Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 09:12











Un mois après les européennes, le MoDem (Mouvement démocrate) de François Bayrou s'esr réuni samedi 4 juillet à Paris son Conseil national (parlement interne). Objectif : tirer les leçons de son échec électoral et jeter les bases de sa rénovation dans la perspective des régionales de 2010. Le parti de François Bayrou s'est réveillé groggy le 8 juin, relégué à la 4ème place avec 8,4% des suffrages (6 élus), loin derrière les écologistes de Daniel Cohn-Bendit (16,03%). Alors que le centriste reconnaissait "sa part de responsabilité" dans ce revers, la député européenne Corinne Lepage appelait à repenser le parti en instituant "une vraie collégialité". Depuis, les militants MoDem se sont réunis dans les départements pour débattre des causes de l'échec et proposer des solutions pour remettre leur parti sur les rails.

 

De leur côté, environ 200 cadres du mouvement (sur 4.000) ont signé la lettre ouverte appelant à la rénovation des structures et de la gouvernance du parti. Une synthèse des quelque 150 contributions reçues a été présentée samedi au Conseil national, réuni à huis clos au siège du MoDem. "Ils veulent qu'on continue, qu'on ne se laisse pas désarçonner", résume un proche du président. "François Bayrou juge la plupart des propositions faites cohérentes et utiles. Les plus importantes d'entre elles pourront être mises en oeuvre", dit son entourage, citant en exemple "la création d'un "shadow cabinet" ou "d'un groupe de porte-parole".

 

Bayrou et le "chaudron de la politique politicienne"

 

Après les européennes, François Bayrou avait qualifié son échec de "gadin électoral" en assurant que ce n'était "pas la mort du petit cheval". "Il y aura des lendemains. Quand on tombe de cheval, il faut remonter", avait dit le leader politique, par ailleurs éleveur de pur-sang. Depuis, l'homme au verbe médiatique s'est astreint à une cure de silence, méditant les ratés de sa campagne et consultant des membres de la société civile, dont des spécialistes des finances publiques, pour préparer sa relance politique. Sur les raisons de l'échec, il évoque une communication européenne écrasée par l'impact médiatique de son pamphlet anti-Sarkozy ("Abus de pouvoir"), l'impact du film "Home" (consacré à la survie de la planète) sur le vote écologiste et sa violente altercation télévisée avec Daniel Cohen-Bendit.

Regrettant de ne pas avoir su résister au "chaudron de la politique politicienne" durant la campagne, le patron du MoDem assure vouloir désormais faire taire son "côté batailleur" pour renouer avec le débat d'idées et bâtir un projet politique général "parlant aux français". "Retrouver avec les mots, les gestes, le parler vrai, pour convaincre notamment ceux qui se sont détournés de la politique parce qu'ils ont le sentiment que cela ne change rien" (60% d'abstention aux Européennes), dit-il. La tâche ne sera pas facile car son image semble avoir pâti des dernières élections. Autour de lui, la nomination au gouvernement de son ami, Michel Mercier, ex-trésorier du Modem, a encore resserré le cercle de ses fidèles. Le Nouveau centre, partenaire de l'UMP, prétend quant à lui avoir accueilli depuis juin un millier de déçus du MoDem.



Source : lepoint.fr  04-07-2009

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens