Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 10:00

Jebali-prmier-ministre-tunisie-demission.jpg

 

 

Le Premier ministre tunisien Hamad Jebali a annoncé avoir démissionné mardi 19 février dernier après l'échec de sa tentative de former un gouvernement apolitique pour sortir le pays de la grave crise.

Tenir la promesse faite devant le peuple

L'assassinat retentissant le 6 février de l'opposant laïc Chokri Belaïd continue d'ébranler la Tunisie. Le Premier ministre Hamad Jebali a annoncé avoir démissionné mardi 19 février dernier après l'échec de sa tentative de former un gouvernement apolitique pour sortir le pays de la grave crise. "J'ai promis et assuré qu'en cas d'échec de mon initiative je démissionnerais de la présidence du gouvernement et c'est ce que je viens de faire", a-t-il dit, dans une déclaration retransmise en direct à la télévision à l'issue d'une entrevue avec le chef de l'Etat Moncef Marzouki. Hamed Jebali, qui est entré en conflit avec son propre parti islamiste Ennahda en proposant un cabinet de technocrates, a indiqué qu'il partait pour "tenir (sa) promesse faite devant le peuple".

"Il y a une forte déception. Notre peuple est déçu par sa classe politique, il faut restaurer la confiance", a-t-il dit. Il a également indiqué avoir demandé à ses ministres de continuer à faire "plus d'efforts pour que l'Etat continue de fonctionner" malgré sa démission. "L'échec de mon initiative ne signifie pas l'échec de la Tunisie ou l'échec de la révolution", a-t-il encore souligné, se disant toujours "convaincu" qu'un gouvernement apolitique "est le meilleur moyen pour sortir le pays de l'errance". Il a insisté une nouvelle fois sur l'urgence de fixer la date des prochaines élections.

Ennahda divisé

Numéro 2 d'Ennahda, l'ex-Premier ministre va ainsi au choc avec les radicaux de son parti rangés derrière l'influent Rached Ghannouchi. Si cet islamiste pragmatique de 63 ans a surpris la classe politique en initiant la formation d'un cabinet de technocrates, son pari à quitte ou double a échoué face à l'intransigeance des islamistes conservateurs avec qui ses relations étaient tendues depuis des mois au sein de son parti, toujours plus divisé. Pourtant, observateurs et opposants s'étaient accordés ces deux dernières semaines pour louer un homme d'Etat qui a tenté de désamorcer les intérêts partisans qui bloquent le processus de réformes.

Petite barbe blanche, lunettes à fine monture et "tabaâ" (la marque de prosternation des musulmans pieux) sur le front, Hamadi Jebali reste la vitrine d'un islam politique rassurant malgré des faux pas après la victoire d'Ennahda aux premières élections libres de 2011. Sa référence au "califat", un système politique basé sur la loi islamique, avait renforcé l'inquiétude des laïcs qui dénoncent le "double langage" des islamistes. Mais ce fils de résistant se positionne dans le courant réformiste. Il bénéficie aussi de soutiens à l'étranger, s'employant à mobiliser des appuis politiques et des fonds pour une Tunisie éprouvée par les conflits sociaux. "Il est bien connu des Américains", confirme une source diplomatique. "Il est très sûr de lui, a un discours très construit. Mais ce n'est pas un tendre, ses années de prison lui ont forgé le caractère".

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens