Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 07:00

Benjamin-Netanyahou-poursuit-la-colonisation.jpg

 

 

 

Les autorités israéliennes ont donné mardi 27 septembre dernier leur feu vert à la construction de 1.100 logements supplémentaires pour des colons juifs à la périphérie de Jérusalem, compliquant les tentatives de relance du processus de paix israélo-palestinien et irritant la communauté internationale. Le Premier Ministre Benjamin Netanyahou semble répondre ainsi à la main tendue du leader palestinien. Contre son opinion publique qui veut la paix Netanyahou prend la seule décision qui fait obstacle à toute négociation.

Quelques jours seulement après le dépôt par Mahmoud Abbas d'une demande d'adhésion de l'Etat palestinien à l'ONU, Israël a annoncé mardi avoir approuvé la construction de 1.100 nouveaux logements dans le quartier de colonisation juive de Gilo à Jérusalem-Est. Selon un communiqué, le plan a été approuvé par le comité d'urbanisation du ministère. Il est à présent ouvert aux objections du public pendant 60 jours. Les éventuelles objections seront discutées par le comité, avant le lancement d'un appel d'offres pour la construction, a précisé à l'AFP un porte-parole du ministère, Roei Lachmanovich.

"Israël répond au communiqué du Quartette par 1.100 'non'", a réagi le négociateur palestinien, Saëb Erakat, en référence à l'appel du Quartette (Etats-Unis, Union européenne, ONU et Russie) vendredi 23 septembre dernier à une reprise des négociations de paix israélo-palestiniennes. Un avis partagé par l'envoyé de l'Union européenne pour la paix au Proche-Orient, Robert Serry. "La décision prise aujourd'hui (mardi, ndlr) par les autorités israéliennes de progresser dans la planification d'un grand nombre de logements dans une colonie à Jérusalem-Est est très préoccupante, et ignore l'appel lancé vendredi aux deux parties de s'abstenir de toute provocation", indique un communiqué de son porte-parole, Richard Miron. "C'est un signal erroné en ces temps sensibles", poursuit le texte. Dimanche, Mahmoud Abbas avait réaffirmé qu'il ne négocierait pas avec Israël sans un gel "complet" de la colonisation.

Une démarche, qui " apparaît comme une provocation"

"Le Premier ministre israélien affirme n'avoir aucune condition préalable, mais par cette décision il crée des conditions préalables sur le terrain. Il dit qu'il ne devrait pas y avoir de mesures unilatérales, mais rien n'est plus unilatéral qu'une énorme vague de construction de colonie sur la terre palestinienne", affirme le gouvernement palestinien dans un communiqué. Benjamin Netanyahou a en effet laissé entendre qu'il n'avait pas l'intention de décréter un nouveau gel de la colonisation en Cisjordanie pour convaincre les Palestiniens de revenir aux négociations, arrêtées il y a un an. "Nous avons déjà donné", affirme-t-il dans un extrait d'une interview au Jérusalem Post publié mardi et qui doit être rendue publique dans son intégralité mercredi à l'occasion de la célébration du Nouvel An juif.

Dans la foulée de cette annonce, la décision israélienne a été condamnée par la communauté internationale. "C'est avec un profond regret que j'ai appris aujourd'hui la décision d'avancer la planification pour l'extension des colonies à Jérusalem-Est, avec de nouveaux logements à Gilo", a déclaré devant le Parlement européen, la chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton. La France a également condamnée cette démarche, qui "apparaît comme une provocation". "Cette décision est contreproductive à l'heure où la communauté internationale multiplie ses efforts en vue d'une reprise rapide des négociations de paix entre Israéliens et Palestiniens", a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, dans un communiqué. Londres, comme Paris, ont appelé Israël à "reconsidérer sa décision".

De leur côté, les Etats-Unis – qui vont mettre leur veto à la demande onusienne de l'Etat palestinien – se sont dits "profondément déçus" par la construction de 1.100 nouveaux logements. Cette décision "est contre-productive à l'égard de nos efforts pour reprendre des négociations directes entre les parties", a ajouté la porte-parole du département d'Etat, Victoria Nuland. "Nous demandons depuis longtemps aux parties d'éviter les actes susceptibles d'affaiblir la confiance, notamment à Jérusalem", a-t-elle poursuivi, promettant toutefois que les Etats-Unis n'abandonneraient pas leurs tentatives pour relancer un dialogue entre Israël et les Palestiniens.

 

Source : leJDD.fr  27-09-2011 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


Repost 0
Published by jp echavidre - dans Le MONDE en marche..
commenter cet article

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens