Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 12:56

 

Otan-bouclier-anti-missile.jpg

 

 

Réunis à Lisbonne (Portugal), les pays de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (Otan) sont parvenus vendredi 19 novembre dernier à un accord de principe sur la création d'un bouclier antimissile déployé en Europe. La proposition était américaine avec, sans aucun doute, comme arrière pensée un désengagement de l’armée US sur le territoire européen et, à terme, le démentiellement des armes atomiques européenne. Barack Obama, on se souvient a prôné un désarmement total pour ce qui concerne le nucléaire. Bine entendu la France n’est pas d’accord avec cette option. Son accord récent avec la Grande Bretagne était d’ailleurs destiné à réaffirmer ses ambitions. Comme souhaité par Paris, la dissuasion nucléaire devrait rester "l'élément central de la défense collective". Mais l’accord obtenu à Lisbonne n’est qu’un accord de principe. Les modalités d’application feront l’objet de longues négociations.

 

C'était l'un des sujets principaux de ce sommet de l'Otan. Vendredi 19 novembre au soir, les 28 pays réunis à Lisbonne (Portugal) ont approuvé le principe d'un bouclier antimissile. Mais ce dernier viendra en complément de la dissuasion nucléaire, qui restera l'élément central de la stratégie de sécurité de l'Alliance atlantique. Ce dispositif, qui a été proposé par les Etats-Unis, comprendra des missiles intercepteurs américains déployés en Europe en quatre étapes, d'abord sur des navires, puis sur terre, au cours des dix prochaines années. Le futur bouclier antimissile "offre un rôle à tous nos alliés", a souligné Barack Obama, ajoutant qu'il "répondait aux menaces de notre temps".

 

Malgré cette décision commune, plusieurs pays, dont la France, ont exigé que soit maintenue la dissuasion militaire comme dispositif de base. "Notre objectif est de renforcer la dissuasion en tant qu'élément central de notre défense collective", a pour sa part déclaré l'Elysée. La présidence a toutefois précisé que le procédé décidé vendredi contre les missiles balistiques faisait désormais "partie intégrante" de la stratégie de sécurité de l'Otan. "Le problème est réglé", a ajouté Paris, qui est avec la Grande-Bretagne la seule puissance nucléaire d'Europe occidentale. En effet, plusieurs pays européens et certains dirigeants allemands souhaitaient voir le bouclier antimissile se substituer à la dissuasion. Un accord a finalement été trouvé.

 

"Une menace réelle et croissante"

 

Dans le texte résumant son nouveau concept stratégique, l'Otan souligne que la prolifération des missiles balistiques et des armes de destruction massive "représente une menace réelle et croissante pour la zone euro atlantique". Une mise au point qui ne cite pas nommément l'Iran, soupçonné de vouloir se doter de l'arme atomique, mais qui vise quand même explicitement Téhéran. La Turquie – qui doit héberger un radar avancé sur son sol – avait demandé à l'Otan de ne pas pointer du doigt la République islamique avec laquelle Ankara souhaite préserver ses relations.

 

De son côté, Moscou craint de voir le bouclier antimissile de l'Otan, qui devrait être en mesure d'intercepter les missiles intercontinentaux les plus puissants d'ici 2020, être avant tout une arme dirigée contre sa propre dissuasion. Invité à ce sommet de l'Alliance atlantique, le président russe, Dmitri Medvedev, devrait être rassuré sur ce point samedi par les dirigeants de l'Otan. Ces derniers pourraient même – pour montrer leur bonne foi – proposer à Moscou de participer au futur dispositif.

 

Mais cet accord n'est qu'un début. Car si le principe est acté, il reste encore à déterminer la question du commandement. "Qui appuiera sur le bouton? Ça ne peut pas être seulement un bouclier américain", s'interroge une source militaire française.

 

 

 

Source : lejdd.fr  20-11-2010

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Repost 0
Published by jp echavidre - dans Europe
commenter cet article

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens