Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 juin 2013 6 22 /06 /juin /2013 18:00

 

Depuis que l’automobile existe c'est-à-dire quelques années avant 1900, les courses automobiles ont été organisées, sur routes ou sur circuits. L'histoire de la « Formule 1 » est plus récente. Elle trouve son origine dans les courses automobiles disputées en Europe dans les années 1920 et 1930. En 1946, la Commission sportive internationale de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) parvient à une uniformisation des règles qui aboutira finalement à la création de la « Formule de Course Internationale n°1 », pour indiquer la qualité optimale, que l’on baptisera, plus communément « Formule 1 ». Un championnat du monde de Formule 1 est créé en 1950 puis une coupe des constructeurs en 1958 (qui devient le Championnat du monde des constructeurs à partir de 1982).

 Ferrari va être un des grands acteurs de ce championnat auquel il va participer avec une grande régularité. C’est également la marque qui va tourner les plus belles pages de cette compétition mythique pour laquelle les constructeurs et les pilotes se surpassent pour tendre vers la perfection.

Alors que la saison 2013 va bientôt commencer les statistiques de FERRARI montrent bien l’implication de la marque italienne dans le championnat de « Formule 1 »

·         Participation à 851 « Grands Prix » en 63 saisons

·         219 victoires en Grands Prix et 668 podiums

·         16 titres de champion du Monde des Constructeurs

·         15 titres de Champion du Monde des pilotes

·         69 modèles de voitures

·         107 pilotes dont souvent les plus prestigieux du moment

·         97 066 tours de circuit parcourus dont 13542 en tête de la course

 

 

1990

  VOITURES DE LA SCUDERIA : FERRARI 641 F1

 

 

 

ferrari_f1_641_f1_1990_101.jpg

 

Alors que la saison 1990 va s’engager, on parle toujours de l’accrochage entre Prost et Senna lors du GP du Japon de la saison dernière. Le brésilien ayant été disqualifié après avoir franchi la ligne en première position, il avait accusé Jean-Marie Balestre, le président de la FISA, de manipuler le championnat en faveur de Prost : on lui refusa par conséquent l'entrée pour le championnat de 1990. C'était donc une impasse et ce ne fut qu'à l'approche de la première course que Senna fut finalement réadmis.

Quelques éléments du règlement ont été modifiés : poids minimal de la monoplace fixé à 505 kg pour harmoniser les poids des voitures équipées ou non de caméras embarquées. Cockpit de dimensions accrues permettant au pilote de s'extraire de la monoplace en 6 secondes sans démonter le volant. Feu arrière de surface minimale portée à 20 cm² et d'une puissance de 21 W. Rétroviseurs dont les dimensions sont imposées.

Ferrari aligne une nouvelle voiture : la Tipo 641, la dernière conçue par John Barnard qui, entre-temps à quitté la Scuderia. Le V12 à 65° est celui de la saison précédente mais considérablement retravaillé car il développe maintenant 685 cv à 13 200 t/mn. En cours de saison sa puissance maxi sera poussée jusqu’à plus de 700 cv. Le châssis a été lui aussi remanié pour satisfaire aux nouvelles directives règlementaires mais aussi pour améliorer encore l’aérodynamique.

La grande nouveauté est bien sur l’arrivée de Prost aux cotés de Mansell. Les deux hommes ne s’entendent pas très bien mais ce sont deux des meilleurs pilotes sur le plateau.. McLaren-Honda a récupéré Gehrard Berger pour faire équipe avec Senna. Beaucoup de transferts en cascades dans les écuries : Tyrrell constitue une équipe Alesi-Nakajima ; Williams conserve le duo Ricardo Patrese-Thierry Boutsen ; Brabham engage le jeune David Brabham aux cotes de Stephano Modena. Ligier reconstitue son équipe avec Philippe Alliot et Nicola Larini.

Avant même que ne s’engage la première manche, chacun se demande comment va se passer la confrontation, très probable, entre les deux ex-coéquipiers Senna et Prost. La saison 1990 s’ouvre avec le GP des Etats-Unis, circuit dans la ville de Phoenix. C’est Berger sur sa McLaren qui fait la pole position mais, lors de la course c’est jean Alesi au volant de sa Tyrrell-Ford qui prend la tête. Il va la conserver pendant 34 tours avant de se faire dépasser par Ayrton Senna. Prost est en 4e position mais une fuite d’huile sur sa Ferrari l’oblige à abandonner. Senna remporte sa première victoire.

Au Brésil, les supporters de Senna sont nombreux et c’est le délire lorsqu’il décroche la pole position aux cotés de son coéquipier Berger. En fait, il fait presque la moitié de la course en tête et se dirige vers la victoire lorsqu’il entre en collision avec Nakajima. Obligé de rentrer au stand il perd beaucoup de temps et termine 3e derrière Prost et Berger.

Troisième manche à Imola pour le GP de Saint-Marin. Senna décroche à nouveau la pole position toujours a coté de Berger ce qui montre bien que les McLaren-Honda sont encore les plus fortes. Senna prend la tête mais doit vite abandonner pour un problème de freins. C’est Ricardo Patrese, le pilote italien de Williams qui l’emporte. Prost est 4e à moins de 7 secondes du vainqueur.

Deux semaines plus tard à  Monaco les deux favoris sont encore Prost et Senna qui tous les deux ont gagné plusieurs fois sur ce circuit. Senna part en première ligne et prend tout de suite la tête de la course qu’il ne va pas lâcher jusqu’à l’arrivée. Derrière la poursuite s’organise avec Jean Alesi sur sa Tyrrell très agile. Il terminera 2e à 1 seconde de Senna et devant Berger. Alain Prost qui était remonté à la seconde place, doit abandonner pour un problème de batterie.

ferrari_f1_641_f1_1990_102.jpg

 

On attaque les épreuves outre-Atlantique au Canada. Première ligne Senna-Berger. Deuxième ligne Prost. Berger anticipe le départ et récolte une pénalité d’une minute. Il tente bien de rattraper son handicap alors même que Senna le laisse passer. Il franchira la ligne en tête mais ce ne sera pas suffisant. Senna l’emporte devant Piquet et Mansell. Berger est classé 4e devant Alain Prost qui termine à 15 secondes du vainqueur.

Le Grand Prix du Mexique est réputé pour être sévère pour les pneumatiques. Berger parti en tête devra rentrer à son stand dès le 12e tour pour changer ses pneus. Prost parti en treizième position doit remonter patiemment sur un Senna qui caracole en tête. A 9 tours de l’arrivée Senna qui a tiré sur ses pneus au maximum est victime d’une crevaison.  Prost passe en tête devant Mansell et Berger qui sont en bagarre. Mansell finit par passer et c’est un doublé pour Ferrari. Avant le retour en Europe Senna est en tête du Championnat avec 31 points devant Prost et Berger qui totalisent tous les deux 23 points.

De retour en Europe Prost est à la lutte dès le GP de France au Castelet. Il sait qu’il doit marquer des points s’il veut préserver ses chances au Championnat. 4e sur la grille il part derrière Berger et Senna qui, à tour de rôle, vont assurer la tête de la course. Puis, c’est Ivan Capelli, pilote de la jeune écurie Leyton-House qui passe en tête. A 3 tours de l’arrivée Prost prend la tête et remporte le GP. C’est la 100e victoire de Ferrari. Ayrton Senna est troisième.

A Silverstone, c’est Mansell qui part sur la première ligne à coté de Senna qui prend la tête mais qui sera dépassé par Mansell après une dizaine de tours. Mansell domine alors la course devant ses poursuivants Berger, Senna et Prost. Mais sa boite de vitesses lui fait défaut et c’est Prost qui prend la tête et qui gagne la course. Senna est troisième. Après ses trois victoires consécutives Alain Prost a pris la tête du championnat mais avec seulement deux points d’avance sur Ayrton Senna.

Après la série Alain Prost il semble que l’on entame une série Ayrton Senna. Il gagne en Allemagne devant la Benetton de Nanini alors que Prost est 4e. Au Grand Prix de Hongrie, Thierry Boutsen au volant de sa Williams-Renault remporte la victoire suivi à quelques mètres de Senna, à moins d’une seconde. Prost a du abandonner a nouveau pour un problème de boite de vitesses.  A Spa-Francorchamps, au Grand Prix de Belgique, nouvelle victoire pour Senna ; de nouveau avec Prost en seconde position. Senna a évidemment repris l’avantage au championnat avec 13 points d’avance sur Alain Prost.

Au GP d’Italie tous les Tifosis attendent la victoire des Ferrari. Senna et Prost partent en première ligne mais Senna prend la tête de la course dès le départ et ne la lâchera pas. Il termine devant Prost à 6 secondes et Berger. Petite polémique lors du GP suivant au Portugal où Prost et Mansell partent en première ligne. Mansell fait un départ canon en faisant une queue de poisson à son coéquipier Prost qui est obligé de lever le pied et qui perd 5 places. Mansell emporte la course mais il n’a pas aidé Prost qui termine troisième derrière Senna.

A trois manches de la fin le même scenario se répète en Espagne et l’on risque bien de voir rapidement l’issue du championnat. Senna part en 1ere ligne aux cotés de Prost et prend la tète comme il sait si bien le faire. Il va mener 26 tours avant d’abandonner pour un problème de radiateur. Une aubaine pour Prost qui gagne le GP devant son coéquipier Mansell. Senna n’a plus que 9 points d’avance sur Prost au Championnat. Rien n’est encore joué..

La Formule 1 se retrouve sur le circuit de Suzuka au Japon. Ici l’an dernier Prost et Senna s’étaient accrochés donnant lieu à une polémique qui avait bien failli éloigner Senna des circuits automobiles. La tension est très forte cette année puisque le Championnat peut se jouer ici. Prost et Senna partent à nouveau sur la première ligne. Sans doute Senna pense-t-il prendre la tête comme il le fait quasiment à chaque fois ? Sans doute aussi Alain Prost a-t-il la rage de gagner. Toujours est-il que les deux monoplaces entrent en collision au premier virage. Les deux pilotes doivent abandonner. Ayrton Senna est sacré Champion du Monde et les polémiques commencent.. Effaçant même le doublé des Benetton de Piquet et Moreno. Benetton qui récidive au GP d’Australie avec la victoire de Piquet devant Mansell et Prost. Senna qui a été à la bagarre avec Mansell a du abandonner après une sortie de piste.

Ayrton Senna remporte son deuxième titre de Champion du Monde des Pilotes. Un titre controversé qui lui vaudra bon nombre de critiques acerbes. A-t-il sciemment accroché la voiture de Prost ? Saura-t-on un jour la vérité sur cette affaire ?..McLaren est Champion du Monde des Constructeurs pour la 6e fois de son histoire.

Ferrari a réalisé une saison plutôt bonne avec la deuxième place d’Alain Prost au Classement des Pilotes et une deuxième place également au classement du championnat du Monde des Constructeurs.

Principales victoires Ferrari :

GP du Brésil  (Alain Prost)

GP Du Mexique  (Alain Prost)

GP de France (Alain Prost)

GP de Grande-Bretagne (Alain Prost)

GP du Portugal (Nigel Mansell)

GP d’Espagne (Alain Prost)

 

Le classement final  des pilotes:

1er Ayrton Senna  Brésil  (McLaren-Honda)  78 points

2e  Alain Prost  France (Ferrari)   71 points

3e  Nelson Piquet  Brésil  (Benetton-Ford)   43 points

Le classement des constructeurs

1er McLaren-Honda  Royaume-Uni  121 points

2e  Ferrari  Italie     110 points

3e  Benetton-Ford Cosworth     71 points

 

 

ferrari_f1_641_f1_1990_103.jpg

 

ferrari_f1_641_f1_1990_104.jpg

 

ferrari_f1_641_f1_1990_106.jpg

 

ferrari_f1_641_f1_1990_107.jpg

 

ferrari_f1_641_f1_1990_108.jpg

 

ferrari_f1_641_f1_1990_110.jpg 

 

ferrari_f1_641_f1_1990_112.jpg

 

ferrari_f1_641_f1_1990_113.jpg 

 

ferrari_f1_641_f1_1990_114.jpg

 

ferrari_f1_641_f1_1990_117.jpg

 

ferrari_f1_641_f1_1990_118.jpg 

ferrari_f1_641_f1_1990_119.jpg 

 

 

 

_______________________________________________________________________________________________________________________________

Champion du Monde des Pilotes : Ayrton SENNA sur McLaren-Honda

 ______________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

 ayrton_senna___gerhard_berger__mexico_1990__champion_du_mon.jpg 

 

 

ayrton_senna__belgium_1990_champion_du_monde_1990_06.jpg 

 

 

ayrton_senna__spain_1990__champion_du_monde_1990_10.jpg

 

 

 

 

 

_____________________________________________________________________________________________________________________________________

Champion du Monde des Constructeurs : McLAREN-HONDA

 (MP4-5B) 

_______________________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 

 

mclaren_f1_honda_v10_mp4-5b_1990_02.jpg

 

 

mclaren_f1_honda_v10_mp4-5b_1990_03.jpg

 

 

mclaren_f1_honda_v10_mp4-5b_1990_05.jpg 

 

 

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

f1-history.deviantart.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog  ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by jp echavidre - dans Histoire de l'AUTOMOBILE
commenter cet article

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens