Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 12:00

 

Aung-San-Suu-Kyi-discussion-junte.jpg

 

 

Libérée samedi après sept années d'assignation à résidence, Aung San Suu Kyi s'est adressée dimanche à ses milliers de partisans rassemblés devant le siège de son parti, la Ligue nationale pour la démocratie (LND). "La liberté d'expression est le fondement de la liberté démocratique", a-t-elle notamment déclarant, disant toutefois ne pas avoir "de rancœur" à l'égard de la junte. De quoi alimenter les craintes quant à d'éventuelles contreparties à sa libération attendues par les militaires au pouvoir.  

Depuis samedi et l'annonce de la libération d'Aung San Suu Kyi, ses partisans n'ont pas quitté les rues de Rangoun, attendant avec impatience le discours promis par l'opposante. Et c'est devant des milliers de personnes que le Nobel de la paix 1991 s'est exprimée dimanche, depuis le siège de son parti, la Ligue nationale pour la démocratie (LND). Des fleurs nouées dans les cheveux, vêtue d'une tunique bleue et du traditionnel sarong birman, Aung San Suu Kyi a longuement parlé - environ une heure -, régulièrement interrompue par des applaudissements très enthousiastes.  

"La liberté d'expression est le fondement de la liberté démocratique", a-t-elle notamment déclaré, la voix vibrante, appelant ses partisans à se "battre pour ce qui est juste". La dissidente semble n'avoir rien perdu de sa fibre démocratique. Mais celle qui a passé 15 des 21 dernières années sous surveillance a aussi envoyé un signe d'apaisement à la junte.

"Je ne nourris pas de rancœur à l'égard de ceux qui m'ont maintenue en résidence surveillée (…) Les responsables de la sécurité m'ont bien traité. Je veux leur demander de bien traiter le peuple aussi", a-t-elle ainsi déclaré. Alors qu'un journaliste lui demandait quel message elle souhaitait adresser au chef de la junte, le général Than Shwe, elle a répondu: "Voyons-nous et discutons."

La levée des sanctions, objectif prioritaire

Ces déclarations pourraient nourrir les craintes sur les éventuelles contreparties attendues par les militaires. Selon Ohn Kyaing, un haut responsable de la LND, la junte n'aurait toutefois fixé aucune condition à sa remise en liberté. Mais l'annonce de sa libération samedi, plusieurs dirigeants occidentaux ont dit leur crainte de voir la marge de manoeuvre d'Aung San Suu Kyi réduite par la junte.

De l'avis des observateurs, celle-ci attend notamment de son opposante historique un soutien pour obtenir la levée des sanctions, au nom du devoir patriotique. Dimanche, Aung San Suu Kyi a d'ailleurs dit son souhait de dialoguer avec la communauté internationale à propos de ces mesures, estimant qu'il s'agissait du "souhait véritable" du peuple birman. Et d'ajouter: "Le moment est venu où la Birmanie a besoin d'aide."

 

Source : lejdd.fr  14-11-2010

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Repost 0
Published by jp echavidre - dans Le MONDE en marche..
commenter cet article

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens