Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 octobre 2014 6 04 /10 /octobre /2014 19:00

tatra_t77a_aerodynamic_limousine_1937_101.JPG

 

La compagnie Tatra, dont le nom évoque la chaîne de montagne Tchèque est fondée en 1850. Elle est alors spécialisée dans la construction de wagons de chemin de fer. Ce n’est qu’en 1897 qu’elle se lance dans la construction automobile en Tchécoslovaquie dans son usine de Koprivnic. Elle fait partie des trois premiers constructeurs automobiles du monde. Elle cessera la construction d’automobiles de tourisme en 1999 pour se concentrer sur les camions. Bien que la Tchécoslovaquie ne soit pas spécialement la patrie de l’automobile c’est pourtant dans ce pays que Tatra va être très novateur.

La compagnie Tatra sera en effet l’une des premières à mener d’importants travaux aérodynamiques sur la voiture. Elle sera également la première à implanter le moteur à l’arrière. L’idée est simple dans le principe : pour gagner du poids il faut rapprocher le moteur des roues arrière motrices ce qui supprime un tube de transmission très lourd. Avec la même idée, et pratiquement à la même période, Citroën va imaginer sa « traction avant » obtenue en rapprochant les roues motrices du moteur.

Mais ce n’est pas la seule innovation que vont imaginer les ingénieurs du Bureau d’Etudes de Tatra. Dès 1932 ils lancent l’étude d’une grande berline de luxe pour laquelle ils vont réaliser deux prototypes. Ces prototypes donneront la Tatra T77 qui va être le premier véhicule de série à bénéficier des connaissances aérodynamiques de l’époque. Responsables de ce projet : Hans Ledwinka, l’un des plus grands ingénieurs automobile du début du vingtième siècle assisté de Paul Jaray ingénieur aérodynamicien  de la société Zeppelin.

La silhouette de la voiture va être curieuse : un arrière très effilé sur lequel a été greffé un aileron longitudinal dans l’axe de la voiture. Si l’on y ajoute un plancher surbaissé et gommé de toutes aspérités, un pare brise très incliné plus quelques artifices qui rendent le coté de caisse parfaitement lisse (charnières de portes et poignées encastrées) on obtient un coefficient de pénétration dans l’air exceptionnel de 0,212.

 

tatra_t77a_aerodinamic_limousine_1937_102.jpg

 

Mais les innovations apparues sur la T77 ne sont pas que sur la carrosserie. L’implantation du moteur à l’arrière en est une autre. Et le moteur en lui-même est d’une technologie très avancée. C’est un huit cylindres en V à 90° de 2 990 cc de cylindrée refroidi par air. Il possède des chambres de combustion hémisphériques et est fabriqué dans un alliage de magnésium qui apporte un gain de poids important. Le même alliage sera également utilisé dans certaines pièces de suspension. Le moteur développe une puissance maxi de 60 cv à 3500 t/mn et la Tatra T77 peut afficher une vitesse de pointe de 150 km/heure ce qui est assez exceptionnel à l’époque.

Le 5 mars 1934 la Tatra T77 est présentée à la presse au salon de l’Automobile de Prague. Elle fait littéralement sensation dans le monde de l’automobile et va, par ses qualités techniques, dominer le marché pendant quelques années. La vitesse de pointe est exceptionnelle mais ce qui caractérise la T77 c’est aussi le silence dans l’habitacle, et la stabilité de la voiture sur toutes les routes.

La voiture est une berline 6 places ou le luxe et le confort ont été particulièrement étudiés. Elle est assemblée manuellement ce qui implique une production à toute petite échelle. En 1935 apparait une nouvelle version baptisée T77A pour laquelle le V8 a gagné en cylindrée pour passer à 3400 cc. Il délivre maintenant une puissance maxi de 75 cv.

Entre la fin de 1933 et 1938, le nombre d’exemplaires produits T77 et T77A confondus est de 255

Dans la lignée de cette première berline à moteur arrière, Tatra va continuer sa production uniquement de modèles à moteur arrière pendant 64 ans. Et cela pour des raisons techniques, puis politiques, car après la Seconde Guerre mondiale, la Tchécoslovaquie s'est retrouvée isolée, et Tatra n'a pas eu les moyens de développer de nouveaux modèles. Par ailleurs, les voitures produites étaient destinées aux apparatchiks du régime communiste, et donc produites en petite quantité.

 

tatra_t77a-aerodinamic_limousine_1977_103.jpg 

tatra_t77a_aerodynamic_limousine_1937_104.jpg

 

tatra_t77a_aerodynamic_limousine_1937_105.JPG

 

tatra_t77a_aerodynamic_limousine_1937_106.JPG

 

tatra_t77a_aerodynamic_limousine_1937_107.JPG 

tatra_t77a_aerodynamic_limousine_1937_108.JPG

 

tatra_t77a_aerodynamic_limousine_1937_109.JPG

 

tatra_t77a_aerodynamic_limousine_1937_110.JPG 

tatra_t77a_aerodynamic_limousine_1937_111.JPG

 

tatra_t77a_aerodynamic_limousine_1937_112.JPG

 

 

tatra_t77a_aerodynamic_limousine_1937_113.JPG

 

 

tatra_t77a_aerodynamic_limousine_1937_114.JPG

 

 

tatra_t77a_aerodynamic_limousine_1937_116.JPG 

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

swisscarsighting.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog  ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

 

 



 

Repost 0
Published by jp echavidre - dans VOITURES DE LEGENDE
commenter cet article

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens