Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2017 6 29 /04 /avril /2017 11:00
LES CHAOTIQUES 100 PREMIERS JOURS DE DONALD TRUMP

 

Donald Trump va dépasser samedi 29avril le cap de ses 100 premiers jours à la Maison-Blanche. Que retenir de cet improbable début de mandat?

 

Ce sont sans doute les 100 premiers jours les plus chaotiques pour un président américain récent. En 100 jours, Donald Trump a échoué à faire passer son décret sur l'immigration, a accusé un ancien président de l'avoir mis sur écoute, a subi un échec cinglant au Congrès sur sa réforme de la santé, a déjà procédé à plusieurs remaniements à la Maison-Blanche et a lancé des frappes contre le régime syrien d'Assad alors que durant sa campagne il avait semblé se désintéresser du sujet.

 

LES CHAOTIQUES 100 PREMIERS JOURS DE DONALD TRUMP

Jour 2 : Des manifestations monstres contre lui

Au lendemain de son mandat, des centaines de milliers de manifestants descendent dans les rues des grandes villes pour une "marche des femmes" organisée pour la défense des droits civiques et contre le président Donald Trump. John Kerry, qui n'est plus secrétaire d'Etat depuis un jour, fait également partie du cortège, tout comme Scarlett Johansson, Alicia Keys ou encore Madonna.

A Washington, il y a davantage de personnes qui manifestent contre Donald Trump que de gens qui ont participé à sa cérémonie d'investiture. Donald Trump et ses équipes passeront d'ailleurs tout son deuxième jour de présidence à essayer de convaincre les médias et les Américains que le nouveau Président avait eu "la plus large foule lors de son investiture". Ce qui était faux.

 

Jour 8 :  Signature du décret controversé sur l'immigration

C'est le texte qui a façonné son début de présidence. Dans la précipitation, Donald Trump signe un décret interdisant aux ressortissants de sept pays (Iran, Irak, Libye, Somalie, Soudan, Syrie et Yémen) d'entrer aux Etats-Unis. Résultat? Chaos dans les aéroports, manifestations, tollé mondial contre sa mesure et début d'une bataille juridique. Après quelques jours, plusieurs juges décideront de suspendre le décret pris par Trump. La décision sera confirmée par une cour d'appel fédéral.

 

Jour 27 : Une nouvelle doctrine pour le conflit israélo-palestinien

C'est une véritable rupture dans la doctrine de politique étrangère américaine. En recevant Benjamin Netanyahou à la Maison-Blanche, Donald Trump annonce que la "solution à deux Etats" n'est pas la seule possible dans le conflit israélo-palestinien.  "Je regarde (la solution à) deux Etats et (la solution à) un Etat et si Israël et les Palestiniens sont contents, je suis content avec la solution qu'ils préfèrent. Les deux me conviennent", a-t-il affirmé. Donald Trump considère qu'arriver à une paix entre Israéliens et Palestiniens serait "l'ultimate deal". Il a chargé son gendre Jared Kuschner de travailler à sa réalisation.

 

Jour 28 : La conférence de presse surréaliste de Trump

Empêtré dans le scandale sur les relations de son administration avec la Russie, Donald Trump décide de convoquer une conférence de presse. Pendant plus d'une heure, il oscille entre attaques contre les médias et une défense désordonnée de sa politique. Il accuse de nouveau CNN de propager des "fake news", se fait corriger en direct par un journaliste américain et demande à une journaliste noire de lui organiser une rencontre avec des parlementaires afro-américains. Surréaliste.

 

LES CHAOTIQUES 100 PREMIERS JOURS DE DONALD TRUMP

 

Jour 40 : Le Premier grand discours de Donald Trump devant le Congrès

Un discours sobre et relativement bien accueilli. Après le chaos des 40 premiers jours, Donald Trump réussit plutôt son premier examen de passage devant le Congrès. Dans le détail, Donald Trump annonce un vaste plan d'investissements et revient sur plusieurs engagements électoraux.

 

Jour 44 : Sans preuve, Trump accuse Obama de l'avoir écouté

C'est un tweet matinal qui provoque une déflagration politique aux Etats-Unis. Donald Trump accuse Barack Obama de l'avoir mis sur écoute avant l'élection présidentielle du 8 novembre. "Terrible! Je viens de découvrir que le président Obama avait mis mes lignes sur écoute dans la tour Trump juste avant ma victoire. Rien n'a été trouvé. C'est du maccarthysme". Rien n'est venu étayer depuis ces accusations inédites contre un ancien président américain.

 

Jour 64 : Trump n'arrive pas à abroger l'Obamacare

C'est une lourde défaite politique pour Donald Trump. Après deux mois de présidence, le chef de l'Etat américain ne parvient pas à faire abroger la réforme de santé d'Obama, ce qu'il avait pourtant promis durant sa campagne. La faute à une alliance au Congrès entre républicains conservateurs et modérés pour torpiller le processus législatif. Le président républicain de la Chambre Paul Ryan qui s'est beaucoup dépensé pour faire passer la loi Trump commente : "Passer d'un parti d'opposition à un parti de gouvernement peut donner lieu à une crise de croissance. Aujourd'hui, nous ressentons cette crise de croissance".

 

Jour 76 : Stephen Bannon désavoué

Il représente l'aile la plus réactionnaire présente à la Maison-Blanche. Stephen Bannon, souvent présenté comme celui qui a permis à Trump de gagner l'élection, a perdu une partie de son influence depuis son entrée dans la "West Wing". Deux mois après son arrivée, il est éjecté du stratégique Conseil de sécurité nationale (National Security Council, NSC) même s'il reste "stratège en chef". Une victoire pour les "New-Yorkais", le surnom donné au gendre de Donald Trump, Jared Kuschner, et à plusieurs de ses alliés pour leurs vues supposément plus proches des démocrates. Le NSC est dirigé depuis le 20 février par H. R. McMaster, un général de 54 ans en exercice, vétéran d’Irak et d’Afghanistan, qui a remplacé le général Michael Flynn, forcé à la démission pour avoir menti sur des contacts répétés avec l’ambassadeur russe à Washington.

 

Jour 78 : Trump lance des frappes contre Assad

En 2013, il avait vivement encouragé le président Trump à ne pas lancer de frappes contre Assad après l'attaque à l'arme chimique qui avait fait plus de 1.400 morts. Devenu président, Donald Trump a toutefois décidé d'attaquer Assad après une nouvelle attaque à l'arme chimique, qui a fait plus de 80 morts. "Ça a été une chose horrible, horrible [...] Et il est très, très possible, et je dois dire que c'est déjà le cas, que mon attitude face à la Syrie et Assad a beaucoup changé", déclare le président américain. Donald Trump vise le régime syrien avec des frappes limitées à la base aérienne d'où serait partie les avions syriens qui ont lancé le gaz chimique. Trois semaines plus tard, il est encore trop tôt pour dire s'il s'agit d'un réel changement de doctrine de politique étrangère de celui qui s'est présenté comme le héraut de "l'Amérique d'abord" (America First).

 

Jour 94 : Trump s'insère dans la présidentielle française

Il n'a pas soutenu Marine le Pen mais lui a fait quelques compliments. Avant le premier tour de la présidentielle et après l'attentat des Champs-Elysées, Donald Trump avait prophétisé dans une interview à Associated Press que Marine Le Pen allait être boostée car "c’est la plus ferme sur les frontières et la plus ferme sur les événements récents en France". Le jour du premier tour, il avait ensuite lancé : "Très intéressante élection qui a lieu aujourd'hui en France". En effet.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens