Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 19:00

ferrari_458_spider_2013_101.jpg

 

Ferrari a dévoilé la « 458 Spider » au Salon de l'Automobile de Francfort en 2011. Véritable fruit du mariage naturel entre technologie et esthétique, il s’agit également du premier véhicule jamais développé qui associe un moteur mi-arrière à un toit rigide à la fois pliable et rétractable, offrant ainsi un confort intérieur inégalé (en position fermée) et des performances « Spider » réellement exceptionnelles.

Cette variante cabriolet est dotée d'un toit rétractable en aluminium qui, selon Ferrari, pèse 25 kg de moins qu'un toit en toile comme celui qu'on le trouve sur la Ferrari F430 Spider, et peut être rétracté en 14 secondes. Le capot moteur a été redessiné pour être adapté au nouveau toit. Ferrari a prévu de produire entre 1 500 et 2 000 exemplaires de 458 Spider chaque année.

La 458 Spider rejoint la 458 Italia coupé dans la gamme des Ferrari à moteur V8 en position centrale arrière. La voiture est équipée d’un moteur V8 à 90° de 4499 cc de cylindrée à injection directe et 4 arbres à cames en tête. Un moteur Ferrari qui a été primé en 2011 comme le « Moteur de l’Année » pour ses performances, sa souplesse d’utilisation, son endurance et sa « faible » consommation.. Ce moteur développe une puissance maxi de 570 ch à 9 000 tr/min (!), soit une puissance spécifique de 127 ch/l, un record pour un moteur atmosphérique… Le couple maxi s’établit à 540 Nm, au régime élevé de 6 000 tr/min (mais on profite déjà de 400 Nm à 3 000 tr/min). Heureusement, le poids (sec) se limite à 1 430 kg (42 % à l’avant), ce qui donne un ratio de 2,51 kg/ch. Pas mal, surtout que la boîte robotisée à double embrayage (origine Getrag, comme sur la BMW M5), tire court : environ 40 km/h pour 1 000 tr/min en 7ème.

Côté liaisons au sol on trouve à l’avant une double triangulation, et à l’arrière un essieu multibras. Le tout est paramétrable via le fameux manettino à 5 positions. Quant aux freins en carbone-céramique d’office, ils sont dimensionnés en fonction des performances de la voiture : disques de 398 mm de diamètre à l’avant (étriers à 6 pistons) et 360 mm à l’arrière (étriers à 4 pistons).

A l’intérieur de l’habitacle on découvre un tableau de bord, avec des satellites de commandes, un peu à la manière des Citroën des années 70. A droite, un bloc de boutons permettant de régler le GPS (lequel est vendu en option à 2 637 €), à gauche celui agissant sur l’ordinateur de bord et sur le volant, les touches pour les phares, les amortisseurs, le démarrage du moteur, les essuie-glaces et surtout les clignotants. Il n’y a pas de commodos, ce qui permet de réserver leur espace aux palettes de la transmission, et d’éviter tout risque de confusion. Au revers du volant, on trouve aussi les commandes du système audio.

 

ferrari_458_spider_2013_102.jpg

 

Sur la console trônent les boutons remplaçant la commande de boîte, mais aussi ceux actionnant les vitres électriques ou encore le relèvement du museau de l’auto (option très recommandée à 3 516 €). Vu le prix de vente de l’auto, on s’étonne d’avoir à alourdir la facture pour obtenir le régulateur de vitesse (795 €), les radars de parking (1 758 €), les sièges électriques (2 763 €), voire la connectique Ipod (703 €) ou encore le volant à leds (qui s’allument quand on approche du rupteur) avec jante mi-carbone à… 3 642 €.  Avec un prix de base fixé à 225 000 Euros, Ferrari n’y va pas de main morte. Mais ses concurrents sont dans la même fourchette : une Mercedes SLS AMG Roadster coûte 228 000 €, et une McLaren 12C, 232 800 €. Finalement, la Ferrari n’apparaît pas si chère que ça, même si une Audi R8 V10 Spyder se « contente » de 175 100 €. Et puis les montées d’adrénaline que procure la conduite d’une Ferrari 458 cela n’a pas de prix !..

Car les performances sont « hors normes » : vitesse de pointe 320 km/heure et un 0 à 100 km/heure en 3,4 secondes !..

 

ferrari 458 spider 2013 105

 

ferrari_458_spider_2013_103.jpg

 

 

ferrari_458_spider_2013_106.jpg

 

 

ferrari_458_spider_2013_107.jpg

 

 

ferrari_458_spider_2013_108.jpg

 

 

ferrari_458_spider_2013_109.jpg

 

 

ferrari_458_spider_2013_110.jpg 

 

ferrari_458_spider_2013_111.jpg

 

 

ferrari_458_spider_2013_112.jpg

 

 

ferrari_458_spider_2013_113.jpg

 

 

ferrari_458_spider_2013_114.jpg

 

 

ferrari_458_spider_2013_115.jpg

 

 

ferrari_458_spider_2013_116.jpg

 

 

ferrari_458_spider_2013_117.jpg

 

 

ferrari_458_spider_2013_118.jpg

 

 

ferrari_458_spider_2013_119.jpg

 

 

ferrari_458_spider_2013_120.jpg

 

 

ferrari_458_spider_2013_121.jpg

 

 

ferrari_458_spider_2013_122.jpg

 

 

ferrari_458_spider_2013_123.jpg 

 

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

swisscarsighting.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog  ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

Repost 0
Published by jp echavidre - dans VOITURES DE LEGENDE
commenter cet article

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens