Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 avril 2020 2 07 /04 /avril /2020 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1410) : 6 AVRIL 2020

Lundi 6 avril 2020 – point sur le  Coronavirus le 5 avril au soir :

Dimanche soir, le dernier bilan portait à 5.889 le nombre de décès du Covid-19 enregistrés à l'hôpital depuis le début de l'épidémie, 357 de plus en 24 heures. En ajoutant les 2.189 décès dans les Ehpad et autres établissements médicaux-sociaux, le bilan du coronavirus grimpe à 8.078 victimes en France.

Indicatif majeur, la DGS compte 140 entrées en réanimation en plus depuis hier, un solde «qui reste positif mais se réduit progressivement», selon le communiqué, portant le nombre de patients en réanimation à 6978.

Quarante-et-un malades franciliens atteints du Covid-19 sont arrivés dimanche à bord de deux trains sanitaires en Bretagne pour être hospitalisés dans la région, a annoncé la préfecture. Cette opération de "solidarité" vers la Bretagne est la troisième du genre depuis le début de l'épidémie en France, "afin d’apporter un soutien aux établissements de santé de la région Ile-de-France".

Six patients français touchés par le Covid-19 seront traités "dans les jours à venir" dans un hôpital tchèque à Brno (sud), a déclaré dimanche le Premier ministre tchèque Andrej Babis à la télévision publique.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1410) : 6 AVRIL 2020

Lundi 6 avril 2020 – Covid-19 : le centre national d'entraînement de la FFT va accueillir des malades :

Des patients atteints du covid-19 ne nécessitant plus d'être hospitalisés mais encore contagieux vont être hébergés au sein du centre national d'entraînement de la Fédération française de tennis (FFT), à Paris, a annoncé dimanche l'AP-HP dans un communiqué.

Dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de coronavirus, la FFT a «mis à disposition de l'Assistance Publique – Hôpitaux de Paris une partie de son centre national d'entraînement situé dans le 16ème arrondissement de Paris», indique le communiqué. Ce bâtiment servira à héberger provisoirement des patients de l'AP-HP «susceptibles de rentrer à domicile sur le plan médical, mais qui ne le peuvent pas en raison du risque potentiel de contagiosité pour leur entourage», précise le communiqué.

Au total, 38 malades pourront être accueillis dans cette structure d'hébergement. «Les premiers patients seront accueillis dans les prochains jours», indique l'AP-HP, qui salue une «coopération» contribuant à «soulager les services hospitaliers». Les patients admis au sein du centre d'entraînement seront confinés et logés en chambre individuelle jusqu’à la fin de leur période de contagiosité. Les repas seront acheminés sur place et les visites ne seront pas autorisées.

«Une visite médicale quotidienne sera assurée par un médecin de la FFT» et «la visite d'une infirmière ou d'un infirmier libéral pourra également être prescrite en cas de besoin», précise le communiqué. L'AP-HP est plus grand groupe hospitalier français, avec 39 établissements publics répartis sur l'ensemble de l'Ile-de-France.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1410) : 6 AVRIL 2020

Lundi 6 avril 2020 – Le nombre de décès en Italie au plus bas depuis plus de deux semaines :

L’Italie a enregistré aujourd'hui 525 nouveaux décès. Il s'agit du bilan le plus bas depuis plus de deux semaines, selon des sources officielles.

Cela représente une baisse de près d'un quart des décès par rapport à samedi (681). Il faut remonter au 19 mars pour trouver un bilan plus faible (427). Près de 16.000 personnes sont mortes du Covid-19 en Italie, pays le plus endeuillé du monde, selon les chiffres officiels.

«La courbe a commencé sa descente», s'est félicité le patron de l'Institut supérieur de la Santé, Silvio Brusaferro. La baisse du nombre des morts «est une donnée très importante», a-t-il dit. «Si ces données se confirment, nous devrons réfléchir à la phase 2» du plan de redémarrage de l'Italie, qui prévoit une reprise d'une partie de l'activité productive de la troisième économie européenne.

Le ministre de la Santé italien a en effet exposé dimanche un plan stratégique en cinq points «pour sortir graduellement» de la pandémie préconisant le port du masque généralisé, la «distanciation sociale scrupuleuse dans les lieux de vie et de travail» et un dispositif d'hôpitaux se consacrant au Covid-19 qui resteront ouverts après la crise pour empêcher un éventuel retour du virus.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1410) : 6 AVRIL 2020

Lundi 6 avril 2020 – Elizabeth II : "Ensemble, nous luttons contre la maladie. Unis, nous la vaincrons" :

Ses allocutions sont rares - c'était la cinquième en 68 ans de règne - et ont donc un caractère historique. Dans un message de cinq minutes enregistré au château de Windsor, la reine Elizabeth II s'est exprimée. Elle a d'abord expliqué devoir s'exprimer dans «un epériode de plus en plus difficile» pour la Nation qui apportera du chagrin, des difficultés financières et «d'énormes changements». Elle a ensuite remercié le personnel soignant, en première ligne dans la lutte contre le Covid-19 «qui continuent de se désintéresser de leurs tâches quotidiennes (...) pour nous soutenir tous». «Je suis sûre que la nation se joindra à moi pour vous assurer que ce que vous faites est apprécié et que chaque heure de votre travail acharné nous rapproche d'un retour à des temps plus normaux», a-t-elle ajouté.

La reine a aussi salué «Ceux d'entre vous qui restent à la maison» et qui aident à protéger les familles vulnérables et épargnent à de nombreuses familles la douleur déjà ressentie par ceux qui ont perdu des êtres chers». «Ensemble, nous luttons contre cette maladie, et je tiens à vous rassurer que si nous restons unis et résolus, nous la surmonterons.» Elle reste persuadée que «les Britanniques de la génération actuelle sont aussi forts que ceux d'avant, «une discipline personnelle, une bonne humeur et une solidarité qui définissent toujours le Royaume-Uni en tant que nation. «Nous vaincrons - et cette victoire sera celle de chacun d'entre nous», a assuré la reine alors que le nouveau coronavirus a fait près de 5.000 morts dans le pays.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1410) : 6 AVRIL 2020
LA MARCHE DU MONDE (1410) : 6 AVRIL 2020
LA MARCHE DU MONDE (1410) : 6 AVRIL 2020
LA MARCHE DU MONDE (1410) : 6 AVRIL 2020

Lundi 6 avril 2020 – Soleil et vacances : la tentation de s'affranchir du confinement :

 «Le relâchement c'est l'allié du Covid», a averti dimanche soir sur France 2 le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner. Plus tôt dans la journée, c'est la présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse avait mis en garde ses administrés contre les risques d'un «demi-confinement». «C'est les vacances, il fait beau, ne cédez pas à la tentation, restez au maximum chez vous», avait-elle imploré sur BFMTV. Le soleil de printemps qui a baigné une bonne partie de la France, ce dimanche, a pourtant accru la tentation pour nombre de Français d'aller prendre l'air, au risque de multiplier les contacts qui pourraient favoriser la propagation du coronavirus.

Les beaux jours et les vacances poussent plus de Français à rompre la monotonie du confinement. Pourtant, selon le ministre de l'Intérieur, les mesures sont respectées.

 «Les Français ont respecté la règle, ont respecté le confinement», s'est félicité Christophe Castaner. En ce début de vacances scolaires, les contrôles policiers ont été renforcés : 1,4 million ont été effectués depuis trois jours, grâce à la mobilisation de 160 000 policiers. Ainsi, dans le bois de Vincennes, à Paris, des policiers ont-ils procédé à des contrôles.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1410) : 6 AVRIL 2020

Lundi 6 avril 2020 – "Touchés" par une famille confinée démunie, les gendarmes se mobilisent :

Face à la détresse d'une famille, les gendarmes ont décidé d'agir. Les gendarmes de la Loire sont intervenus au domicile d'une famille à Valfleury le 3 avril après avoir été alertés par un travailleur social. Le père, un commerçant forain qui ne peut plus travailler à cause de la pandémie du coronavirus, menaçait d'aller faire ses courses avec un fusil. Faute d'argent, il ne peut pas subvenir à ses besoins ni à ceux de sa compagne et leur enfant de 10 ans. La gendarmerie de la Loire a raconté cette intervention sur Facebook. «Hier, vendredi 3 avril à midi, la BTA [brigades territoriales autonomes] Saint Paul en Jarez et le PSIG [Peloton de surveillance et d'intervention de la Gendarmerie] Saint Chamond, sont amenés à intervenir au domicile d’une personne en grande détresse morale, qui menace d’aller au supermarché avec un fusil pour récupérer des produits de première nécessité», est-il écrit. Le texte précise que «malgré différentes démarches administratives», la famille n'est pas «parvenue à trouver de l'aide».

«Touchés par cette situation», les gendarmes ont fait «appel à la solidarité de l’ensemble des militaires des deux unités, en composant un panier garni en attendant une réponse sociale», peut-on encore lire. Ces courses de première nécessité ont été apportées à la famille le soir même.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1410) : 6 AVRIL 2020

Lundi 6 avril 2020 – Sanctionné pour avoir alerté sur une épidémie de Covid-19 sur un porte-avion, un capitaine contaminé :

Le capitaine Brett Crozier, relevé de ses fonctions de la Navy pour avoir alerté sur les risques de propagation de Covid-19 à bord d'un porte-avion, a contracté le virus.

Il avait quitté le navire sous les encouragements de ses marins scandant son nom. Brett Crozier, capitaine de la Navy relevé de ses fonctions la semaine dernière pour avoir demandé de l'aide à sa hiérarchie pour endiguer la propagation de l'épidémie de Covid-19 à bord du porte-avion USS Theodore Roosevelt, a lui-même contracté le virus, a révélé dimanche le «New York Times». Dans une lettre adressée lundi dernier à ses supérieurs, le capitaine Crozier s'inquiétait pour la santé de son équipage, parmi lesquels 114 marins avaient été diagnostiqués positifs au Covid-19, alors qu'ils se situaient au large de Guam -vendredi, ils étaient 140 atteints du Covid-19.

Il craignait pour les quelques 5000 personnes à bord et demandait de l'aide à l'armée, à qui il reprochait de n'avoir pas agi pour au moins évacuer les malades et désinfecter le navire. «Nous ne sommes pas en guerre. Des marins n'ont pas besoin de mourir. Si nous n'agissons pas maintenant, nous échouons à prendre soin de notre atout le plus fiable : nos marins», avait-il écrit. Il espérait le débarquement de toutes les personnes à bord, qu'elles soient toutes placées en quarantaine, testées et traitées si elles étaient diagnostiquées positives au Covid-19. «Aucune des couchettes à bord n'est appropriée pour la quarantaine ou l'isolement», martelait-il.

Ce document a été publié dans la presse, ce qui a provoqué la colère des autorités. Thomas Modly, secrétaire chargé de la Navy par intérim, a annoncé la sanction à l'égard du capitaine. Officiellement, ce dernier a été «dépassé» par les cas développés à bord de l'USS Theodore Roosevelt, ce qui aurait affecté «sa capacité à agir

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1410) : 6 AVRIL 2020

Lundi 6 avril 2020 – Face à l'augmentation des cas de coronavirus, le Japon va déclarer l'état d'urgence :

Le gouvernement japonais se préparait lundi à déclarer l'état d'urgence afin d'endiguer la propagation de la pandémie de coronavirus, qui s'est accélérée dernièrement dans certaines régions du pays, notamment à Tokyo. Le Premier ministre Shinzo Abe devait consulter lundi un comité d'experts conseillant son gouvernement pour gérer la crise sanitaire et de nombreux médias locaux spéculaient sur une déclaration de l'état d'urgence dès mardi. Bien que voisin de la Chine, foyer d'origine du Covid-19, le Japon est jusqu'à présent nettement moins touché par la pandémie que l'Europe ou les Etats-Unis. L'archipel totalisait dimanche quelque 3.650 cas pour 73 décès, selon un dernier bilan officiel.

Le nombre de cas a cependant sensiblement augmenté depuis deux semaines, notamment à Tokyo où 148 nouvelles infections ont été recensées dimanche, un nouveau record local. Ces chiffres ont progressivement accru la pression sur le gouvernement pour intensifier son action face à la pandémie. D'autant que la gouverneure de Tokyo, Yuriko Koike, a déjà appelé ses administrés à télétravailler autant que possible et à éviter les sorties non indispensables le week-end. "Nous n'avons rien reçu d'officiel pour l'heure, mais nous nous préparons en partant du principe que Tokyo sera désigné" parmi les régions concernées par l'état d'urgence, a déclaré lundi Mme Koike à la presse.

L'état d'urgence devrait seulement viser certaines régions, et ne devrait pas entraîner des mesures de confinement aussi drastiques que celles actuellement

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1410) : 6 AVRIL 2020
LA MARCHE DU MONDE (1410) : 6 AVRIL 2020
LA MARCHE DU MONDE (1410) : 6 AVRIL 2020
LA MARCHE DU MONDE (1410) : 6 AVRIL 2020
LA MARCHE DU MONDE (1410) : 6 AVRIL 2020
LA MARCHE DU MONDE (1410) : 6 AVRIL 2020

Lundi 6 avril 2020 – A Tchernobyl, un feu de forêt provoque une hausse de radioactivité :

L'Ukraine a signalé dimanche une hausse de la radioactivité, en raison d'un feu de forêt qui s'est déclaré la veille, dans la zone d'exclusion entourant la centrale de Tchernobyl, théâtre en 1986 du pire accident nucléaire de l'histoire. "Il y a de mauvaises nouvelles : la radioactivité est supérieure à la normale au coeur de l'incendie", a déclaré sur Facebook Egor Firsov, à la tête du service d'inspection écologique.

M. Firsov a accompagné son message d'une vidéo montrant un compteur Geiger affichant un niveau de radioactivité 16 fois supérieur à la normale. Les flammes ont envahi plus de 100 hectares dans la parcelle forestière située autour de la centrale accidentée, à une centaine de kilomètres au nord de la capitale Kiev.

Les services d'urgence avaient dans un premier temps assuré dimanche qu'il n'y avait pas de hausse de la radioactivité après avoir pourtant fait état samedi de "difficultés" dans leurs efforts en vue de venir à bout du sinistre en raison d'une augmentation de celle-ci dans certains endroits.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1410) : 6 AVRIL 2020

Lundi 6 avril 2020 – Malade du coronavirus, Boris Johnson hospitalisé pour des examens :

Le Premier ministre britannique Boris Johnson, testé positif au nouveau coronavirus il y a dix jours, a été hospitalisé dimanche pour subir de nouveaux examens, ont annoncé ses services, précisant qu'il s'agit d'une "mesure de précaution". "Sur les conseils de son médecin, le Premier ministre a été admis ce soir à l'hôpital pour des examens", a annoncé Downing Street dans un communiqué. "Ceci est une mesure de précaution car le Premier ministre continue de présenter des symptômes persistants du coronavirus, dix jours après avoir été contrôlé positif", ajoute le communiqué.

Boris Johnson, 55 ans, avait annoncé vendredi qu'il prolongeait la quarantaine qu'il observe depuis son dépistage au-delà des sept jours recommandés par les autorités sanitaires britanniques car il continuait d'avoir de la fièvre, un des principaux symptômes de la maladie. "Si je me sens mieux (...) j'ai toujours l'un des symptômes", "j'ai toujours de la température", "je dois continuer ma quarantaine", avait-il déclaré dans une courte vidéo sur Twitter, où il apparaissait un peu hagard. Le chef du gouvernement avait indiqué qu'il continuait de travailler depuis ses appartements de Downing Street.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1410) : 6 AVRIL 2020

Lundi 6 avril 2020 – Malgré un bilan en hausse, Donald Trump voit "la lumière au bout du tunnel" :

Alors que les États-Unis frôlent les 10 000 morts causés par le Covid-19, Donald Trump a assuré lundi sur Twitter voir «la lumière au bout du tunnel».

Donald Trump l'a assumé la semaine dernière : il est quelqu'un de «positif». Il avait utilisé ce mot le 31 mars, lors de son briefing quotidien, pour se justifier d'avoir répété que le coronavirus serait minime, une attitude désormais critiquée car considérée responsable du retard pris dans les préparatifs pour lutter contre la pandémie. Sur Twitter, ce lundi, il a prouvé son état d'esprit. «LA LUMIÈRE AU BOUT DU TUNNEL!», a-t-il simplement écrit, une minute après avoir tweeté «USA STRONG!» pour vanter la force des États-Unis. Le président américain n'a pas précisé ce qui causait cette «lumière au bout du tunnel» mais la Bourse de New York a ouvert en forte hausse ce lundi, +4,92% pour le S&P 500 et +5,12% (à 16h20, selon MarketWatch) pour le Dow -malgré les chiffres records du chômage aux États-Unis.

Mais cette énergie contraste avec le bilan de la pandémie de nouveau coronavirus dans le pays : selon les données de l'université américaine Johns Hopkins, près de 338 000 personnes ont été diagnostiquées positives au Covid-19, faisant des États-Unis le pays le plus touché au monde, devant l'Espagne et l'Italie. Plus de 9400 personnes sont décédées, précise le «New York Times», et le bilan risque de franchir la barre des 10 000 morts ce lundi. La Maison-Blanche a même prévenu : il faut s'attendre à vivre une semaine de «mort» et de «tristesse».

Une bonne nouvelle est arrivée ce lundi : pour la première fois, le nombre de morts en 24 heures a baissé à New York (594 dimanche contre 630 samedi), où plus de 4000 personnes sont décédées à travers l'État, mais le gouverneur Andrew Cuomo a mis en garde ceux qui y verraient le signe d'une amélioration durable : «On ne peut pas lire ça au jour le jour. Il faut regarder sur trois ou quatre jours pour voir une tendance.»

Le gouverneur démocrate a surtout alerté sur un sujet majeur : le manque de matériel. Selon lui, les hôpitaux de l'État ne pourront tenir que jusqu'à mardi ou mercredi sur leurs réserves, notamment en masques, et il manque des milliers des respirateurs pour aider les patients qui souffrent de détresse respiratoire, un des symptômes du Covid-19.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1410) : 6 AVRIL 2020

Lundi 6 avril 2020 – La Russie dit avoir mis au point un test de dépistage express du coronavirus :

Les autorités russes ont annoncé lundi la mise au point d'un test capable de dépister en 40 minutes une infection au nouveau coronavirus avec un équipement de laboratoire standard, selon une méthode d'analyse encore peu utilisée.

Selon un communiqué publié par le ministère de l'Industrie, ces tests ont été mis au point par la société pharmaceutique russe Generium et développés par le consortium d'entreprises médicales spécialisées «Union médico-biologique». Elles revendiquent un précision «de plus de 94%».

L'agence publique TASS, citant Generium, a indiqué que 16 régions russes ont été approvisionnés, et que d'ici la fin de la semaine de «80 à 90%» d'entre elles le seront, sans pour autant préciser le nombre fourni.

Ce test «détecte l'ARN du coronavirus grâce à une amplification isotherme médiée par les boucles», selon le ministère. «L'utilisation de ce kit de dépistage augmentera de plusieurs fois la productivité des laboratoires et la probabilité de détecter une infection virale», affirme-t-il. «Grâce à la procédure simplifiée de préparation des échantillons et la réduction du nombre d'étapes nécessaires à l'analyse, le temps de détection des agents pathogènes est inférieur à une heure», a précisé le chercheur Andreï Ivanov de l'Académie russe des sciences, cité dans le communiqué.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens