Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 juillet 2014 1 07 /07 /juillet /2014 07:00

conference-sociale-preparation.jpg

 

Le président de la République a rendez-vous lundi 7 juillet, à huis clos, avec des leaders en colère. Il annoncera de nouvelles mesures pour l’emploi.

Deux heures et demie pour faire la paix. François Hollande a rendez-vous lundi 7 juillet après-midi au palais d'Iéna avec des leaders syndicaux et patronaux au bord de la crise de nerfs. Une longue réunion à huis clos, en préambule à la troisième conférence sociale du quinquennat. Contrairement aux éditions précédentes, ce sommet s'ouvre cette année dans un climat de tension inédit. Dans la matinée, le secrétaire général de la CGT, Thierry Lepaon, aura fait savoir si ses représentants boycottent, ou non, les tables rondes prévues mardi 8. Son homologue de Force ouvrière, Jean-Claude Mailly, se prononcera en fin de journée sur la participation de ses troupes.

Les syndicats reprochent à l'exécutif d'avoir cédé face au Medef. Même la CFDT de Laurent Berger qui, jusqu'ici, a impulsé ou accompagné les réformes, a évoqué une "rupture" du dialogue social. Jeudi 3 juillet dernier, Manuel Valls a donné satisfaction au patronat en repoussant d'un an la mise en œuvre du compte pénibilité. Ce dispositif permettra aux salariés de partir plus tôt à la retraite s'ils ont effectué des métiers pénibles – dans des conditions strictement définies. Mais il est complexe à mettre en œuvre. Le geste du Premier ministre a convaincu les dirigeants patronaux de venir à la conférence sociale, qu'ils menaçaient eux aussi de sécher. Au risque de braquer les syndicats.

De nouvelles mesures pour l'apprentissage et les seniors

Lundi, le gouvernement devrait reporter la pression sur le patronat. "La balle est dans leur camp", dit Manuel Valls. François Hollande se rendra au rendez-vous dans un esprit de "conciliation" mais aussi de "détermination", souligne-t-on dans son entourage. Sa préoccupation reste la mise en œuvre du pacte de responsabilité, qui offre aux entreprises les plus importants allégements fiscaux et sociaux de l'histoire récente (40 milliards d'euros, soit deux points de PIB) en contrepartie d'orientations sur l'emploi, la formation en alternance, etc. À l'Élysée, on estime que "le gouvernement a tenu tous ses engagements", en faisant adopter par l'Assemblée les premières mesures fiscales et en diligentant le processus de simplification administrative.

Or, au sommet de l'État, on observe que la moitié des branches professionnelles n'ont toujours pas engagé de discussion avec les syndicats sur les moyens offerts par les baisses d'impôts. Parmi les secteurs en panne figurent la distribution, le bricolage, la pharmacie… "Ce n'est pas ­normal", déplore-t-on. En revanche, le patronat de la métallurgie – traditionnel moteur du dialogue social – est cité en exemple pour avoir, d'ores et déjà, signé des engagements avec les salariés.

Par ailleurs, le patronat a subi les foudres du Parti socialiste et de certains ministres, qui lui reprochent une "surenchère" dans ses revendications. La gauche a peu apprécié la tribune des organisations d'entreprises, publiée par le JDD, dans laquelle ils demandent au chef de l'État l'accélération des réformes et le respect de ses engagements en matière de baisse des prélèvements.

Au sortir de sa réunion avec les leaders, François Hollande prononcera le discours d'ouverture de la conférence sociale. "Il rappellera le sens de cette méthode, qui a débouché sur des résultats", souligne-t-on à l'Élysée. Le chef de l'État devrait aussi annoncer de nouvelles mesures pour développer l'apprentissage, le nombre de jeunes dans ce cursus étant en forte baisse, ainsi que le renforcement des dispositifs en faveur de l'emploi des seniors. Après une semaine de crise avec les partenaires sociaux, le président de la République tentera de relancer le dialogue, alors que le nombre de demandeurs d'emploi dépasse chaque mois son record historique et que les conflits se sont accumulés, à la SNCF, la SNCM, ou chez les intermittents du spectacle.

 

 

Source : leJDD.fr  06-07-2014

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

Repost 0
Published by jp echavidre - dans FRANCE Société
commenter cet article

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens