Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 novembre 2014 3 05 /11 /novembre /2014 19:00

hispano_suiza_h6c_saoutchik_xenia_coupe_1938_101.JPG

 

 

Hispano Suiza a été, à son époque, l’un des constructeurs automobile français les plus en vogue. L’entreprise a des origines suisse et espagnole bien que la production ait toujours été principalement localisée en France. La connexion avec la Suisse vient de l’ingénieur motoriste Marc Birkigt. En effet, durant toutes les années que dure la première guerre mondiale, Hispano-Suiza va fabriquer près de 50 000 moteurs V12 destinés à équiper les avions de l’armée de l’air française et anglaise. La guerre étant terminée c’est Marc Birkigt qui lance aussitôt des tests pour savoir si ce moteur, très fiable, ne pourrait pas être adapté à une automobile. Très vite les tests montrent que le V12 « aviation » est surabondant et que six cylindres seraient entièrement suffisants. Le projet est aussitôt engagé. Le six cylindres en ligne comporte un bloc en alliage léger pour réduire son poids et deux bougies par cylindre placées de chaque coté du moteur. La première version sera remplacée dès 1922 par un modèle plus puissant :  le six cylindres en ligne de 6,597 litres développe alors une puissance maxi de 135 cv à 2 500 t/mn et un couple maxi de 475 Nm à 1 600 t/mn permettant au véhicule qu’il va équiper d’atteindre la vitesse de 135 km/heure.

Au salon de l’Automobile de Paris de 1919 le nouveau et luxueux modèle H6 d’Hispano-Suiza est présenté au public. La voiture comporte de nombreuses innovations et en particulier un freinage assisté. Si Hispano-Suiza peut rivaliser en performances, et raffinement avec ses principaux concurrents européens que sont Rolls-Royce, Bentley ou Isotta-Fraschini, l’entreprise dépend aussi d’eux car un certains nombres d’organes sont achetés à ces mêmes concurrents et ceci jusqu’à la fin de l’année 1920. A cette date Hispano-Suiza gagne son indépendance en construisant l’intégralité de son châssis mais, revers de la médaille, ses voitures vont être les plus chères du marché européen.

En 1924, sous la pression de la concurrence dans la course à la puissance, Hispano-Suiza ajoutera à sa gamme H6 un H6C toujours motorisé par un 6 cylindres en ligne mais dont la cylindrée est portée à 6983 cc. Il développe une puissance maxi de 160 cv à 2 000 t/mn et peut ainsi emmener la voiture à une vitesse maxi de près de 170 km/heure.

Comme la grande majorité des autres constructeurs Hispano-Suiza construit des châssis roulants qu’il livre aux carrossiers. Parmi les plus célèbres on relève Franay, Proulx, D’leteren, Labourdette, Pourtout ou encore Hibbard & Darrin.

 

hispano suiza h6c saoutchik xenia coupe 1938 103

 

 

Durant les dix ans de production du modèle H6, toutes variantes confondues, la production sera de 2614 exemplaires.

La voiture présentée ici, fabriquée en un seul exemplaire, a une histoire très particulière. Elle est due, au moins en partie, à l’imagination d’André Dubonnet moins connu que son père Joseph Dubonnet qui a créé la très célèbre firme d’apéritif. André Dubonnet qui a servi dans l’aviation de combat durant la Première Guerre mondiale est devenu ensuite pilote de courses amateur et inventeur. Travaillant avec l’ingénieur Antoine-Marie Chedru il développe en 1927 un système de suspension avant pour véhicules automobiles à roues indépendante. Le système qui portera son nom sera utilisé par General Motors et Alfa Roméo.

Après le Salon de l’Automobile de Paris en 1932 il fait l’acquisition d’un châssis H6C d’Hispano Suiza avec lequel il pense traduire dans la réalité les idées qu’il a sur l’automobile moderne. C’est le styliste Jean Andreau, connu pour ses créations d’avant-garde, qui va assurer le dessin de la carrosserie. La réalisation sera faite dans les ateliers du carrossier parisien Saoutchik. Effectivement la voiture a de quoi surprendre. A commencer par le pare-brise panoramique très galbé que l’on ne reverra en série que dans les années 50 chez Général Motors !.. Les vitres latérales, réalisées en plexiglas sont, elles aussi très galbées. La voiture est très longue et a des airs de fuselage d’avion. D’ailleurs l’habitacle a aussi l’allure d’un cockpit. Les deux portes latérales s’ouvrent par déplacement horizontal. L’arrière est effilé avec une lunette arrière triangulaire. Bien évidemment la voiture est équipée du système Dubonnet pour la suspension avant.

Le moteur est celui de la H6C : six cylindres en ligne de 7 983 cc de cylindrée développant une puissance maxi de 160 cv à 3050 t/mn/. Il est couplé à une boite de vitesses manuelle à 4 rapports. La vitesse maxi est donnée à 173 km/heure.

 

hispano_suiza_h6c_saoutchik_xenia_coupe_1938_102.jpg

 

 

hispano_suiza_h6c_saoutchik_xenia_coupe_1938_104.JPG

 

 

hispano_suiza_h6c_saoutchik_xenia_coupe_1938_106.jpg

 

 

hispano_suiza_h6c_saoutchik_xenia_coupe_1938_107.jpg 

 

hispano_suiza_h6c_saoutchik_xenia_coupe_1938_108.jpg

 

 

hispano_suiza_h6c_saoutchik_xenia_coupe_1938_109.jpg

 

 

hispano_suiza_h6c_saoutchik_xenia_coupe_1938_110.jpg

 

 

hispano_suiza_h6c_saoutchik_xenia_coupe_1938_111.jpg

 

 

hispano_suiza_h6c_saoutchik_xenia_coupe_1938_214.jpg 

 

hispano_suiza_h6c_soutchik_xenia_coupe_1938_105.jpg

 

 

38-Hispano-Suiza-Xenia-DV-12-PBC_018.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

swisscarsighting.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog  ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

 

 



Repost 0
Published by jp echavidre - dans VOITURES DE LEGENDE
commenter cet article

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens