Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 novembre 2009 6 28 /11 /novembre /2009 06:00










Mardi 24 novembre, le président Obama a reçu pour la première fois un chef d'Etat à dîner, et c'est M. Manmohan Singh, le premier ministre indien, qui en était l'invité. Excellente idée. D'habitude, les Etats-Unis réservent toutes leurs attentions à la Chine, leur deuxième partenaire commercial après le Canada. Pourtant, les échanges des Etats-Unis avec l'Inde sont bien plus équilibrés. Les Américains devraient éviter de négliger le pays démocratique le plus peuplé du monde





Le volume des échanges sino-américains est astronomique, mais à sens unique : les Etats-Unis importent 4,5 fois plus qu'ils n'exportent. Une situation imputable au cours artificiellement bas du yuan, mais qui reflète aussi les effets du protectionnisme chinois, qui fait obstacle aux exportations américaines.


Si le commerce avec l'Inde affiche des proportions plus modestes, il est en forte croissance, et présente un profil plus équilibré. Les exportations indiennes vers les Etats-Unis ne sont supérieures que de 25 % aux exportations américaines vers l'Inde, soit un différentiel moindre que ce que l'on peut observer sur l'ensemble de la balance des échanges américaine.

En outre, l'Inde accueille aujourd'hui beaucoup plus favorablement les investissements directs à l'étranger (IDE), l'un des points forts des Etats-Unis. En 2008, les IDE réalisés en Inde ont presque été équivalents au tiers des IDE réalisés en Chine, alors qu'entre 2000 et 2002 ils n'en valaient pas 10 %.


Non seulement la Chine domine les Etats-Unis dans les échanges commerciaux, mais elle est aussi créancière du Trésor américain à hauteur de 800 milliards de dollars (530 milliards d'euros) : le rapport de force économique entre les Etats-Unis et l'empire du Milieu est donc trop asymétrique pour être vivable.

L'Inde, qui est presque aussi peuplée que la Chine et qui peut se prévaloir d'un solide taux de croissance, apparaît comme un partenaire de substitution intéressant. Certes, les fondamentaux financiers indiens n'ont pas la qualité de ceux de la Chine.
Mardi, l'agence Moody's a par exemple donné l'alerte sur la proportion excessive de créances douteuses que compte le portefeuille des banques indiennes. Le déficit public est très élevé.

Autant de problématiques que les Etats-Unis connaissent bien. D'ailleurs, en tant que social-démocrate, M. Singh ne devrait pas avoir de difficulté à s'accorder à la sensibilité politique de M. Obama.


En renforçant leurs relations avec l'Inde, les Etats-Unis réduiraient le déséquilibre qui caractérise leur diplomatie. M. Obama ferait bien de ne pas se laisser obnubiler par le rapport de force avec la Chine, pour inviter M. Singh à dîner plus souvent.




Source : lemonde.fr  26-11-2009



Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens