Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 16:30

Barack-Obama-Etats-Unis-face-austerite.jpg

 

 

Démocrates et républicains n'ont pas réussi à trouver un accord vendredi 1er mars dernier. Barack Obama a donc signé un décret d'application enclenchant des coupes budgétaires automatiques. D'ici au 30 septembre, les dépenses publiques seront amputées de 85 milliards de dollars, handicapant sérieusement l'activité de certains secteurs de l'économie américaine.

C'est à regret que Barack Obama a signé, vendredi 1er mars dernier, un décret d'application enclenchant des coupes budgétaires automatiques. Démocrates et républicains n'ont en effet pas réussi à trouver de compromis. Ils sont sortis d'une réunion à la Maison Blanche en constatant l'étendue de leurs divergences : refus de davantage d'impôts pour les conservateurs, exigence de plus de rentrées fiscales pour Barack Obama.

L’impact des mesures budgétaires à partir de mai

Face à un tel blocage, le président était tenu par la loi de déclencher une cure de rigueur. Les dépenses publiques seront ainsi amputées de 85 milliards de dollars d'ici le 30 septembre, fin de l'exercice budgétaire en cours. Ces 85 milliards de dollars représentent une réduction de 8% pour le budget de la défense et 5% pour les autres postes. La cure d'austérité sera synonyme, selon l'administration démocrate, d'un dérèglement des services publics. Selon les experts, l'impact se fera sentir d'ici fin mai/début juin.

Dans les aéroports américains par exemple, l'été pourrait être très difficile avec de longues files d'attente à la sécurité et aux douanes, des avions immobilisés au sol…Dès la mi-avril, le personnel devrait en moyenne travailler un jour de moins sur une période de deux semaines, et ce jusqu'à la fin de l'année fiscale, explique Dan Stohr, porte-parole de l'Aerospace Industries Association. En outre, les coupes budgétaires automatiques toucheront tous les métiers des aéroports : inspecteurs de l'administration fédérale de la sécurité des transports, personnel des douanes, agents de l'administration fédérale de l'aviation. Les tours de contrôle d'une centaine de petits aéroports régionaux pourraient même fermer, d'autres devraient se passer d'équipes de nuit. Dans les aéroports les plus fréquentés, l'impact devrait se matérialiser par des files d'attente plus importantes, pouvant dépasser les quatre heures, prédit la secrétaire à la Sécurité intérieure Janet Napolitano.

Nouveau compte-à-rebours enclenché

Plus tôt vendredi, Barack Obama avait qualifié de "stupides" ces coupes budgétaires, estimant qu'elles allaient "affaiblir (notre) économie et coûter des emplois". En l'absence d'accord et face au déclenchement automatique des restrictions, il a accusé ses adversaires républicains d'être responsables de la situation. En retour, ces derniers estiment que les coupes ciblent les mauvais secteurs et accusent l'administration Obama de "créer l'inquiétude" au sein du pays.

Cette crise devrait bientôt s'additionner à une autre : celle du financement de l’État fédéral pour les derniers mois de l'exercice 2013. Un vote au Congrès devra avoir lieu le 27 mars, faute de quoi des services publics fermeront purement et simplement. Une menace plus importante qui devrait inciter démocrates et républicains à trouver cette fois un compromis.

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by jp echavidre - dans Le MONDE en marche..
commenter cet article

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens