Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 11:00

Barack-Obama-annonce-retrait-soldats-americains-en-Irak.jpg

 

 

C’était effectivement une promesse de campagne du candidat Obama. Mais depuis quelques mois tout le monde, politiques comme militaires semblaient d’accord pour laisser encore quelques temps quelques milliers d’hommes en Irak. Le Président américain en a décidé autrement. Les derniers soldats américains encore présents en Irak quitteront le pays avant la fin de l'année, a annoncé vendredi  21 octobre dernier Barack Obama.  

C'était une de ses promesses de campagne. Vendredi, Barack Obama a définitivement tenu parole, en annonçant le départ des 39.000 derniers soldats américains présents en Irak. "Aujourd'hui, je suis en mesure d'annoncer, comme promis, que le reste de nos troupes présentes en Irak rentreront d'ici la fin de l'année. Après près de neuf années, la guerre menée par les Etats-Unis en Irak sera finie", a-t-il déclaré. Ces militaires qui restaient dans le pays étaient principalement chargés du maintien de la paix, les troupes de combat ayant quitté le pays depuis août 2010.

Washington et Bagdad sont parvenus à s'entendre sur les modalités de ce retrait qui demeure sensible, alors que le pays reste en proie à des tensions. Un contingent de quelques milliers de formateurs, qui supervisera le développement de l'armée irakienne, doit en effet rester sur place. Les négociations butaient principalement sur le statut juridique des militaires américains. Les Etats-Unis exigeaient que leurs soldats bénéficient d'une immunité, ce que refusait le gouvernement irakien. Dans un communiqué, le bureau du Premier ministre irakien, Nouri al-Maliki, a indiqué que "les points de vue des deux dirigeants étaient identiques quant à la nécessité d'engager une nouvelle phase de relations stratégiques, après avoir mené à bien le retrait (des troupes américaines) à une date précise à la fin de l'année".

Opposition de la faction chiite

La présence des troupes américaines en Irak suscite depuis le début du conflit une forte opposition, notamment de la part de la faction chiite dirigée par Moqtada al-Sadr, qui affirme que "nous sommes toujours opposés à la présence américaine en Irak". "Nous la considérons comme une occupation. Maintenir des formateurs américains en Irak en fait partie", avait-il souligné. Mais mercredi, l'homme a aussi indiqué que le maintien de formateurs était envisageable, à condition que le reste des troupes quitte le pays et qu'une "compensation" soit versée à l'Irak.

Le conflit avait été initié par le prédécesseur de Barack Obama, George W. Bush, en 2003. Les forces américaines avaient rapidement balayé l'armée irakienne et renversé Saddam Hussein, mais une guerre civile s'était installée, coûtant des milliers de vies, tant irakiennes qu'américaines. Barack Obama, élu en 2008, faisait partie des rares hommes politiques américains qui se soient opposés dès l'origine à une intervention armée contre l'Irak.

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens