Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 10:01

grece-election-sortie-euro.jpg

 

 

Dimanche 17 juin prochain les grecs vont à nouveau voter pour élire leurs députés. S’il sortait des urnes une majorité très hostile à l’Europe ou pas de majorité du tout, comme cela s’est déjà passé la dernière fois, alors tout peut arriver. Et en particulier la sortie de la Grèce de la zone Euro. François Hollande a mis en garde les Grecs contre une sortie de la zone euro en cas de non respect de leurs engagements, dans une interview mercredi 13 juin dernier à la télévision grecque Mega Channel, à quatre jours des élections législatives dans le pays.

"J'ai conscience que les électeurs (grecs) doivent avoir la pleine souveraineté mais je dois les prévenir que (...) si l'impression est donnée que les Grecs veulent s'éloigner des engagements qui ont été pris et abandonner toute la perspective de redressement, alors il y aura des pays dans la zone euro qui préféreront en terminer avec la présence de la Grèce dans la zone euro", a déclaré M. Hollande.

"Moi, je respecte le peuple grec. Il décidera ce qu'il voudra à l'occasion de l'élection du mois de juin, le 17. Je suis moi-même président de la République d'un pays qui va voter le même jour", a-t-il dit. "Je suis pour que la Grèce reste dans la zone euro mais les Grecs doivent savoir que cela suppose qu'il y ait une relation de confiance", a également affirmé le président.

Respecter les engagements qui ont été pris

Selon le chef de l'Etat, "respecter les engagements qui ont été pris, cela ne veut pas dire rester dans la même situation et j'ai même notamment plaidé auprès de mes collègues, chefs d'Etat et de gouvernement pour que les fonds européens, les fonds structurels qui ne sont d'ailleurs pas utilisés, puissent l'être pour que la Grèce retrouve de la croissance".

M. Hollande affirmé également qu'il veillera à ce que la Grèce obtienne de l'Europe "des fonds pour sa croissance, pour l'amélioration de sa situation". Pour autant, il estime que "l'abandon pur et simple du mémorandum (plan de rigueur) serait regardé par beaucoup de participants de la zone euro comme une rupture".

"J'ai fait en sorte que la croissance soit maintenant le thème sur lequel nous devons mettre les Européens autour de la table et prendre de nouveaux engagements", a-t-il affirmé, mais "la situation financière est devenue telle que nous devons aussi avoir des garanties pour les banques puissent être préservées et financées. Nous sommes déjà dans une autre étape. C'est ce que doivent comprendre les Grecs aussi", a-t-il ajouté.

Solidarité et confiance

A l'intérieur de la zone Euro, "nous devons être solidaires les uns des autres, faire des efforts par rapport à nos devoirs de responsabilité (...) Je veux préserver la zone euro" et les pays qui y sont "doivent pouvoir (y) rester, à condition de le vouloir et de le décider. C'est ce que vont faire les Grecs le 17" juin, lors de leurs législatives, a-t-il martelé. "Ce que je demande" aux Grecs, "c'est d'avoir confiance dans ce que nous pouvons faire ensemble, d'avoir aussi le souci de la vérité, c'est-à-dire de faire le choix qui leur paraîtra le meilleur et s'ils veulent rester dans la zone euro, de savoir que l'Europe leur viendra en soutien parce que c'est nécessaire, et qu'en même temps des efforts sont à faire", a-t-il insisté.

La Grèce, qui retourne aux urnes le 17 juin pour renouveler son Parlement, continue d'être au centre de la crise de la dette dans la zone euro au prix de tensions sociales et politiques.

Lors des dernières législatives début mai, marquées par un vote anti-rigueur sanctionnant les partis traditionnels, aucun parti n'a obtenu la majorité, contraignant à organiser un nouveau scrutin sous l'égide d'un gouvernement intérimaire.

La droite conservatrice et la coalition de la gauche radicale anti-rigueur du Syriza, abordent ces élections au coude à coude. Syriza surfe sur la puissante vague anti-rigueur pour tenter de l'emporter, tout en évitant d'inquiéter davantage les cercles dirigeants européens.

 

 

Source :: L'Expansion.fr  14-06-2012 

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Repost 0
Published by jp echavidre - dans Europe
commenter cet article

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens