Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 11:00

 

Eric-Besson-projet-loi.jpg

 

Le projet de loi sur l'immigration a été présenté mardi 28 septembre par Eric Besson. Le ministre a tenté de déminer le sujet à la tribune de l'Assemblée nationale face à une opposition plus que remontée, et une majorité divisée sur le sujet.  Après la réforme des retraites ce débat risque de faire également quelques vagues parmi les députés, tant à gauche qu’à droite !..

 

Eric Besson est monté au front. Mardi, le ministre de l'Immigration a grimpé le premier au perchoir de l'Assemblée nationale pour présenter son si controversé projet de loi sur l'immigration. Face à une opposition qui tire à boulets rouges sur le texte et à certains députés frondeurs de la majorité, Eric Besson a entamé la présentation des 90 articles, en insistant sur le fait que le projet s’inscrit dans le cadre d’une politique européenne d’immigration choisie.

 

"Ce projet de loi a un objectif central: poser les premières pierres d'une politique européenne de l'immigration", a-t-il assuré, avant de dénoncer "ceux qui caricaturent" certaines mesures du texte. "Ils se méprennent gravement sur nos objectifs et sur la France. Ces mesures sont la condition de l'intégration de l'immigration légale. L'humanisme, ce n'est pas d'accueillir tout le monde sans condition. L'humanisme, c'est de pouvoir accueillir dignement ceux à qui nous donnons droit de séjour", a-t-il déclaré, devant une assemblée clairsemée.

 

« Draguer les voix du Front National »

 

Sur le fond, le projet de loi reprend peu ou prou les annonces faites par Nicolas Sarkozy lors de son désormais célèbre discours de Grenoble : élargissement de la liste des motifs de déchéance de la nationalité française aux naturalisés depuis moins de dix ans ayant causé la mort d'une personne dépositaire de l'autorité publique, démantèlement des campements illicites visant à faciliter l'expulsion des ressortissants communautaires, comme les Roms, ou le passage de 32 à 45 jours de la durée de rétention des étrangers en phase d'expulsion.

 

Comme prévu, l'opposition a déjà déposé 500 amendements sur les 90 articles et pris le parti d'une motion de rejet préalable, qui n'a aucune chance d'aboutir. Le débat va donc continuer, dans un climat tendu. "Le gouvernement a choisi délibérément un registre de xénophobie, un discours sécuritaire, un discours anti-immigrés pour les élections à venir", a ainsi accusé Roland Muzeau, porte-parole des députés communistes. "A chaque fois, une marche est franchie dans l'altération des principes républicains", a enchéri le vice-président du groupe PS, Bruno Le Roux. Des membres de l'opposition rejoints par des députés de la majorité, comme le villepiniste François Goulard pour qui l'objectif de ce projet de loi est "de draguer l'électorat du Front national". Eric Besson n'a pas non plus fait l'économie de la petite phrase qui fâche. Devant des députés PS remontés, l'ancien socialiste s'est offert un petit plaisir: citer Lionel Jospin à la tribune, rappelant que l'ancien Premier ministre estimait “inconséquent” d’accepter des entrées sans condition. Bronca dans les rangs de l'opposition. Et le débat est loin d'être terminé.

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

Repost 0
Published by jp echavidre - dans FRANCE Politique
commenter cet article

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens