Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mai 2013 7 26 /05 /mai /2013 14:56

Jean-Francois-Cope-manifestation-contre-mariage-pour-tous-2.jpg

 

Gênés par la radicalisation du mouvement mais tentés par la récupération, les leaders de l'opposition ont hésité jusqu'à la dernière minute à manifester le 26 mai contre le « mariage pour tous »

"Vous pensez que je dois mettre un casque?" Cette éminence de l'UMP qui s'apprête à défiler aujourd'hui ne plaisante qu'à moitié. L'enthousiasme n'étouffe guère les élus du principal parti d'opposition. Pour l'UMP, cette Manif pour tous finit par virer au piège infernal. Radicalisation, cacophonie, sans compter les polémiques nées des photos d'élus UMP côtoyant le député mariniste Gilbert Collard dans le défilé du 21 avril : il est temps d'en finir. Il n'est guère que Geoffroy Didier, cofondateur de la Droite forte, pour penser que cet épisode "a fait du bien à l'UMP, car la droite a démontré sa capacité à être offensive, battante et populaire, que l'on pouvait être un parti offensif sans être celui du désordre".

Aujourd'hui, dans le carré de tête, on retrouvera Jean-­François Copé, le président de l'UMP, qui a renouvelé samedi son "appel à manifester dans le calme", ou le patron des députés UMP, Christian Jacob. Mais d'autres, comme l'ancien président de l'Assemblée Bernard Accoyer, ont décidé de défiler discrètement, auprès des militants de leur région, sans leur écharpe tricolore. "J'irai pour manifester mon engagement de longue date pour la famille et le droit de l'enfant", explique ce dernier.

"J'y vais, un peu craintif"

Selon l'ex-ministre François Baroin, la récupération politique ne peut bénéficier qu'à "l'extrême droite". Certains de ses anciens collègues ne sont pas de son avis et contemplent depuis quelques mois ce qu'ils considèrent comme un véritable magot électoral. "C'est un marqueur pour l'avenir, il y aura ceux qui auront manifesté et puis les autres", résume un ancien ministre de premier plan, soucieux des conséquences de son choix. "J'appelle les Français qui se sont engagés depuis des mois contre la politique familiale de la gauche à transformer leur engagement en un engagement politique", a ajouté Copé samedi 25 mai dans un communiqué. "C'est une partie non négligeable des personnes qui votent pour nous, abonde un député UMP. C'est l'ancien électorat villiériste. Ils ont aussi une certaine capacité de nuisance. On peut déjà les considérer comme un groupe de pression."

C'est en tout cas ce qu'espèrent les détracteurs de Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate à la primaire parisienne, qui s'est abstenue lors du vote pour le mariage pour tous. Ses soutiens hésitent d'ailleurs à défiler aujourd'hui. Même si la présidente de la Manif pour tous, Ludovine de La Rochère, a promis qu'il n'en était pas question, ils ont peur de côtoyer des banderoles attaquant l'ancienne porte-parole de Nicolas Sarkozy. "J'y vais, je n'y vais pas, cela ne regarde personne", s'agace ainsi le député Bernard Debré. "J'y vais, un peu craintif, soupire pour sa part le député-maire du 16e arrondissement, Claude Goasguen. Je sens que cette manifestation qui était formidable est en train de devenir un enjeu politicien. J'irai en faisant très attention de ne pas me laisser embarquer par des groupes qui vont faire de la provocation."

 

Source : leJDD.fr  26-05-2013

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens