Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 11:00



Nicolas-Hulot.jpg



 

La Fondation Hulot se retire du Grenelle de l’environnement, a annoncé lundi  29 mars Nicolas Hulot, dénonçant "l’abandon"de la taxe carbone décidé par l’exécutif français.

 

 

Il fallait s’y attendre. La Fondation Hulot a annoncé son retrait du Grenelle de l’environnement. Elle justifie sa décision par "l’abandon" de la taxe carbone par l’exécutif français et par le recul général des responsables politique sur la question environnementale. "L'abandon pur et simple de la taxe carbone, alors qu'un processus de concertation était en cours, est symptomatique d'un net recul de la classe politique qui, à droite comme à gauche, n'a pas pris la mesure des enjeux écologiques, et les considère essentiellement comme une variable d'ajustement politique", annonce la Fondation Hulot dans un communiqué publié lundi."Les événements de ces derniers mois montrent que nous n'avons pas été compris", explique Cécile Ostria, directrice générale de la fondation. "Alors que les crises écologiques et climatiques menacent directement l'économie et l'emploi, le discours politique nous explique presque systématiquement que l'environnement est une contrainte pour l'économie et qu'il crée des déséquilibres sociaux", déplore-t-elle encore.

 

Aujourd’hui, la fondation créée par l’animateur écologiste estime que son "pacte écologique" de 2007 n'est plus respecté, visant, sans le citer, Nicolas Sarkozy et de nombreux autres responsables politiques de tous bords. Il faut dire que ces derniers temps, la grogne à l’UMP montant, Nicolas Sarkozy, un temps ardent défenseur de l’impôt vert, s’était montré réservé ces dernières semaines. Jusqu'à l'annonce la semaine dernière que la taxe écologique ne serait pas mise en place en juillet comme prévu. Et sa sortie au Salon de l’agriculture sur "ces questions d'environnement, ça commence à bien faire", avait donné un mauvais signal aux milieux écologistes.

 

En 2007, Nicolas Hulot avait imposé le thème de l’écologie sur le devant de la scène en lançant un Pacte écologique, signé par quelque 750.000 Français. Il avait fait signer son texte par Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal, entre autres, qui s’engageaient ainsi à œuvrer en faveur de "solutions concrètes" pour l'environnement. Ce pacte avait été également signé par plus de 400 députés et sénateurs, et avait débouché sur le Grenelle de l’environnement, conduit par Jean-Louis Borloo, le ministre de l’Environnement. Un premier "pack" législatif avait été voté très vite. Le Grenelle II doit bientôt être voté par les parlementaires.

 


"La mutation écologique est une nécessité vitale"



Mais pour la fondation Nicolas Hulot, "les récentes déclarations des responsables politiques" montrent, trois ans après la mise en place du Grenelle, "que nous en sommes encore loin" et que le "bilan est insuffisant." L’organisation estime que la suspension de sa participation aux différents travaux issus du Grenelle de l'environnement est nécessaire "pour s'orienter vers plus d'efficacité". La fondation Nicolas Hulot ajoute avoir adressé sa "lettre ouverte" aux 750.000 signataires du Pacte écologique pour inventer avec eux "de nouvelles formes d'action plus proches des acteurs du changement". Elle sera présente avec des projets concrets de mobilisation des citoyens sur la biodiversité et le climat tout au long de l'année 2010, précise le communiqué.

 

Jean-Louis Borloo, le ministre de l'Ecologie, et Chantal Jouanno, sa secrétaire d'Etat, prennent acte de la décision de la Fondation Hulot. Ils réaffirment par ailleurs dans un communiqué que "la fiscalité écologique est et restera une priorité absolue de l'action gouvernementale". "La mutation écologique est une nécessité vitale, extrêmement difficile, qui exige la mobilisation de tous. C'est un combat continu qui rencontre nécessairement un certain nombre de difficultés", écrivent-ils. Nicolas Sarkozy a conditionné la mise en oeuvre d'une taxe carbone à l'adoption d'un mécanisme similaire à l'échelle européenne et Jean-Louis Borloo réaffirme que ce sujet sera à l'ordre du jour du Conseil européen en juin.

 

 

Source : lejdd.fr  29-03-2010    



Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)
       

Repost 0
Published by jp echavidre - dans Environnement
commenter cet article

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens