Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 18:00

 

Gaz-Prix-Hausse-GDF.jpg 

   

 

Hausse des prix du gaz de 20 % sur un an, 60 % en cinq ans, flambée des prix du pétrole sur fond de tensions dans le monde arabe : le ministre de l'énergie Eric Besson a évoqué, dimanche 3 avril, plusieurs mesures, encore en réflexion, visant à freiner la hausse des prix de l'énergie. "L'objectif du gouvernement est très clair : il est, dans un contexte de montée des prix de l'énergie au niveau international, de protéger le pouvoir d'achat des Français", a déclaré M. Besson dimanche 3 avril dernier sur Radio J. Il faut dire que les Associations de Consommateurs se montrent très pressantes auprès du gouvernement depuis plusieurs semaines

Le prix du gaz en priorité

Le gouvernement avait annoncé la semaine dernière qu’il avait l’intention de bloquer le prix du gaz jusqu’aux élections présidentielles de 2012. Puis il est revenu avec une autre idée qui lui a été soufflée par les consommateurs eux-mêmes qui n’y comprennent assurément rien du tout : changer le mode de calcul du prix. Avec le mode de calcul en vigueur, le tarif du gaz, en hausse de 5,2 % depuis vendredi 1er avril dernier, risque d'augmenter de nouveau de 7,5 % au 1er juillet. Depuis 2005, l'augmentation est de plus de 60%.

Le ministre a annoncé qu'il souhaitait un nouveau mode de calcul des tarifs du gaz pour éviter une nouvelle hausse au 1er juillet. "7,5%, c'est une estimation totalement provisoire et qu'il faudrait recalculer le moment venu (...) Je pense que c'est inacceptable et qu'il faut probablement réviser la formule de calcul", a estimé Eric Besson. Il a indiqué avoir proposé au premier ministre et au président de la République "de suspendre la formule actuelle et d'en adopter une nouvelle dans les semaines qui viennent", précisant que Matignon et l'Elysée devraient arbitrer "dans les jours qui viennent".

Depuis début 2010, c'est le groupe d'énergie GDF Suez, détenu à 35 % par l'Etat, qui propose les tarifs. La Commission de régulation de l'énergie (CRE) vérifie ensuite que les prix sont conformes à la formule de calcul. Mais le gouvernement peut "demander" à GDF Suez de ne pas appliquer la hausse. La CRE s'est elle-même prononcée ces derniers jours pour une nouvelle formule de calcul des tarifs, afin de mieux prendre en compte les prix du marché (prix "spot") au détriment des prix à long terme. Les prix "spot" comptent actuellement pour environ 10 % dans le barème utilisé. Le régulateur plaide pour augmenter cette proportion "tant que le prix de marché continue à être plus bas que le prix moyen d'importation issu des contrats de long terme".

Prix des carburants : un problème difficile

Les prix à la pompe ont été tirés vers le haut ces dernières semaines par les révoltes en Libye et au Moyen-Orient qui ont fait flamber les cours du pétrole brut. Courant mars, le super sans plomb 95 avait atteint un record historique de 1,5179 euro/litre.

M. Besson a jugé "techniquement très difficile, pour ne pas dire impossible" d'instaurer un "tarif social de l'essence", déjà exclu le mois dernier par la ministre de l'Economie, Christine Lagarde. Faisant état de "réflexions en cours" pour atténuer l'impact de la hausse des prix à la pompe sur "les ménages les plus modestes", il a en revanche estimé qu'"il faudrait vraisemblablement mettre à contribution les distributeurs pétroliers".

Le ministre n'a pas livré de détails sur la nature de la "contribution" envisagée, refusant notamment de parler d'une taxe sur les bénéfices. "Si nous adoptons une mesure en faveur des ménages les plus modestes, il faut que, sous une forme ou sous une autre, les distributeurs pétroliers y contribuent", a-t-il seulement insisté en évoquant un arbitrage "dans les jours à venir".

Que ce soit pour le gaz ou pour les carburants à la pompe, il faudra bien sur attendre le détail des mesures envisagées pour pouvoir juger. Il est urgent de trouver des solutions, même si elles ne sont que provisoires, car l’énergie est devenue un poste très important dans la consommation des ménages.

 

 

Source : LeMonde.fr  04-04-2011 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


 

Repost 0
Published by jp echavidre - dans FRANCE Economie
commenter cet article

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens