l'on ne maîtrise pas du tout.



LA PILE A COMBUSTIBLE

Envisageable uniquement sur les véhicules électriques, cette solution utilise comme combustible de l'hydrogène gazeux. Présentée un peu vite comme "la Solution" idéale, elle impose de stoker l'énergie avec des supercondensateurs pour gérer au mieux les pics de puissance, notamment au démarrage.

Les avantages
Une autonomie du véhicule notablement supérieure à celle des batteries électriques. Un rendement très supérieur à celui du moteur thermique.

Les inconvénients
Une technologie fragile, une durée de vie encore trop faible. Nécessite encore plusieurs années de recherches.

LES AUTRES SOLUTIONS ?

On entend périodiquement parler des inventeurs géniaux qui prétendent avoir fait marcher le moteur à eau, à air comprimé ou à huile de friture de récupération. Même si certains de ces moteurs ont fonctionné dans un petit garage, les solutions industrielles n'ont jamais existé pour de telles inventions. Les véhicules de demain seront donc, à coup sur, équipés des moteurs évoqués ci-dessus. On voit donc bien qu'il n'y a pas de miracle a attendre. L'énergie sera de plus en plus difficile et de plus en plus chère à produire !..


Repost 0
Published by jean pierre echavidre - dans Environnement
commenter cet article

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens