Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 avril 2021 6 03 /04 /avril /2021 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1752) : VENDREDI 2 AVRIL 2021

Vendredi 2 avril 2021 - Covid-19 : Bilan au soir du jeudi 1er avril :

Après un très léger recul mercredi, le nombre de malades Covid en réanimation a repris sa trajectoire à la hausse, avec 5109 personnes jeudi, dont 480 nouvelles entrées en 24 heures dans ces services qui traitent les cas les plus graves.

Lundi, le pic de la deuxième vague de l'épidémie (un peu plus de 4900 patients en réa mi-novembre) avait été dépassé, encore loin toutefois de celui de la première vague (un peu plus de 7000 patients début avril 2020).

Olivier Véran a estimé jeudi sur France Inter que le pic épidémique des contaminations pourrait être atteint "d'ici 7 à 10 jours", et deux semaines plus tard pour le pic de patients en réanimation.

Le nombre de personnes hospitalisées pour Covid est en hausse également, à 28.581, le plus haut de cette troisième vague, avec 2025 nouvelles hospitalisations en 24 heures.

Concernant les contaminations, pour la deuxième journée consécutive, Santé Publique France a fait état d'un rattrapage lié à un défaut de transmission des résultats de certains laboratoires entre jeudi et mardi. Avec cette précision, le nombre de nouveaux cas enregistrés en 24 heures se monte à 50 659. Le taux de positivité, qui mesure le pourcentage de personnes positives au Covid-19 sur l'ensemble des personnes testées, est stable à 8,2%.

En 24 heures, 314 nouveaux décès ont été enregistrés, portant le total des décès enregistrés en France depuis le début de l'épidémie à 95 976, dont 69 932 à l'hôpital. Selon les autorités sanitaires, 8 806 108 personnes ont reçu au moins une injection d'un vaccin contre le Covid-19 et 2 956 205 personnes ont reçu 2 doses.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1752) : VENDREDI 2 AVRIL 2021

Vendredi 2 avril 2021 - Covid-19 : la ministre de la Culture Roselyne Bachelot est sortie de l'hôpital :

Roselyne Bachelot est sortie de l'hôpital, a-t-on appris ce jeudi, selon les déclarations de ses proches. La ministre de la Culture, âgée de 74 ans, avait été testée positive au Covid-19 le 20 mars puis hospitalisée en raison de complications respiratoires. Elle avait alors été placée sous traitement d'oxygénothérapie renforcée, afin de lui apporter de l'oxygène artificiellement.

Roselyne Bachelot avait reçu une première dose de vaccin le 17 mars, trois jours avant d’être testée. Elle a pu regagner son domicile et se prépare à entamer une période de convalescence. Elle est la deuxième ministre du gouvernement à avoir été hospitalisée du Covid-19, après la ministre du travail, Elisabeth Borne, 59 ans, qui est elle aussi sortie depuis.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1752) : VENDREDI 2 AVRIL 2021

Vendredi 2 avril 2021 - Internet coupé en Birmanie : des membres de l’ONU dénoncent la répression contre les médias :

La junte au pouvoir depuis le coup d’Etat du 1er février a ordonné jeudi aux fournisseurs d’accès de suspendre les connexions Internet sans fil « jusqu’à nouvel ordre », selon un opérateur de télécommunications. Les autorités avaient déjà ordonné la suspension des transferts de données mobiles. Cette nouvelle coupure risque de paralyser les communications en ligne dans le pays où très peu de gens ont accès à des lignes fixes et sont ainsi réduits au silence.

Dans une déclaration rédigée par la Lituanie, la France et la Grèce, plusieurs pays de l’ONU dénoncent « les attaques » contre les médias en Birmanie et « le recours aux coupures d’internet ». « Nous condamnons fermement (...) l’utilisation des coupures d’Internet pour restreindre l’accès à l’information et le ciblage spécifique apparent de journalistes locaux et internationaux », indique la déclaration des trois pays européens, co-présidents à l’ONU du Groupe des amis de la protection des journalistes.

Parmi les signataires figurent tous les membres de l’Union européenne, les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la Turquie, Israël, ou le Mexique. Sont absents de la liste notamment la Chine et la Russie.

Les signataires « condamnent leur harcèlement, les arrestations arbitraires et les détentions » comme les attaques similaires contre les défenseurs des droits humains et autres membres de la société civile, ajoute le texte. « Nous nous joignons à l’appel en faveur d’une remise en liberté immédiate de tous ceux qui sont détenus arbitrairement », précise la déclaration. Plus de 535 personnes, dont de nombreux étudiants, des adolescents et de jeunes enfants, ont été tués par les forces de sécurité en deux mois, selon l’Association d’assistance aux prisonniers politiques (AAPP). Des centaines d’autres, détenues au secret, sont portées disparues.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1752) : VENDREDI 2 AVRIL 2021

Vendredi 2 avril 2021 - Covid-19 : plus de 11000 classes fermées... avant la fermeture totale des écoles :

Sans surprise, le compteur explose. 11 272 classes d’école, de collège ou de lycée sont fermées cette semaine en raison de l’épidémie de Covid-19, contre 3 256 la semaine précédente, d’après le dernier point de situation communiqué ce vendredi par le ministère de l’Education nationale. Ces données sont arrêtées le jeudi à midi. 229 structures scolaires, dont 187 écoles, sont totalement fermées. La semaine précédente, il y en avait 148.

Cette forte évolution était attendue en raison du nouveau protocole sanitaire, annoncé le 26 mars par le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer. Dans les territoires déjà soumis aux « mesures de freinage », le moindre cas positif (variant ou non) chez les élèves entraîne désormais la fermeture d’une classe. Jusqu’ici, cette mesure ne concernait que les écoles maternelles et il fallait trois cas positifs (ou un cas de variant sud-africain ou brésilien) pour déclencher la fermeture.

D’ailleurs, les nombres d’élèves et de personnels positifs ont évolué dans des proportions moindres que ceux de classes fermées : respectivement, de 21 183 à 28 738 et de 2 515 à 2 771 en une semaine.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1752) : VENDREDI 2 AVRIL 2021

Vendredi 2 avril 2021 - A Paris, arnaque au faux test Covid en pleine rue :

 Une femme s’est improvisée technicienne de laboratoire dans la rue et a procédé à un test nasopharyngé. 

« Combien de nez de Parisiens a-t-elle curé ? », s'interroge une source proche du dossier. A-t-elle fait une seule victime ? Qui correspond à une seule plainte ? Ou, au contraire, «peut-on penser qu'on a affaire à une serial laborantine improvisée qui guettait ses proies aux abords des labos et les faisait payer ?»

Le commissariat central du 5e et du 6e arrondissements, rue de la Montagne-Sainte-Geneviève (5e), a hérité d'une affaire médicale un peu surréaliste… Ce vendredi, les enquêteurs tentent toujours d'identifier celle qui se serait improvisée infirmière laborantine en pleine crise du Covid. Une enquête a été ouverte pour « escroquerie liée à la pandémie au préjudice d'un laboratoire médical ». La plainte a été déposée ce lundi. Mais les faits, eux, remontent au 18 mars.

Ce jour-là, un homme prend rendez-vous sur Internet pour un test Covid nasopharyngé rapide. Il se rend dans un laboratoire de la rive gauche du réseau Cerballiance, le numéro trois européen des laboratoires. Sur le trottoir, entre les deux centres de l'enseigne qui se font face, dans une cour, il est abordé par une femme. Par un numéro de passe-passe qui échappe encore aux enquêteurs, elle arrive à le convaincre de se rendre dans une rue adjacente. Là, la laborantine improvisée procède au test nasopharyngé. Et demande à sa victime 15 euros en liquide.

Le patient paye, s'en va et reçoit quelques heures plus tard le résultat par mail, détaillé, et sur un papier à en-tête grossièrement plagié du laboratoire officiel. Il est positif au Covid ! La victime, inquiète, se rapproche alors du vrai laboratoire Cerballiance. Personne ne comprend. Le patron, médecin biologiste, estomaqué, se rend alors au commissariat. Jeudi, dans les deux laboratoires, rien ne transpirait de l'affaire. «Mais on est au courant, indique un employé. On nous a demandé d'être vigilants, de faire attention au flux de visiteurs.»

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1752) : VENDREDI 2 AVRIL 2021

Vendredi 2 avril 2021 - Fête géante à Bruxelles… la police intervient :

La police a fait usage de canons à eau jeudi en fin d'après-midi à Bruxelles pour disperser entre 1.500 et 2.000 personnes rassemblées dans un parc pour une fête malgré l'interdiction des autorités en raison de la pandémie de coronavirus.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1752) : VENDREDI 2 AVRIL 2021

Vendredi 2 avril 2021 - Le Conseil d'Etat maintient les restrictions de déplacement pour les personnes vaccinées :

Saisi en référé par un habitant d'un des premiers départements où les déplacements ont été limités à 10 kilomètres mi-mars, le Conseil d'Etat a jugé que cette "atteinte à la liberté individuelle (...) ne peut, en l'état, au regard des objectifs poursuivis, être regardée comme disproportionnée, en tant qu'elle s'applique aux personnes vaccinées". La plus haute juridiction administrative française considère en effet que, "pour efficace que soit la vaccination, qui ne concerne encore qu'une faible fraction des personnes les plus vulnérables, elle n'élimine pas complètement la possibilité que les personnes vaccinées demeurent porteuses du virus". "Les personnes vaccinées peuvent demeurer porteuses du virus et ainsi contribuer à la diffusion de l'épidémie"

Or, à ce jour, "l'effet de la vaccination en matière de réduction de la circulation du virus n'est atteint, dans certains pays(...) que par un niveau suffisant de vaccination au sein de l'ensemble de la population".

Cela n'est pas encore le cas dans l'Hexagone, où "les personnes vaccinées peuvent demeurer porteuses du virus et ainsi contribuer à la diffusion de l'épidémie, dans une mesure à ce stade difficile à quantifier, ce qui ne permet donc pas d'affirmer que seule la pratique des gestes barrières limiterait suffisamment ce risque".

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1752) : VENDREDI 2 AVRIL 2021

Vendredi 2 avril 2021 - Forte hausse de la destruction de la forêt vierge tropicale en 2020 :

Le rapport annuel du Global Forest Watch, basé sur des données satellite, a enregistré la destruction en 2020 de 4,2 millions d'hectares de forêts primaires tropicales, cruciales pour la biodiversité de la planète et le stockage du carbone, soit 12% de plus que l'année précédente.

La surface de forêt vierge tropicale détruite en 2020 est équivalente à la taille des Pays-Bas: des arbres envolés en fumée ou abattus par les Hommes à un rythme toujours plus élevé, malgré la crise économique liée au Covid-19. Le rapport annuel du Global Forest Watch, basé sur des données satellite, a ainsi enregistré la destruction en 2020 de 4,2 millions d'hectares de forêts primaires tropicales, cruciales pour la biodiversité de la planète et le stockage du carbone, soit 12% de plus que l'année précédente.

Le pays le plus touché est le Brésil, avec une surface disparue trois fois supérieure à celle de la République démocratique du Congo, deuxième du classement. Au total, les tropiques ont perdu 12,2 millions d'hectares de couverture forestière (qui inclut tous types de forêts et plantations) en 2020. Sans surprise, le moteur principal de cette destruction est toujours l'agriculture. Mais les chercheurs pointent aussi du doigt cette année les vagues de chaleur et la sécheresse qui ont alimenté des incendies dévastateurs en Australie, en Sibérie et jusqu'aux confins de l'Amazonie.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1752) : VENDREDI 2 AVRIL 2021

Vendredi 2 avril 2021 - Le poisson d’avril de Jill Biden aux journalistes :

Dans l’avion qui les ramenait à Washington, Jill Biden a fait un poisson d’avril aux journalistes et à sa propre équipe.

Cheveux courts et bruns, uniforme et étiquette au nom de «Jasmine», Jill Biden a marqué le 1er avril. La First Lady a fait un poisson d’avril aux journalistes et aux membres de son équipe qui la suivaient dans son déplacement à Delano, en Californie, jeudi, où elle a incité des agriculteurs à se faire vacciner contre le Covid-19. Masquée et déguisée en hôtesse de l’air, elle a donné des glaces aux passagers qui n’ont pas suspecté la présence de la femme du président américain à leurs côtés. «Poisson d’avril !», a-t-elle lancé quelques minutes plus tard, révèle NBC News. Même son équipe, qu’elle n’avait pas mis dans la confidence, a été bluffée

Les poissons d’avril sont une tradition familiale pour Jill Biden, comme l’avait raconté Joe Biden dans l’émission de Rachael Ray, en mars 2014 : «Le père de Jill était un grand farceur du 1er avril. C’est une tradition, chez eux. J’ai toujours peur quand je me réveille le 1er avril en me demandant ce que Jill va faire cette fois-ci !» Il expliquait s’être fait avoir à de nombreuses reprises par les plaisanteries de sa femme : «Je me sens si bête, alors que je m’y prépare ! Une fois, à bord d’Air Force Two, je me demandais où était Jill. J’ai ouvert le compartiment à bagages et elle en a bondi !»

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1752) : VENDREDI 2 AVRIL 2021

Vendredi 2 avril 2021 - Pour marquer son virage vers l'électrique, Volkswagen devient "Voltswagen" aux Etats-Unis :

Le constructeur allemand change de nom aux Etats-Unis et projette de grandes ambitions: elle veut devenir leader mondial sur le créneau des véhicules électriques, devant Tesla, dès 2025. Mais il s'agissait d'un poisson d'avril en avance.

Symboliser le changement en troquant un K contre un T? Le vénérable constructeur allemand Volkswagen, qui mise beaucoup sur les voitures électriques, prévoit de transformer son nom aux Etats-Unis en "Voltswagen", en référence à l'unité de tension électrique. La société a de grandes ambitions: elle veut devenir leader mondial sur le créneau des véhicules électriques, devant Tesla, dès 2025. Un objectif qu'elle semble vouloir accompagner, au pays d'Elon Musk, d'un grand virage marketing. "Plus qu'un changement de nom, 'Voltswagen' permet au groupe de faire savoir au grand public son engagement vers la mobilité électrique", justifie l'entreprise dans un communiqué mardi.

Elle avait diffusé lundi soir un document sur le sujet, par erreur apparemment. De quoi soulever des questions sur la possibilité que ce soit un canular de 1er avril. La presse allemande est particulièrement friande des blagues et farces en tout genre en cette période. Mais un porte-parole de Volkswagen aux Etats-Unis a assuré à l'AFP que le changement devait initialement être annoncé le 29 avril et qu'il reflétait bien l'évolution des modèles proposés par le groupe. Cette transformation coïncide d'ailleurs avec le lancement dans le pays d'une campagne promotionnelle pour le véhicule ID.4, le SUV tout électrique de Volkswagen. "Nous prévoyons que nos voitures seront toutes électriques aux États-Unis d'ici la fin de la prochaine décennie, et nous espérons que l'attention que nous suscitons aujourd'hui aidera à communiquer ces objectifs et engagements à tous", a souligné le porte-parole.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1752) : VENDREDI 2 AVRIL 2021

Vendredi 2 avril 2021 - Marine Le Pen va quitter la tête du RN en vue de la présidentielle de 2022 :

La chef de file de l'extrême droite Marine Le Pen a confirmé son prochain départ de la présidence du Rassemblement national (RN), qui pourrait avoir lieu après l'été, en vue de sa candidature à l'élection présidentielle en 2022. "Au prochain congrès, non, car c'est un congrès qui va légitimer le candidat à l'élection présidentielle, et il me faut donc d'abord être réélue, mais ensuite, oui, car il est nécessaire que je ne sois pas seulement la candidate du RN", a déclaré la cheffe du RN dans un entretien au mensuel français "L'Incorrect", proche de sa nièce Marion Maréchal, qui lui demandait si elle confirmait son départ de la tête du parti. "Avec une possibilité de victoire (à l'élection présidentielle, Nndlr) qui n'a jamais été aussi importante qu'aujourd'hui, je me dois d'être la candidate de tous ceux qui veulent mener le combat national", a-t-elle fait valoir.

La dirigeante d'extrême droite avait déclaré en février qu'elle "réfléchissait" à abandonner la présidence de son parti pour être la "candidate de tous les Français" tout "en étant évidemment soutenue" par son mouvement. Selon le numéro deux du parti, Jordan Bardella, pressenti pour lui succéder, le départ de Marine Le Pen de la présidence du RN aura lieu "probablement après l'été".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1752) : VENDREDI 2 AVRIL 2021

Vendredi 2 avril 2021 - Marine Le Pen va quitter la tête du RN en vue de la présidentielle de 2022 :

La chef de file de l'extrême droite Marine Le Pen a confirmé son prochain départ de la présidence du Rassemblement national (RN), qui pourrait avoir lieu après l'été, en vue de sa candidature à l'élection présidentielle en 2022. "Au prochain congrès, non, car c'est un congrès qui va légitimer le candidat à l'élection présidentielle, et il me faut donc d'abord être réélue, mais ensuite, oui, car il est nécessaire que je ne sois pas seulement la candidate du RN", a déclaré la cheffe du RN dans un entretien au mensuel français "L'Incorrect", proche de sa nièce Marion Maréchal, qui lui demandait si elle confirmait son départ de la tête du parti. "Avec une possibilité de victoire (à l'élection présidentielle, Nndlr) qui n'a jamais été aussi importante qu'aujourd'hui, je me dois d'être la candidate de tous ceux qui veulent mener le combat national", a-t-elle fait valoir.

La dirigeante d'extrême droite avait déclaré en février qu'elle "réfléchissait" à abandonner la présidence de son parti pour être la "candidate de tous les Français" tout "en étant évidemment soutenue" par son mouvement. Selon le numéro deux du parti, Jordan Bardella, pressenti pour lui succéder, le départ de Marine Le Pen de la présidence du RN aura lieu "probablement après l'été".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1752) : VENDREDI 2 AVRIL 2021

Vendredi 2 avril 2021 - Trois personnes interpellées devant l'Élysée avec un tissu enflammé :

Trois personnes, dont un artiste bélarusse qui détenait une bouteille avec un tissu préalablement enflammé sur lui, ont été interpellées devant la présidence de la République, puis placées en garde à vue jeudi, pour une action présentée comme politico-artistique, a appris l'AFP vendredi de sources concordantes.

Les trois personnes ont été placées en garde à vue pour "violences volontaires avec arme", a précisé à l'AFP le parquet de Paris, confirmant une information des journaux "Le Point" et "Le Figaro".

Selon les premiers éléments de l'enquête dévoilés par le ministère public, "un homme s'est présenté jeudi soir devant l'Élysée en tenant à la main une bouteille contenant un liquide (identifié comme n'étant pas un hydrocarbure) et une pièce de tissu préalablement enflammée." "Devant la présence policière, il a jeté sa bouteille en direction du sol", a précisé la même source.

Selon une source proche du dossier, il s'agit d'un Bélarusse de 33 ans. "Le Point" indique qu'il s'agit de l'artiste Alexei Kuzmich. Sur son compte Instagram, l'artiste assure dans une publication intitulée "Lettre à Macron. Président. France" être venu "accomplir une révolution", dans un pays qui "fraie aujourd'hui avec le fascisme". L'artiste compare le président français à Alexandre Loukachenko, qui fait l'objet d'un grand mouvement de contestation depuis 2020 qu'il tente d'affaiblir par des arrestations massives, des violences ayant fait au moins quatre morts et de lourdes peines de prison qui continuent de tomber.

Les deux autres personnes, un homme et une femme, également en garde à vue, "prenaient des photographies et des vidéos de la scène", a précisé le parquet de Paris. L'homme prenant des photographies a été admis à l'Infirmerie psychiatrique de la préfecture de police, a ajouté le parquet. L'enquête a été confiée à la brigade criminelle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens