Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 07:00

SNCF-service-minimum-en-cas-de-greve.jpg

 

 

Le service minimum dans les transports publics bientôt remis en cause?  Selon une information du quotidien « Le Parisien », daté de mardi 18 septembre dernier, le gouvernement envisage de revoir ce dispositif instauré à l'été 2007 à l'initiative de l'ancien président de la République. Cette loi qui oblige les entreprises à prévoir un minimum d'employés afin que le service fonctionne en cas de grève est considérée par les syndicats comme une atteinte au droit de grève. Valérie Pécresse et les élus UMP d'Ile de France voient dans cette éventuelle remise en cause "une régression insupportable". Quant aux Associations d’usagers des transports publics ils sont très inquiets à l’idée de retrouver les journées de galère, en particulier en région parisienne !..

Le détricotage des lois Sarkozy se poursuit. Selon une information du quotidien « Le Parisien », daté de mardi 18 septembre, le gouvernement envisage de revoir le dispositif du service minimum dans les transports publics instauré en août 2007 à l'initiative de l'ancien président de la République. 

Hollande et le PS ne sont pas tout à fait en accord

Cette loi vise à améliorer les conditions de transport lors des grèves dans les transports publics. Les grévistes sont ainsi obligés de se déclarer 48 heures avant le début du mouvement et d'indiquer 24 heures à l'avance le jour où ils reprendront leurs fonctions. Les entreprises, telles la SNCF ou la RATP, peuvent ainsi prévoir un nombre d'employés pour assurer le fonctionnement du service.

Les syndicats se sont toujours opposés à cette mesure, considérant qu'elle porte atteinte au droit de grève. Si le candidat Hollande s'était prononcé, durant la campagne présidentielle, en faveur du maintien du service minimum dans les transports publics, les socialistes s'y sont quant à eux opposés, allant jusqu'à former un recours devant le Conseil constitutionnel en 2007.

"Le droit de grève, ce n’est pas le droit d’emmerder tout le monde"

Selon les informations du Parisien, l'entourage du ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, reconnaît que "la philosophie de ce texte est de stigmatiser la grève". "D'autres dispositifs de prévention" doivent être trouvés pour revenir "au droit fondamental de la négociation entre partenaires sociaux en vue de prévenir les conflits". La décision devrait être prise avec  le ministre du Travail, Michel Sapin, ajoute le quotidien.

Si rien n'est officialisé, l'éventualité d'une remise en cause de la loi sur le service minimum a provoqué de vives réactions à droite. "Le droit de grève, ce n’est pas le droit d’emmerder tout le monde, tout le temps. Il y a une loi qui a prouvé son efficacité, à savoir le respect du droit de grève mais aussi le respect des usagers, c’est bien la loi sur le service minimum", s'est exclamé Thierry Mariani, ancien ministre des Transports, interrogé mardi matin au micro d’Europe 1.

Valérie Pécresse et les élus UMP d'Ile de France se sont également indignés de l'éventuelle remise en cause de "cette avancée majeure dans notre pays". Selon l'ancienne ministre du Budget, la loi sur le service minimum a permis  "d'éviter les blocages injustifiés que les Franciliens n’ont que trop connu par le passé". Sa remise en cause constituerait "une régression insupportable et auraient des conséquences irrémédiables et extrêmement dommageables pour le quotidien [des Franciliens]", ajoute-t-elle dans un communiqué publié mardi matin.

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

 

 

Repost 0
Published by jp echavidre - dans FRANCE Société
commenter cet article

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens