Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 11:00

anna-hazare-inde-anti-corruption

 

 

 

Le militant indien Anna Hazare est sorti de prison sous les acclamations d'une foule immense. L'action de ce septuagénaire rencontre un immense écho auprès des Indiens lassés de l'impunité des officiels. Dans la « plus grande démocratie » du monde s’il y a un problème qui gangrène toute la société c’est, bien sur, la corruption. Et plus particulièrement la corruption des administrations, de la police, de l’armée et de tous les politiciens du haut en bas de l’échelle. Une corruption souvent visible et qui exaspère le peuple indien qui, depuis le début de la crise, est confronté a de multiples problèmes : augmentation du prix des denrées alimentaires, inflation, et baisse du pouvoir d’achat.

L'homme qui se définit lui-même comme un «disciple de Gandhi» est sorti de prison. Anna Hazare, activiste anticorruption de 73 ans, a tenu tête au gouvernement indien avec un jeûne public prolongé pendant trois jours, avant d'être arrêté mardi 16 août dernier. Il a été relâché le vendredi matin suivant, sous les acclamations d'une foule immense, arborant des drapeaux de l'Union indienne.

«Frères et soeurs, chers enfants (...) en 1947 nous avons eu la liberté mais nous n'avons pas encore gagné notre propre liberté dans un pays libéré de la corruption », a-t-il lancé sous les vivats, en référence à la date de l'indépendance de l'Inde, jusqu'alors sous domination britannique. Anna Hazare va continuer sa grêve de la faim dont la durée a été négociée avec les autorités : elle devrait durer quinze jours.

Son action suscite une immense vague de soutien populaire. 1400 personnes ont été interpellés dans le parc de la capitale où s'est posté le militant, au prétexte que ce rassemblement ne devait pas dépasser 5000 manifestants. Plusieurs centaines de personnes ont également protesté devant la prison de Tihar, où se trouvait enfermé leur leader. Plusieurs de ses proches ont pris la parole pour dénoncer son arrestation.  

À l'origine de ce bras de fer, la volonté d'Anna Hazare de combattre la corruption qui ronge la société indienne en général, et l'administration en particulier. En avril dernier déjà, le septuagénaire avait débuté une grève de la faim pour contraindre le gouvernement, confronté à plusieurs scandales, à durcir la législation contre la corruption. Le texte, déposé fin juillet au Parlement, prévoit notamment la possibilité pour les citoyens de recourir à un bureau de médiation, le «Lokpal», pour dénoncer les faits de corruption émanant de l'administration. Insuffisant pour Anna Hazare et ses partisans, qui s'indignent que le premier ministre et les membres de la Cour suprême soient exclus du champ d'action de la loi. Le chef du gouvernement Manmohan Singh a qualifié mercredi la campagne d'Hazare de «totalement infondée».

Des doutes sur la méthode et sur le financement du mouvement  

Pourtant, si l'action du célèbre militant, qui a passé sa vie à défendre diverses causes, a trouvé un fantastique écho auprès de la population excédée par la corruption généralisée et qui a manifesté un peu partout dans le pays pour soutenir l'initiative, certains s'interrogent sur l'opacité qui entoure le mouvement: «Les Indiens sont naturellement portés à soutenir le mouvement. Il n'en reste pas moins qu'on ignore qui finance ses actions et que des personnalités et associations proches du parti d'opposition hindou BJP (droite) sont parmi ses plus actifs soutiens», note Surendra Jondhale, professeur de sciences politiques à l'université de Bombay.  

Même scepticisme sur la méthode, cette grève de la faim «jusqu'à la mort», défendue en son temps par Gandhi. «Les comparaisons avec Gandhi sont dangereuses. L'action d'Hazare s'inscrit dans une Inde démocratique, dotée d'un Parlement pour voter des lois! Dans un contexte où les partis traditionnels manquent de crédibilité sur les questions de corruption, systématiser des actions sauvages peut aussi se révéler dangereux pour la démocratie indienne», conclut Surendra Jondhale.

 

 

 

 Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

 

Repost 0
Published by jp echavidre - dans Le MONDE en marche..
commenter cet article

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens