Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 mai 2014 3 28 /05 /mai /2014 09:30

Claude-Gueant-place-en-garde-a-vue-affaire-arbitrage-tapie.jpg

 

 

L'ancien secrétaire général de l'Elysée de Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, a été placé en garde à vue lundi 26 mai au matin pour son rôle dans l'arbitrage Bernard Tapie - Crédit Lyonnais.

L'ancien secrétaire général de l'Elysée, Claude Guéant, a été placé lundi 26 mai au matin en garde à vue dans l'enquête sur l'arbitrage controversé dont a bénéficié Bernard Tapie dans son litige avec le Crédit Lyonnais, a appris l'AFP de source judiciaire. Les enquêteurs de la brigade financière de la PJ parisienne devraient interroger leur ancien patron à l'Intérieur sur son rôle dans la décision de recourir à l'arbitrage, dans celle de ne pas contester la sentence, et dans la fiscalité jugée avantageuse appliquée à l'indemnité de plus de 400 millions d'euros octroyée en 2008 à Bernard Tapie.

Son audition dans le dossier de l'arbitrage était attendue. Claude Guéant a-t-il joué un rôle moteur dans la décision à l'automne 2007 de préférer un tribunal privé à la justice ordinaire pour régler le vieux différend entre le Crédit Lyonnais et Bernard Tapie sur la revente d'Adidas? A-t-il pesé dans celle de ne pas contester la sentence qui octroyait plus de 400 millions d'euros à l'homme d'affaires? A-t-il été sollicité pour que le fruit de l'arbitrage soit soumis à une fiscalité indulgente? Les juges soupçonnent que la sentence soit le fruit d'un "simulacre" d'arbitrage organisé avec l'aval de l'Elysée.

"Implication personnelle" dans le processus

Ont été pour l'heure mises en examen pour escroquerie en bande organisée cinq personnes dont Bernard Tapie, son avocat Maurice Lantourne, un des trois juges-arbitres, Pierre Estoup, et l'ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde à Bercy, le PDG d'Orange, Stéphane Richard. Dans le volet ministériel du dossier, l'ex-ministre de l'Economie a été placée sous le statut intermédiaire de témoin assisté, ce qui lui a permis de rester à la tête du Fonds monétaire international (FMI). Devant les enquêteurs, Stéphane Richard avait expliqué que son "interlocuteur à l'Élysée sur ce dossier (avait) été M. Guéant", "apparu dès le départ très impliqué sur cette affaire".

Désormais avocat, Claude Guéant, 69 ans, devrait devoir détailler ses relations avec Bernard Tapie et expliquer les nombreuses visites de l'homme d'affaires à l'Elysée, en 2007 et 2008, dans une période cruciale pour l'arbitrage. Parmi elles, une réunion clé, qu'il avait convoquée, fin juillet 2007, en présence de Bernard Tapie. En mars 2013, les juges relevaient que Claude Guéant avait été "destinataire, dès 2005 alors qu'il était directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy" à l'Intérieur, "puis ultérieurement, en sa qualité de secrétaire général de la présidence de la République, de nombreuses demandes d'intervention de monsieur Bernard Tapie et de son avocat Me Lantourne, en lien avec ces contentieux et leurs prolongements, notamment sur l'aspect fiscal". Les magistrats évoquaient "son implication personnelle" dans le processus. Bernard Tapie, qui estime avoir été escroqué par le Crédit Lyonnais dans la revente d'Adidas à Robert Louis-Dreyfus, ne conteste pas avoir tenté de sensibiliser des responsables successifs de l'exécutif, de droite comme de gauche, pour obtenir réparation.

C’est la deuxième fois que Claude Guéant est interrogé par les juges

Parallèlement à l'audition de Claude Guéant, Mes Gilles August et Jean-Pierre Martel, deux avocats du CDR, l'organe chargé de régler le passif du Crédit Lyonnais, sont aussi convoqués pour être confrontés, selon les mêmes sources. C'est la deuxième fois que Claude Guéant est soumis à cette mesure coercitive déjà imposée dans l'affaire de ses primes perçues en liquide quand il était directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy, place Beauvau. Moins d'un an après la défaite de son camp, il avait également vu son cabinet et son domicile perquisitionnés en février 2013 dans deux dossiers. Les enquêteurs avaient trouvé trace d'un mystérieux virement de 500.000 euros, que cet ancien haut fonctionnaire explique par la vente à un avocat malaisien insaisissable de deux marines d'un peintre flamand du XVIIe siècle de renommée moyenne, Anders van Eertwelt.

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

 

Repost 0
Published by jp echavidre - dans FRANCE Société
commenter cet article

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens