Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 19:00

 

Christine-Lagarde-G20-premier-accord.jpg

 

Samedi 19 février, les ministres des Finances des grandes puissances ont entériné à Paris une liste d'indicateurs pour mesurer les déséquilibres mondiaux. C’était le premier rendez-vous du G20 sous présidence française et l’enjeu était donc important. Mais les sujets sont difficiles et les intérêts des puissances participantes sont souvent divergents…

 

Dans la douleur. Le premier grand rendez-vous du G20 sous présidence française s’est achevé samedi 19 février, à Bercy, par un accord arraché par la France aux pays émergents. La ministre de l’Economie Christine Lagarde avait préparé les esprits à un échec, en début de semaine. "Ce ne sera pas un drame" si la réunion des ministres des Finances n’aboutissait pas, avait-elle avancé. Mais un premier pas a bel et bien été franchi. Les Français ont travaillé d’arrache-pied pour recueillir l’assentiment de leurs invités sur l’épineuse question des indicateurs économiques de référence. Le directeur du Trésor Ramon Fernandez y a passé la nuit de vendredi à samedi. Christine Lagarde n’a cependant pas souhaité qualifier de "victoire" le communiqué final. "Cela signifierait qu’il y a eu une guerre avec des gagnants et des perdants", a-t-elle argumenté.

 

Concrètement, les vingt trésoriers des plus grandes puissances économiques du globe se sont mis d’accord sur une liste d’indicateurs à suivre pour mesurer les déséquilibres mondiaux : la dette, le déficit, l’épargne, l’investissement, la balance commerciale et le solde des investissements courants. Autrement dit, tous les pays ont accepté de regarder l’évolution de l’économie avec les mêmes yeux. Le Fonds monétaire international (FMI) est chargé de fournir les chiffres et d’entamer l’analyse des déséquilibres. Ce sujet était resté bloqué au G20 de Séoul. Les Etats-Unis avaient proposé la fixation d’un corridor pour la balance extérieure. Mais les pays les plus exportateurs, comme l’Allemagne et la Chine, avaient refusé de voir leurs performances commerciales placées sous contrôle.

 

Les Etats-Unis réclament toujours que la Chine réévalue le yuan

 

"Les négociations ont été franches, parfois tendues", a souligné Christine Lagarde. Au terme d’un "long débat", la ministre de l’Economie a obtenu que les taux de change, la politique monétaire et la politique fiscale soient discutés au regard du commerce extérieur de chaque pays. Ce point reste le plus conflictuel. Les Etats-Unis réclament que la Chine réévalue le yuan, dont la parité avec le dollar favorise les exportations chinoises et pénalise les industriels américains. A la différence des monnaies occidentales, la devise de l’empire du Milieu est fixe, son taux de change est décidé par l’administration et Pékin refuse de céder toute souveraineté sur son arme monétaire. Le ministre des Finances chinois Xie Xuren avait refusé que les taux de change soient retenus comme mesure des déséquilibres.

 

Samedi, Bercy ne disait pas quelles concessions la France avait proposées afin que la Chine accepte de parler de sa monnaie. "Nous avons réussi à trouver un accord équilibré car il ne met pas l’accent sur un seul critère. Il permet de mesurer les forces et les faiblesses de chacun sans stigmatiser qui que ce soit", a expliqué Christine Lagarde. Le Brésil et l’Inde n’avaient pas accepté que les flux de capitaux fassent l’objet d’un regard critique.

 

L’accord de Bercy est un préalable. Une fois la liste des indicateurs arrêtée, les négociations vont se poursuivre pour savoir à quel moment l’un ou l’autre des critères augmente ou baisse dans un pays, au détriment des autres. D’apparence économique, l’analyse des chiffres est en réalité très politique. Les pays émergents tels que l’Inde ou l’Arabie saoudite n’acceptent pas que leurs excédents soient perçus par les Occidentaux comme autant de trésors de guerre qu’il conviendrait de réduire.

 

Système monétaire, matières premières et taxe sur les capitaux

 

Les autres sujets à l’ordre du jour ont connu des avancées plus modestes. S’agissant du système monétaire international, les ministres des Finances du G20 sont de nouveau convenus qu’il fallait l’améliorer, "dans un climat extrêmement coopératif", a relevé Christine Lagarde. La volatilité des prix des matières premières fut également discutée. L’idée d’une plus grande transparence de ces marchés semble progresser.

 

A la fin de leurs débats, les ministres ont évoqué la taxation des mouvements de capitaux, chère à Nicolas Sarkozy. La France a réitéré sa proposition d’instaurer un prélèvement "infinitésimal" pour financer le développement des pays pauvres et leur conversion écologique. Une autre option, à l’étude au ministère de l’Ecologie, consisterait à taxer les conteneurs qui transitent par les ports. La ministre Nathalie Kosciusko-Morizet défend cette option, qui lui semble techniquement aisée à mettre en œuvre par les douaniers qui enregistrent déjà le trafic de marchandises. Reste à en convaincre les Anglo-Saxons, peu désireux de créer le premier impôt mondial.

 

 

 

 

Source : lejdd.fr  20-02-2011 

 

            

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

Repost 0
Published by jp echavidre - dans FRANCE Economie
commenter cet article

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens