Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mars 2022 2 29 /03 /mars /2022 07:00
LA MARCHE DU MONDE (2084) : LUNDI 28 MARS 2022
LA MARCHE DU MONDE (2084) : LUNDI 28 MARS 2022
LA MARCHE DU MONDE (2084) : LUNDI 28 MARS 2022
LA MARCHE DU MONDE (2084) : LUNDI 28 MARS 2022

Lundi 28  Mars 2022 –  En Ukraine, une situation «catastrophique» à Marioupol avant de nouveaux pourparlers

Les autorités ukrainiennes s'inquiètent d'une aggravation de la situation humanitaire déjà «catastrophique» à Marioupol, port stratégique assiégé et pilonné par l'armée russe depuis fin février, alors que négociateurs russes et ukrainiens doivent se retrouver mardi pour de nouveaux pourparlers à Istanbul.

Après que Moscou a annoncé vendredi une «concentration de ses efforts sur la libération du Donbass», ce port stratégique sur la mer d'Azov, situé à l'extrême sud de ce bassin minier, risque de subir une «aggravation» de sa situation, a averti Oleksiï Arestovytch, un conseiller de la présidence ukrainienne, dans un message vidéo sur Telegram.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a dénoncé un blocus total de cette ville dont l'armée russe tente de s'emparer depuis fin février, et où quelque 100 000 personnes sont toujours coincées. «Toutes les entrées et sorties de la ville sont bloquées (...) il est impossible de faire entrer à Marioupol des vivres et des médicaments», a-t-il affirmé dimanche soir. «Les forces russes bombardent les convois d'aide humanitaire et tuent les chauffeurs», a-t-il ajouté, indiquant que les rues étaient jonchées de «cadavres» qu'il était impossible d'enterrer. «La population se bat pour survivre. La situation humanitaire est catastrophique», a affirmé de son côté le ministère ukrainien des Affaires étrangères sur son compte Twitter. «Les forces armées russes sont en train de transformer la ville en poussière».

D'après un bilan de la mairie mi-mars, plus de 2000 civils ont été tués à Marioupol depuis le début de l'invasion russe de l'Ukraine le 24 février.

Et on ignore toujours, près de deux semaines après le bombardement de son théâtre , le sort des centaines de civils qui y avaient trouvé refuge: la municipalité, citant des témoins, a dit redouter environ 300 morts. Mais une élue municipale de Marioupol ayant fui la ville le jour de ce bombardement a indiqué à l'AFP que tout décompte des victimes était impossible, vu les communications défaillantes et l'absence d'autorités locales.

3,8 millions d'Ukrainiens ont fui le pays

Le président français a indiqué dimanche qu'il parlerait à son homologue russe Vladimir Poutine lundi ou mardi pour organiser une opération d'évacuation de la ville.

Emmanuel Macron, qui s'est déjà entretenu à huit reprises avec Vladimir Poutine depuis le début de l'invasion russe le 24 février, reste convaincu que la voie du dialogue avec Moscou est encore possible, «pour arrêter la guerre que la Russie a lancée en Ukraine, sans faire la guerre».

Sur le front diplomatique, les négociateurs russes et ukrainiens doivent arriver lundi à Istanbul pour une nouvelle session de pourparlers afin de tenter d'arrêter un conflit qui a déjà contraint plus de 3,8 millions d'Ukrainiens à fuir leur pays, selon l'ONU, et causé quelque 63 milliards de dommages aux infrastructures du pays, selon une étude de l'Ecole d'économie de Kiev.

Un des points importants des négociations porte sur «les garanties de sécurité et la neutralité, le statut dénucléarisé de notre Etat», a déclaré dimanche le président Zelensky à des médias russes.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2084) : LUNDI 28 MARS 2022

Lundi 28  Mars 2022 –  L'oligarque russe Abramovitch et des négociateurs ukrainiens empoisonnés ?

L'oligarque russe Roman Abramovitch , qui tente de jouer les médiateurs entre Moscou et Kiev pour faire cesser la guerre en Ukraine, ainsi que deux négociateurs ukrainiens ont souffert de symptômes qui font penser à un possible "empoisonnement", a rapporté lundi le Wall Street Journal.

Après une réunion dans la capitale ukrainienne courant mars, le milliardaire propriétaire du club de football anglais Chelsea ainsi qu'au moins deux hauts responsables de l'équipe de négociateurs ukrainiens "ont développé des symptômes", écrit le journal américain en citant des "personnes au courant de cette situation". Yeux rougis et larmoyants, visage et mains qui pèlent: ces symptômes se sont ensuite améliorés "et leurs vies ne sont pas en danger", ajoute-t-il.

Les sources du quotidien ont évoqué un possible empoisonnement, et soupçonné les partisans d'une ligne dure à Moscou qui veulent selon elles saboter les pourparlers visant à mettre fin à la guerre en Ukraine.

Abramovich est un proche de Poutine

Un proche de Roman Abramovitch a toutefois dit pour sa part qu'il n'était pas certain de l'identité de ceux qui auraient pris le groupe pour cible, précise le Wall Street Journal, affirmant aussi que des experts occidentaux n'ont pas pu déterminer la cause des symptômes.

Le journal confirme en tout cas que l'oligarque russe, considéré proche du président russe Vladimir Poutine et déjà visé par des sanctions de l'Union européenne et du Royaume-Uni dans la foulée de l'invasion russe de l'Ukraine, a commencé à faire la navette entre Moscou et l'Ukraine dans le cadre d'une médiation pour mettre fin au conflit.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a affirmé dimanche que plusieurs hommes d'affaires russes, dont Roman Abramovitch, avaient proposé leur aide à l'Ukraine. Le Wall Street Journal avait révélé dès la semaine dernière que le président ukrainien avait demandé à son homologue américain Joe Biden de ne pas sanctionner Roman Abramovitch, arguant qu'il pourrait jouer un rôle dans les négociations de paix entre l'Ukraine et la Russie.

Et de fait, le milliardaire ne figure pas à ce stade sur la liste des oligarques sanctionnés par Washington, pourtant rallongée à plusieurs reprises et encore jeudi dernier.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2084) : LUNDI 28 MARS 2022

Lundi 28  Mars 2022 –  L'armée ukrainienne a repris la ville d'Irpin, affirme son maire :

 Une «libération». Ce lundi, le maire d'Irpin Alexandar Markushin a annoncé que la ville avait été libérée par l'armée ukrainienne : «Nous avons une bonne nouvelle aujourd'hui. Aujourd'hui, Irpin a été libérée», a-t-il déclaré dans une vidéo diffusée sur Facebook. «Maintenant, le nettoyage a commencé», a-t-il ajouté, remerciant les combattants ukrainiens impliqués dans cette victoire, précisant tout de même qu'il était trop tôt pour que les habitants ayant fui la ville puissent y revenir : «C'est toujours dangereux». «Il y aura d'autres attaques contre notre ville et nous allons la défendre courageusement. Irpin, c'est l'Ukraine. Gloire à l'Ukraine! Gloire aux héros», a martelé l'édile de la ville.

Située à une trentaine de kilomètres de Kiev, Irpin avait été fuie par la plupart de ses habitants, sous le feu des missiles russes. Peu après l'invasion russe, l'armée ukrainienne avait détruit le pont reliant Irpin à Kiev, pour ralentir la progression des forces russes vers la capitale, mais faisant d'Irpin une cible privilégiée. Une évacuation avait eu lieu samedi, permettant à des habitants, âgés pour la plupart, de quitter Irpin. «Je vis au neuvième étage et j'ai des difficultés pour marcher. Aujourd'hui, c'est la première fois que je sors depuis trois ans», avait expliqué au «Guardian » Tamara Osypchuk, âgée de 72 ans, qui a échappé aux nombreuses frappes dont se protégeaient ses voisins en s'installant dans la cave. «Le bruit était incroyable. Tout le temps : boum, boum, boum. Il faut regarder la mort dans les yeux et ne pas avoir peur. Vous devez vivre comme un être humain et quitter cette terre comme un être humain, avec dignité. Je n'allais pas m'asseoir dans une cave.»

Cette victoire de l'armée ukrainienne intervient après que Sergueï Roudskoï, l'adjoint au chef de l'état-major russe, a assuré que «les principaux objectifs de la première phase de l'opération» avaient été «remplis», malgré la mort de 1351 soldats russes depuis le début de la guerre -mot que refuse toujours d'employer le Kremlin. Le haut gradé a également assuré que l'objectif principal de la Russie était «la libération du Donbass» , en partie contrôlé depuis 2014 par des forces pro-russes, et non pas un contrôle de l'Ukraine, malgré les objectifs précédemment cités de «démilitariser» et «dénazifier» l'Ukraine.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2084) : LUNDI 28 MARS 2022

Lundi 28  Mars 2022 –  Zemmour au Trocadéro : un «succès» en demi-teinte :

Derrière les images d’un meeting rassembleur, Éric Zemmour a été rattrapé par les dérives d'une partie de ses militants. Au lieu de s’imposer comme le candidat de l'union des droites en 2022, la classe politique retient les « Macron assassin » scandés dans la foule.

Ils étaient plusieurs dizaines de milliers à écouter leur candidat sous un soleil inattendu au Trocadéro à Paris. Ce meeting devait être réussi à deux semaines du premier tour: les dissidents LR présents, les RN également, couronnés par une foule survoltée. Les militants étaient arrivés dès la fin de matinée, répartis entre les nombreuses entrées qui mènent au Trocadéro. Les premiers soutiens du candidat ont pris la parole à 14h. Une séquence couronnée par Gilbert Collard, Stéphane Ravier, Jérôme Rivière, Nicolas Bay, Guillaume Peltier, Philippe de Villiers et surtout Marion Maréchal. Le public était chauffé par des discours d’extrême droite et une musique lyrique digne d’un appel au sauveur. Deux heures plus tard, Éric Zemmour a traversé le parvis du Trocadéro. Les drapeaux français couvraient la foule qui acclamait son idole dans u rapport quasi mystique avec des électeurs anciennement déçus par d'autres candidats.

Retraités, familles avec enfants en bas âge, jeunes femmes très bien habillées, les profils de certains militants ont parfois surpris. Alors que les sondages montrent une faiblesse d’Éric Zemmour pour rassembler les femmes, ces dernières étaient bien présentes ce dimanche pour soutenir leur candidat. « Eric veut sauver la France, on ne peut que soutenir cette volonté. Je veux me sentir en sécurité quand je sors de chez moi » a expliqué l’une d’entre elles. Dans la vingtaine, elles ont décidé de s’engager en politique en tractant, en militant avec tee-shirts et casquettes à l’effigie de l’ancien polémiste. D'autres ont parfois traversé la France pour venir vivre ce moment unique à leurs yeux. Nice, Bordeaux, ils ont afflué de partout. « Nous souhaitons simplement que la France reste la France. En 2017, j’ai voté Fillon au premier tour puis Le Pen au second. Marine Le Pen n’a pas la carrure, Éric a compris les enjeux et apporte les solutions » a défendu une militante niçoise.

Une organisation en deçà

Dimanche, Éric Zemmour a démontré qu’il pouvait rassembler les foules et la ferveur. Mais l'esplanade du Trocadéro est apparue moins remplie qu’en 2017 au meeting de François Fillon, ou celui de Nicolas Sarkozy en 2012. Au-delà des «Macron assassin» qui ont choqué la classe politique , l'organisation a failli et des militants ont semblé parfois incontrôlables. « C’est mal organisé, c’est le bordel » a admis l’un des agents de sécurité. Un service d’ordre qui a parfois été à la limite de la violence envers la journaliste de l’émission de Yann Barthès « Quotidien » Sophie Dupont, son preneur de son et son caméraman. Près des journalistes, une partie de la foule n’entendait pas les discours sur scène à cause de problèmes de son. Une déception pour certains qui étaient de loin pour l'écouter. À 11% d’intentions de vote dans notre dernier sondage Ifop, Éric Zemmour va devoir passer les 2 dernières semaines de campagne à convaincre sans discontinuer s’il veut espérer une place au second tour. Emmanuel Macron (28%), Marine Le Pen (21%) et Jean-Luc Mélenchon (14%) sont désormais nettement devant lui dans tous les sondages.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2084) : LUNDI 28 MARS 2022

Lundi 28  Mars 2022 –  Sondage de la présidentielle : Le Pen à 21%, Macron, Mélenchon et Zemmour stables :

La candidate du Rassemblement national Marine Le Pen progresse toujours dans le sondage de la présidentielle en temps réel Ifop-Fiducial pour Paris Match, LCI et Sud Radio. Elle gagne 0,5 point ce lundi pour atteindre son meilleur score de 21% des intentions de vote du premier tour. En 2017, elle avait fait 21,30% des suffrages au premier tour. Le président sortant Emmanuel Macron est lui stable à 28%. Il compte toujours sept points d’avance sur sa rivale. Un second tour identique à celui de 2017 semble de plus en plus inéluctable. Marine Le Pen (84%) et Emmanuel Macron (82%) bénéficient de surcroit de la meilleure sûreté du choix.

Le leader de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon ne progresse plus même s’il est solidement installé à la troisième place avec 14% des intentions de vote. Malgré son grand meeting de dimanche à l’esplanade du Trocadéro, Eric Zemmour reste à 11%, tout comme Valérie Pécresse (LR) qui recule également à 11% (-0,5).

A gauche, on observe un léger frémissement pour Anne Hidalgo qui progresse de 0,5 point pour revenir à 2,5% des intentions de vote. Dans les «petits candidats», Jean Lassalle fléchit pour retomber à 1,5% des intentions de vote (-0,5).

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2084) : LUNDI 28 MARS 2022

Lundi 28  Mars 2022 –  Jean-Vincent Placé en garde à vue pour harcèlement et agression sexuelle :

L'ex-secrétaire d'Etat écologiste Jean-Vincent Placé était en garde en vue lundi, soupçonné de harcèlement sexuel et agression sexuelle, a-t-on appris de sources judiciaire et proche de l'enquête, confirmant une information du Parisien. L'ex-élu écologiste a été placé en garde à vue dans les locaux de Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP), dans le cadre d'une enquête ouverte par le parquet de Paris, après la plainte d'une ex-collaboratrice, Audrey*. Cette dernière avait déposé plainte en novembre 2021, accusant Jean-Vincent Placé de faits de harcèlement sexuel entre 2012 et 2016.

La plaignante, ainsi que d'anciens collaborateurs d'élus écologistes, ont depuis été entendus par les enquêteurs, selon des sources proches du dossier. La collaboratrice l'accusait notamment de lui avoir "touché les fesses", en août 2015 à Lille, en marge du rassemblement estival d'Europe Ecologie les Verts (EELV). La seconde agression se serait produite mi-mai 2016 à Séoul, lors d'un déplacement officiel de Jean-Vincent Placé: dans une voiture, l'ex-secrétaire d'Etat de François Hollande aurait "touché délibérément la poitrine d'Audrey".

Contacté à l'époque de l'ouverture de l'enquête, Jean-Vincent Placé avait dit ne pas souhaiter "à ce stade faire un quelconque commentaire". "Je répondrai, bien entendu, à toutes les questions qui viendraient à m'être posées par les enquêteurs", avait-il ajouté. En mars 2021, Jean-Vincent Placé a été condamné à une amende pour harcèlement sexuel sur une gendarme chargée de sa sécurité.

En septembre 2018, il avait été condamné à trois mois de prison avec sursis et 1.000 euros d'amende pour violences et outrages lors d'une soirée où il avait reconnu avoir été "extrêmement insistant" et "déplacé" avec une cliente.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2084) : LUNDI 28 MARS 2022

Lundi 28  Mars 2022 –  Le journal indépendant russe «Novaïa Gazeta» suspend sa publication :

Le journal indépendant russe «Novaïa Gazeta» a annoncé lundi suspendre ses publications en ligne et au format papier jusqu'à la fin de l'opération militaire en Ukraine, au moment où le pouvoir russe accentue ses pressions contre les voix critiques.

Dans un communiqué, le journal, dont le rédacteur en chef Dmitri Mouratov a reçu en 2021 le prix Nobel de la Paix , a indiqué avoir pris cette mesure après avoir reçu un second avertissement du gendarme russe des télécoms, en moins d'une semaine, pour manquement à une loi controversée sur les "agents de l'étranger".

"Il n'y a pas d'autre solution. Pour nous, et, je le sais, pour vous, c'est une décision terrible et douloureuse. Mais il faut que nous nous protégions les uns des autres", a écrit M. Mouratov, dans une lettre adressée aux lecteurs du journal.

Concrètement, il est reproché à «Novaïa Gazeta» de n'avoir pas précisé qu'une ONG mentionnée dans l'un de ses articles était qualifiée d'"agent de l'étranger" par les autorités russes, comme l'exige la loi. Le journal a reçu un premier avertissement le 22 mars, puis un deuxième lundi.

Depuis le déclenchement de l'opération militaire le 24 février, les sites de nombreux médias russes ou étrangers ont été bloqués. «Novaïa Gazeta» faisait figure de dernier bastion de la presse libre encore en activité en Russie.

La loi sur les "agents de l'étranger" est une autre arme utilisée par les autorités contre les organisations ou individus critiques du Kremlin. Ceux qui sont qualifiés d'"agent de l'étranger" sont tenus de se présenter comme tel dans chacune de leurs publications, y compris sur les réseaux sociaux. Et les médias qui les mentionnent doivent également le préciser à chaque fois.

Les poursuites pour manquement à cette loi peuvent avoir de lourdes conséquences. En décembre, l'ONG la plus respectée de Russie, Mémorial, qui était qualifiée d'"agent de l'étranger", a été interdite pour avoir oublié de préciser ce statut dans certaines publications.

Fondée en 1993, «Novaïa Gazeta» jouit d'une grande réputation pour ses enquêtes sur la corruption et les atteintes aux droits humains en Tchétchénie. Cet engagement a coûté la vie à six de ses collaborateurs, dont la célèbre journaliste Anna Politkovskaïa, assassinée en 2006.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2084) : LUNDI 28 MARS 2022

Lundi 28  Mars 2022 –  Face à la flambée du covid, la moitié de Shanghai confinée pour quatre jours :

Confinement en deux temps: la moitié de Shanghai est mise sous cloche ce lundi au moment où la capitale économique chinoise de 25 millions d'habitants affronte sa pire flambée de Covid-19 depuis deux ans. Les Shanghaïens habitant dans l'est de la ville sont confinés jusqu'au 1er avril à 5h du matin à leur domicile, avec interdiction d'en sortir. A cette date, ce sera au tour de la partie ouest. L'annonce de cette mesure dimanche soir a provoqué un afflux des habitants dans les supermarchés. Beaucoup d'entre eux sont lassés de l'impuissance des autorités à juguler cette flambée épidémique malgré plusieurs semaines de restrictions.

Pour la mairie, ce confinement en deux phases vise à accélérer le dépistage de la population et à venir à bout des nouvelles infections "le plus vite possible". Jusqu'alors, Shanghai avait cherché à éviter un confinement total, très préjudiciable à l'économie, cherchant plutôt à minimiser les perturbations avec une approche plus ciblée: des confinements de 48 heures de bâtiments ou complexes résidentiels. La métropole est devenue ces derniers jours l'épicentre d'une nouvelle vague de contaminations, liée au variant Omicron, qui a commencé à s'accélérer début mars et met à rude épreuve la stratégie chinoise du zéro Covid.

Le ministère de la Santé a rapporté lundi 3.500 nouveaux cas positifs à Shanghai. La partie confinée ce lundi est celle de "Pudong", qui compte notamment le principal aéroport international de la ville et le célèbre quartier d'affaires avec ses immenses et emblématiques gratte-ciel. A partir de vendredi ce sera "Puxi", la moitié ouest de Shanghai, qui sera sous cloche. Elle compte notamment la célèbre artère historique du Bund, en bordure du Huangpu, le fleuve qui traverse la ville.

La mairie n'a pas indiqué dans l'immédiat quelles seraient les conséquences sur les aéroports de Shanghai et son port maritime. La Chine a largement éradiqué l'épidémie depuis 2020 grâce à des quarantaines à l'arrivée sur le territoire, au traçage des déplacements via des applications mobiles et à des confinements de villes, parfois décrétés après seulement une poignée de cas. Mais la souche Omicron met à mal le zéro Covid: le ministère de la Santé a fait état ces deux dernières semaines de milliers de nouveaux cas journaliers.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2084) : LUNDI 28 MARS 2022

Lundi 28  Mars 2022 –  Les femmes ne peuvent plus voyager seules en avion en Afghanistan :

Les talibans ont ordonné aux compagnies aériennes en Afghanistan de refuser d'embarquer des femmes si elles ne sont pas accompagnées d'un homme de leur famille, une nouvelle restriction aux libertés des Afghanes mises à mal en sept mois de gouvernance.

Depuis leur retour au pouvoir le 15 août dernier, les talibans ont progressivement balayé 20 ans de liberté conquise par les femmes, en dépit des promesses de se montrer plus souples que lors de leur premier régime (1996- 2001), quand les femmes étaient privées de presque tous leurs droits.

Ils ont rapidement exclu les Afghanes de nombreux emplois publics et ont contrôlé leur façon de s'habiller. Ils ont aussi arrêté et détenu des militantes -certaines pendant plusieurs semaines- qui avaient manifesté pour les droits des femmes. La dernière restriction en date concerne les voyages en avion.

Deux responsables des compagnies Ariana Afghan Airlines et Kam Air ont indiqué dimanche soir à l'AFP avoir reçu l'interdiction par les talibans de délivrer de billets aux femmes afghanes si elles ne sont pas accompagnées d'un homme de leur famille pour leur voyage.

Une lettre envoyée par un haut responsable d'Ariana Afghan Airlines au personnel de la compagnie, et dont l'AFP a obtenu copie, confirme ces nouvelles instructions appliquées à tous les vols.

Il n'était pas clairement dit si la nouvelle directive concerne aussi les étrangères, mais des médias locaux ont rapporté le cas d'une Afghane disposant d'un passeport américain et qui a été empêchée de voler la semaine dernière.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2084) : LUNDI 28 MARS 2022

Lundi 28  Mars 2022 –  Kim Jong Un promet pour la Corée du Nord une «redoutable capacité de frappe» :

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a promis de doter son pays d'une puissance militaire "redoutable" et imparable, ont rapporté lundi les médias d'Etat, quelques jours après le tir réussi du plus puissant missile jamais lancé par le pays . Ces propos interviennent après le lancement le 25 mars d'un missile balistique intercontinental (ICBM) à longue portée, le premier depuis 2017. Appelé Hwasong-17, ce puissant ICBM avait été dévoilé pour la première fois en novembre 2020 et baptisé "missile monstre" par des analystes. "Ce n'est qu'une fois équipé de formidables capacités de frappe, d'une puissance écrasante" que le pays pourra "contenir et contrôler toutes les menaces et tous les chantages des impérialistes", a déclaré Kim Jong Un au personnel qui a pris part à ce tir, a rapporté l'agence de presse nord-coréenne KCNA.

"Nous continuerons à atteindre notre objectif de renforcement des capacités de défense nationale, à développer davantage de moyens de frappe puissants pour que notre armée populaire en soit équipée". Le missile lancé la semaine dernière semble avoir volé plus loin et plus haut que les précédents ICBM jusqu'à présent testés par la Corée du Nord, dotée de l'arme nucléaire, notamment un conçu pour frapper n'importe quelle partie du territoire américain. Selon des analystes, ce lancement réussi aurait renforcé la conviction du dirigeant que son pays est sur la bonne voie pour gagner la dissuasion nucléaire et qu'il va entreprendre d'autres essais d'armes aussi puissantes.

Les essais nucléaires et de missiles à longue portée ont été interrompus lorsque Kim Jong Un et le président américain de l'époque, Donald Trump, se sont engagés dans des pourparlers diplomatiques. Ces derniers sont au point mort depuis l'échec du sommet de Hanoï en 2019. Depuis le début de l'année, Pyongyang a réalisé une dizaine d'essais, et le lancement de la semaine dernière marque la reprise des tirs à longue portée. Cet essai survient également alors que la Corée du Sud est en période de transition présidentielle et que les Etats-Unis ont les yeux rivés sur la guerre en Ukraine.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2084) : LUNDI 28 MARS 2022

Lundi 28  Mars 2022 –  Cas toujours en hausse, covid à la Maison-Blanche… le point sur le coronavirus

La situation en France

Le nombre moyen de personnes testées positives au Covid-19, calculé sur une semaine, continue de progresser, mais les hospitalisations restent stables, selon les données de Santé publique France publiées dimanche. Les laboratoires ont enregistré 110.174 cas de contaminations en 24 heures, contre 139.517 la veille et 81.283 une semaine plus tôt. La moyenne quotidienne sur sept jours, qui lisse les à-coups journaliers, s'établit à 127.488 contre 89.002 le dimanche précédent.

La situation est quasi stable dans les hôpitaux, qui recensent dimanche 20.606 malades du Covid-19 (20.532 la veille, 20.566 la semaine dernière). Les hôpitaux ont accueilli 292 nouveaux malades du Covid dimanche, contre 619 samedi et 323 dimanche dernier.

Les services de réanimation, qui soignent les cas les plus graves, comptent 1.486 patients, selon les chiffres de dimanche, un nombre quasi identique à celui de la veille (1.481) et inférieur à celui une semaine auparavant (1.642). Ces dernières 24 heures, 25 décès ont été enregistrés, portant à 141.672 le nombre de personnes ayant succombé en France à la maladie depuis le début de l'épidémie il y a maintenant plus de deux ans, à l'hôpital, en maison de retraite ou dans d'autres établissements médico-sociaux. En ce qui concerne la vaccination, 54,25 millions de personnes au total ont reçu au moins une injection (80,5% de la population totale), 53,34 ont un schéma vaccinal complet (79,1%) et 39,48 millions ont reçu une dose de rappel.

Une autre porte-parole de Biden atteinte du Covid-19

La porte-parole adjointe de la Maison Blanche Karine Jean-Pierre a annoncé dimanche avoir été testée positive au Covid-19 après son voyage en Europe avec le président Joe Biden, auquel elle a participé car la porte-parole en titre avait elle-même été testée positive. Karine Jean-Pierre est le dernier d'une série de cas positifs parmi des personnes rencontrées par le président américain.

Elle a expliqué qu'un test PCR s'était révélé positif après son retour dimanche matin aux Etats-Unis d'une tournée avec Joe Biden à Bruxelles et en Pologne. "Cet après-midi, j'ai fait un test PCR. Ce test est revenu positif. J'ai vu le président pour la dernière fois hier lors d'une réunion avec distanciation sociale, et le président n'est pas considéré comme cas contact selon les directives" des autorités sanitaires américaines, a-t-elle expliqué dans un communiqué. "Je rends public mon test positif aujourd'hui par souci de transparence", a assuré Mme Jean-Pierre, ajoutant qu'elle ressentait des "symptômes légers" et était entièrement vaccinée.

Mardi dernier, à la veille du départ de M. Biden, la porte-parole Jen Psaki avait annoncé être positive au Covid. Son adjointe avait donc dû la remplacer lors de cette tournée très médiatisée, avec une série de sommets en Belgique et une visite aux troupes américaines et aux réfugiés ukrainiens en Pologne. Avant cela, M. Biden avait participé à un dîner à Washington, où il avait rencontré le Premier ministre irlandais, Micheal Martin, qui avait ensuite quitté brusquement la réception après avoir été informé avoir été testé positif.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2084) : LUNDI 28 MARS 2022

Lundi 28  Mars 2022 –  «Macron assassin» scandé au meeting de Zemmour :

 Emmanuel Macron dénonce une «indignité» : Pour Emmanuel Macron, le fait qu'Eric Zemmour ait laissé la foule de son meeting scander «Macron assassin» sans réagir, est une «indignité».

Dès son arrivée à Dijon, lundi, le président-candidat a réagi aux incidents du meeting d’Eric Zemmour. La veille au Trocadéro, la foule rassemblée sur l'esplanade du Trocadéro, a scandé «Macron assassin», sans que le candidat à la présidentielle ne réagisse. L'entourage d’Eric Zemmour a indiqué que ce dernier n'avait «pas entendu» le slogan, qu' «il condamne ce qu’a dit la foule à ce moment-là», qu' «il ne reprenait pas l’expression à son compte».

«Il y a deux hypothèses : la première c'est l'indignité, c'est celle qui me semble la plus crédible, mais ce n'est pas une surprise», a déclaré Emmanuel Macron , en déplacement lundi dans le cadre de sa campagne présidentielle.

«La deuxième, c'est la méconnaissance d'une réforme très importante du quinquennat, c'est le 100% santé. Maintenant, les prothèses auditives, les lunettes et les prothèses dentaires sont remboursées par la Sécurité sociale», a-t-il ajouté Emmanuel Macron. «10 millions de Françaises et de Français y ont eu accès, cela fait partie de mon bilan et c'est un bilan social dont je suis fier». Et Emmanuel Macron d’inviter «le candidat malentendant à pouvoir s'équiper à moindre frais».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2084) : LUNDI 28 MARS 2022

Lundi 28  Mars 2022 –  Des milliers de personnes évacuées à cause d'incendies dans le Colorado :

Environ 19 000 personnes ont reçu l'ordre d'évacuer leur logement à cause d'importants incendies samedi soir dans le Colorado, Etat américain où les feux et la sécheresse constituent des fléaux récurrents.

Les incendies semblaient moins menaçants dimanche matin mais plus de 1600 habitants restaient sous ordre d'évacuation, selon les autorités de Boulder, ville de plus de 100 000 habitants située à une cinquantaine de kilomètres de Denver, la capitale de l'Etat.

Le feu est désormais "contenu à 21%", a précisé Mike Smith, un responsable des pompiers, lors d'une conférence de presse, ajoutant qu'aucun blessé n'était pour l'heure à déplorer et qu'aucun bâtiment n'avait été détruit. Mais avec de tels incendies bien avant le début de l'été, plus propice aux flammes, "nous sommes un peu inquiets pour la saison à venir", a-t-il déclaré.

"Les conditions (météorologiques) actuelles sont exceptionnellement chaudes, sèches, et venteuses pour la saison", a observé samedi sur Twitter Daniel Swain, météorologiste à l'université UCLA.

Selon le service météorologique américain (NWS) de Boulder, une chaleur proche des records, mais toutefois moins intense que la veille, était encore attendue dimanche.

En décembre, d'importants incendies avaient détruit des quartiers entiers dans cette partie du Colorado, un phénomène inhabituel pendant l'hiver. Des centaines de maisons étaient parties en fumée, forçant des dizaines de milliers de personnes à fuir.

Les feux, récurrents dans cette partie des Etats-Unis, ont été particulièrement dévastateurs ces dernières années, la Californie ou encore l'Oregon subissant des incendies sans précédent.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens