Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mars 2021 6 06 /03 /mars /2021 08:00
LA MARCHE DU MONDE (1741) : 5 MARS 2021

Vendredi 5 Mars 2021 – point sur le Coronavirus le 4 mars au soir :

Le chef du gouvernement Jean Castex a promis jeudi que 20 millions de personnes seraient vaccinées en France d'ici mi-mai, invitant les habitants des 23 départements placés sous surveillance renforcée, en raison de la progression de l'épidémie, à ne pas quitter ces territoires.

Il a aussi appelé "solennellement" les personnels des résidences pour personnes âgées à se faire vacciner "très rapidement" pour permettre le retour d'"une vie sociale apaisée" dans ces établissements.

Au niveau national, le nombre de nouvelles contaminations en 24 heures était de 26 788 mercredi soir. Et le nombre de patients atteints de Covid-19 soignés en réanimation continue également de progresser, avec 3637 malades mercredi, soit le niveau le plus élevé depuis fin novembre. Mais ce chiffre reste éloigné du pic de la 2e vague de l'automne (4900) et surtout, de la 1ère vague au printemps (7000). 326 nouveaux décès ont été comptabilisés dans les hôpitaux mercredi, un rythme qui demeure stable. Depuis le début de l'épidémie, plus de 87 000 personnes sont décédées du Covid en France.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1741) : 5 MARS 2021

Vendredi 5 Mars 2021 – Une soixantaine de personnes rendent hommage au photo-journaliste agressé à Reims :

Une soixantaine de personnes se sont rassemblées jeudi à l'appel de cinq associations d'habitants du quartier prioritaire Croix-Rouge, à Reims, par "solidarité" avec le photo-journaliste du quotidien l'Union qui y a été violemment agressé samedi.

"Nous sommes ici par solidarité avec le journaliste et pour condamner cet acte odieux qui attaque aussi les valeurs de la République", a expliqué à l'AFP Mohamed El-Addaoui devant le parking de la médiathèque Croix-Rouge, théâtre de l'agression.

Christian Lantenois, 65 ans, était venu couvrir des incidents dans ce quartier sensible lorsqu'il a été violemment pris à partie samedi après-midi par une dizaine de personnes, pour l'empêcher de faire son travail, selon le parquet.

Un habitant du quartier de 21 ans a été mis en examen mercredi pour "tentative de meurtre aggravée" et placé en détention provisoire, tandis que le photographe a été placé en coma artificiel, présentant notamment un "traumatisme crânien très sévère" a précisé mercredi le procureur.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1741) : 5 MARS 2021

Vendredi 5 Mars 2021 – En Algérie, nouvelles accusations de torture contre des militants du Hirak :

La Ligue algérienne de défense des droits de l'Homme (LADDH) a demandé jeudi l'ouverture d'une enquête concernant de nouvelles accusations de torture émises par des détenus ou ex-détenus du Hirak, le mouvement de protestation populaire, et leurs avocats. "Nous demandons au parquet de se saisir dès qu'il y a ce type de révélations, conformément à la loi", a déclaré à l'AFP Saïd Salhi, le vice-président de la LADDH.

Trois activistes du Hirak, Karim Tabbou et Walid Nekkiche, tous deux anciens prisonniers, et Sami Dernouni, en détention, affirment avoir été torturés par des membres des services de sécurité. "La justice doit s'autosaisir et prendre ses responsabilités en ouvrant une information judiciaire et un procès", a affirmé M. Salhi.

Lors de son procès le 1er février, Walid Nekkiche, étudiant de 25 ans, a dit avoir été "agressé sexuellement, physiquement et verbalement" par des éléments des services de sécurité pendant une garde à vue. Son témoignage éprouvant a suscité une vive indignation en Algérie.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1741) : 5 MARS 2021

Vendredi 5 Mars 2021 – Menaces et violences envers des élus : François Baroin monte au front :

Après les récentes menaces et violences ayant visé des élus , le président de l'Association des maires de France a demandé jeudi que l'Etat garantisse "l'ordre public" et que la justice apporte "des réponses adaptées".

Le président de l'Association des maires de France (AMF), François Baroin, a demandé jeudi que l'Etat garantisse "l'ordre public" et que la justice apporte "des réponses adaptées" après les récentes menaces et violences ayant visé des élus de la métropole lyonnaise et de la Drôme.

"Attaquer un maire, c'est attaquer la République très directement", a-t-il déclaré lors d'un point-presse à Lyon après une rencontre avec le procureur de la ville et plusieurs élus locaux.

Parmi ces derniers, le maire LR de Bron, Jérémie Bréaud, qui a fait l'objet depuis le mois d'octobre de tags le menaçant de mort et plus récemment d'insultes, de menaces physiques et de jets de projectiles qui ont notamment dégradé son véhicule.

"Ce que nous attendons de l'Etat, c'est de garantir l'ordre public, ce que nous attendons de la justice et des procureurs (...) c'est des réponses adaptées", a martelé le maire de Troyes (Aube), qui a assuré aux élus de la métropole lyonnaise sa "pleine et entière solidarité" et les a appelés à porter systématiquement plainte. "Une réponse adaptée, ce n'est pas un rappel à la loi quand il y a des menaces de mort. Une réponse adaptée, c'est celle qui sera vue par l'autorité judiciaire comme étant celle qui apportera le plus de paix sociale", a poursuivi François Baroin, qui a évoqué les pistes de la "comparution immédiate", de "l'éloignement du territoire" ou de "l'interdiction de séjour" pour tout auteur de menaces et violences contre des élus.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1741) : 5 MARS 2021
LA MARCHE DU MONDE (1741) : 5 MARS 2021
LA MARCHE DU MONDE (1741) : 5 MARS 2021
LA MARCHE DU MONDE (1741) : 5 MARS 2021
LA MARCHE DU MONDE (1741) : 5 MARS 2021
LA MARCHE DU MONDE (1741) : 5 MARS 2021
LA MARCHE DU MONDE (1741) : 5 MARS 2021

Vendredi 5 Mars 2021 – Arrivé à Bagdad, le pape François appelle l'Irak à "lutter contre la corruption" :

"Que se taisent les armes!", a lancé le pape François peu après sa venue "longtemps attendue" en Irak, la première visite papale de l'histoire dans le pays ravagé par les guerres et désormais confronté à la pandémie, saluant des chrétiens restés malgré tout.

Sous haute protection et circulant seul et masqué sous un strict confinement anti-Covid, le souverain pontife de 84 ans est venu en "pèlerin de paix" réconforter l'une des plus anciennes communautés chrétiennes au monde, étiolée par violence et pauvreté.

Au cours de son séjour -- qui s'achèvera lundi au terme de 1.445 km parcourus principalement par les airs pour éviter les zones où se terrent toujours des jihadistes -- le pape tendra également la main aux musulmans en rencontrant le grand ayatollah Ali Sistani, plus haute autorité pour de nombreux chiites d'Irak et du monde.

Le chef des 1,3 milliard de catholiques du monde a évoqué tous les sujets brûlants en Irak devant ses plus hauts responsables, parmi lesquels le président Barham Saleh, qui a envoyé l'invitation officielle pour cette visite sans précédent. "Assez de violences, d'extrémismes, d'intolérances", a dit le pape. Assez aussi, de la "corruption", la raison pour laquelle des centaines de milliers d'Irakiens ont manifesté pendant des mois fin 2019. A l'époque déjà, le pape avait exhorté l'Irak à cesser de réprimer ses jeunes en demande de justice.

Et que "personne ne soit considéré comme citoyen de deuxième classe", surtout pas les chrétiens -- 1% de la population dans ce pays musulman -- ni les Yazidis, minorité martyre du groupe Etat islamique (EI) dont des milliers de ses femmes ont été vendues sur les "marchés aux esclaves" des jihadistes.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1741) : 5 MARS 2021

Vendredi 5 Mars 2021 – En Corée du Sud, le #metoo du harcèlement scolaire fait vaciller l’industrie du spectacle :

 En Corée du Sud, le harcèlement scolaire est un fléau qui touche tout le monde. Depuis plusieurs semaines, la très puissante industrie du spectacle est en crise, après que plusieurs stars ont été accusées de violences et brimades remontant à l’époque du collège ou du lycée. C’est d'abord dans le sport que cette vague de témoignages a débuté. Mi-février, Lee Jae-yeong et Lee Da-yeon, des jumelles de 24 ans, membres de l’équipe nationale de volley – l’un des sports numéro 1 dans le pays – ont été suspendues indéfiniment après que plusieurs anciens camarades ont raconté avoir été harcelés et violentés. Dans un premier message en ligne, un internaute a raconté que les deux jeunes filles avaient fait preuve de violence, volaient de l’argent et l’avaient même menacé avec un couteau. Quatre autres victimes présumées ont ensuite partagé la même histoire à leur encontre. Sur Instagram, les deux sœurs ont reconnu les faits, présentant leurs excuses pour un «comportement irresponsable dans le passé». Cette affaire a trouvé un écho dans tout le pays, provoquant une série de témoignages en ligne. Quelques jours après la suspension des jumelles Lee Jae-yeong et Lee Da-yeon, un autre joueur de volley a lui aussi présenté ses excuses et annoncé sa retraite après avoir admis avoir tabassé un camarade en 1999, rapporte le «Korea Times».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1741) : 5 MARS 2021

Vendredi 5 Mars 2021 – Covid-19: "Arrêtez de geindre!" clame Bolsonaro, malgré le bilan catastrophique au Brésil :

Alors que le Brésil subit une nouvelle flambée de cas de contamination - et compte déjà près de 260000 morts de la Covid-19, son président Jair Bolsonaro a invité les Brésiliens d'«arrêter de geindre».

Le président Jair Bolsonaro, qui minimise la crise du coronavirus et s'oppose au confinement, a appelé jeudi les Brésiliens à "arrêter de geindre" et a fustigé les mesures prises par de nombreuses villes pour faire face à la flambée de l'épidémie. "Arrêtez de geindre!", a lancé, sur le ton provocateur dont il est coutumier, le chef d'Etat d'extrême droite alors que le Brésil déplore près de 260.000 morts et traverse sa semaine la plus meurtrière depuis le début de la pandémie, il y a un an.

"Ca suffit avec ces histoires (...) vous allez pleurer jusqu'à quand?", a poursuivi en inaugurant un tronçon ferroviaire dans l'Etat du Goais (centre-ouest) M. Bolsonaro, qui a été très critiqué pour son manque d'empathie dans ce drame humain. "Nous regrettons les morts", a-t-il toutefois ajouté, "mais où va le Brésil si on arrête tout?"

"Personne ne supporte plus ça", a-t-il conclu. Rio de Janeiro a été, jeudi, l'une des dernières grandes villes à décréter la fermeture des bars et restaurants dès 17H, l'interdiction de toute vente ambulante sur les plages et la circulation des personnes de 23H à 05H.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1741) : 5 MARS 2021

Vendredi 5 Mars 2021 – Extrême tension au Sénégal après l'arrestation d'un opposant :

Les manifestations contre l'arrestation de l'opposant Ousmane Sonko ont fait leur premier mort jeudi au Sénégal, où les autorités ont suspendu deux télévisions privées accusées d'attiser les violences et où des médias jugés proches du pouvoir par l'opposition ont été attaqués dans la soirée. C'est le premier décès confirmé au cours des manifestations en faveur de M. Sonko qui ont suivi son placement en garde à vue mercredi, officiellement pour les troubles à l'ordre public qu'il aurait causés en se rendant en cortège au tribunal où il était convoqué. M. Sonko, 46 ans, devait être entendu sur des accusations de viols et menaces de mort déposée contre lui par une employée d'un salon de beauté dans lequel il allait se faire masser pour, dit-il, soulager ses maux de dos.

Personnalité au profil antisystème et au discours impétueux, le député réfute ces accusations, dévoilées début février dans la presse. Il crie au complot ourdi par le président Macky Sall pour l'écarter de la prochaine présidentielle. Le président a démenti. "Il y a un décédé parmi les manifestants à Bignona", en Casamance (Sud), a indiqué à l'AFP un commandant de la gendarmerie. Les manifestations "ont donné lieu à des actes regrettables de vandalisme et de violence, ayant malheureusement conduit à une mort d'homme en la personne de Cheikh Ibrahima Coly", a confirmé le gouvernement, en condamnant "fermement les actes de violence, les pillages et destructions", alors que le pays ouest-africain est réputé pour sa stabilité.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1741) : 5 MARS 2021

Vendredi 5 Mars 2021 – Covid-19: le XV de France blanchi de toute faute par le ministère des Sports :

Malgré de nombreux cas de contamination au sein du groupe de l'équipe de France de rugby, aucune règle sanitaire n'a été violée.

Le "scandale des gaufres" se solde par une relaxe générale: le rapport d'enquête sur le foyer de contamination au Covid-19 dans le XV de France établit qu'aucune règle sanitaire n'a été violée, ont conclu de concert vendredi fédération et gouvernement.

Le match du tournoi des Six nations contre l'Ecosse du 28 février avait dû être reporté après l'apparition de seize cas dans l'effectif, dont douze joueurs et quatre membres de l'encadrement, y compris le sélectionneur Fabien Galthié.

Ce dernier avait été mis en cause pour être sorti de la bulle sanitaire afin d'aller assister à un match de son fils le 7 février. Des joueurs avaient également été aperçus dégustant des gaufres dans les rues de Rome avant le match en Italie (victoire 50-10 en première journée).

Rien qui ne mérite blâme, a tranché le ministre en charge des Sports, Jean-Michel Blanquer, sous le regard approbateur du président de la Fédération française de rugby (FFR), Bernard Laporte, après une "explication franche" selon l'entourage ministériel.

Le protocole sanitaire a été "bien élaboré" et "respecté", selon le responsable gouvernemental. "Personne ne (l') a enfreint", a abondé Bernard Laporte.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1741) : 5 MARS 2021

Vendredi 5 Mars 2021 – Le Brésil au bord de l'effondrement…

Avec des records de morts quotidiens, des hôpitaux au bord de l'effondrement et une campagne vaccinale menée au rythme de l'escargot, le Brésil affronte le moment le plus violent de la pandémie sans aucune stratégie nationale. Mercredi, le Brésil a enregistré 1.910 morts en 24 heures, battant le triste record établi la veille de 1.641 décès. Avec un total de 259.271 morts du Covid-19, l'immense pays latino-américain est le plus endeuillé au monde après les Etats-Unis. Cette deuxième vague est encore pire que la première. Au cours des sept derniers jours, la moyenne mobile de morts du coronavirus a été de 1.331, un chiffre qui jusqu'en février n'avait jamais dépassé les 1.100 décès.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1741) : 5 MARS 2021

Vendredi 5 Mars 2021 – Patrick Dupond, star de la danse, est décédé :

L'ex-danseur étoile de l'Opéra de Paris et star de la danse Patrick Dupond est décédé vendredi à l'âge de 61 ans des suites d'une "maladie foudroyante", a annoncé son entourage à l'AFP. "Patrick Dupond s'est envolé ce matin pour danser avec les étoiles", a affirmé sa collaboratrice Leïla Da Rocha, précisant qu'il était "malade depuis quelques mois".

Patrick Dupond était l'une des plus grandes étoiles de l'Opéra de Paris et de la danse en général en France, connu du grand public au-delà du cercle des amateurs de ballet. Sacré à 21 ans étoile de l'Opéra, dont il a longtemps été l'enfant chéri, le danseur, Grand prix national de la danse (1982), a dû quitter "la maison" dans des circonstances pénibles après son licenciement en 1997, pour lequel il a été dédommagé en cassation. Ses qualités d'acteur séduisent les plus grands chorégraphes, de Roland Petit à Maurice Béjart qui créent pour lui.

En 2000, il est victime d'un grave accident de voiture. Son corps est brisé par 134 fractures et les médecins lui annoncent qu'il ne dansera plus. Après avoir tâté du cinéma ("Dancing Machine" avec Alain Delon en 1990), dansé avec les chevaux du Cadre noir, il touche à la télé-réalité et devient notamment juré dans l'émission "Danse avec les stars" sur TF1 en 2018.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1741) : 5 MARS 2021

Vendredi 5 Mars 2021 – Violences urbaines : Castex promet que "rien ne restera impuni" :

Jean Castex et Gérald Darmanin étaient vendredi en déplacement à Beauvais, quelques jours après des violences urbaines dans un quartier de la ville.

"Rien ne restera impuni" et "la loi républicaine aura toujours le dernier mot", a assuré le Premier ministre Jean Castex vendredi lors d'un déplacement à Beauvais, pour une table ronde du "Beauvau de la sécurité", quelques jours après des violences urbaines dans un quartier de la ville. "Rien ne restera impuni, le dernier mot sera toujours à la loi", a-t-il assuré aux côtés du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin lors d'une visite au commissariat de Beauvais et au Centre de supervision départemental de vidéosurveillance.

"On a bien compris que les violences urbaines étaient liées à la lutte acharnée contre toutes les formes de trafics. Nous dérangeons. Il y a des réactions violentes; nous allons renforcer nos moyens d'action en matière de lutte contre les stupéfiants", a-t-il ajouté en ouverture de la table ronde. Gérald Darmanin a défendu l'utilisation de drones par la police et la gendarmerie, proposition controversée contenue dans le projet de loi Sécurité globale.

Rappelant que les effectifs nationaux des forces de sécurité devaient être augmentés de 10.000 sur le quinquennat, Jean Castex a annoncé que "dix policiers supplémentaires" seraient déployés à Beauvais, et a rappelé que le budget annuel de la justice avait été augmenté de 8%.

"Je ne suis pas un fanatique de la répression pour la répression. Je veux qu'il y ait une peine juste, et une peine tout court", a dit le Premier ministre, mais "nous veillons à ce que les peines encourues contre ceux qui commettent outrages, délits et crimes à l'encontre des forces de l'ordre soient plus lourdes".

Trois policiers avaient été légèrement blessés dimanche dans le quartier Saint-Jean à Beauvais, dont deux par des tirs de mortiers. Ils étaient intervenus pour un feu de véhicule et des feux de poubelle allumés par "une trentaine d'individus habillés de vêtements sombres et le visage dissimulé", qui leur ont jeté "divers projectiles", les contraignant "à faire usage de lanceurs de balle de défense et de grenades de désencerclement", selon la procureure de la République à Beauvais, Caroline Tharot.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens