Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 10:28

Rasmusen-Hollande-Obama-OTAN-Chicago.jpg

 

 

François Hollande se frotte à l’épineux « cactus » afghan. Jusqu’au soir du lundi 21 mai, le président de la République est à Chicago pour participer, aux côtés des alliés, à son premier sommet de l’Otan organisé dans le fief de Barack Obama. Avec au programme un délicat exercice : rendre acceptable le retrait anticipé des troupes françaises d’Afghanistan aux yeux de ses partenaires, notamment le président américain.

Lors de sa première journée, le président français, arrivé samedi 19 mai dernier dans la capitale de l’Illinois, transformée en véritable forteresse, a multiplié les entretiens bilatéraux, notamment avec Hamid Karzaï, le président afghan, et Anders Fogh Rasmussen, le secrétaire général de l’Otan. « Je ne suis pas surpris que le président François Hollande veuille honorer ses promesses. C’est la première mission d’un homme politique », a indiqué ce dernier, pour qui le plan français est « en accord » avec la stratégie d’un retrait progressif au fur et à mesure de la prise de contrôle de la sécurité par les forces afghanes.

Réticences américaines et allemandes sur le plan français

Les alliés prennent donc acte du retrait anticipé des troupes françaises d’ici à la fin de l’année, soit deux ans avant la date prévue. Une promesse martelée par le candidat Hollande durant la campagne et présentée par le président de la République comme « un acte de souveraineté » non négociable. Et ce, malgré les réticences américaines, dont François Hollande s’est lui-même fait l’écho : « Je ne dirai pas que le président Obama a adhéré à ce que je lui disais », a-t-il reconnu à la suite de son tête-à-tête, vendredi à la Maison-Blanche, avec son homologue américain. Ce dernier craint une ruée de ses alliés vers la sortie, et cela bien qu’Angela Merkel ait critiqué la position française : « Nous sommes allés ensemble en Afghanistan, nous comptons en partir ensemble. »

Une réserve qui ne fait pas fléchir le président français. A son retour en France mardi 22 mai au matin, François Hollande tient à présenter un bilan positif de ses débuts sur la scène internationale. Celui d’un dirigeant qui se présente lui-même comme « pragmatique, qui permet à l’alliance d’œuvrer pour l’Afghanistan et de faire en sorte que nos soldats puissent revenir ». Quitte à mettre un peu d’eau dans son vin…

Aucun engagement précis

« Il n’y aura plus de troupes françaises dans ce pays à la fin de l’année 2012 », proclamait le programme présidentiel. Désormais, le champ se réduit aux « troupes combattantes ». Sous entendu, il restera bien des militaires sur place l’an prochain, mais ce seront des « effectifs résiduels ». Combien? « L’évaluation est en cours », répond un conseiller, alors qu’un retrait se heurte à des difficultés techniques. Pour faire quoi? Outre l’entretien du matériel, « des actions de formation » de l’armée afghane, précise Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères, qui assure que l’application de ce retrait se fera « en concertation avec nos alliés ». Autre assurance, Hollande a réaffirmé que la France entend faire ratifier à l’automne par le Parlement le traité d’amitié et de coopération signé le 27 janvier entre Hamid Karzaï et Nicolas Sarkozy. En clair, la France ne part pas précipitamment en claquant la porte. François Hollande a également accepté le principe d’une aide financière à l’Etat afghan. Combien? Là encore, aucun engagement précis. Autant d’ambiguïtés et de flou que la diplomatie française aura à lever dans les prochaines semaines pour rassurer ses partenaires.

 

 

 

Source : leParisen.fr  21-05-2012

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens