Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2016 1 10 /10 /octobre /2016 18:30
ELECTIONS AMERICAINES : « LE DEBAT LE PLUS ATROCE DE L’HISTOIRE POLITIQUE »

 

C’est en substance le constat que dresse l’ensemble de la presse américaine, quelques heures après la fin du deuxième débat présidentiel entre Hilary Clinton et Donald Trump. D’une même voix, les médias déplorent la pauvreté des échanges entre la démocrate et le républicain, les éditorialistes donnant toutefois l’avantage à Hillary Clinton.

 

Le New York Times

Qui a récemment annoncé son soutien officiel à Hillary Clinton, a publié un éditorial évoquant « des attaques personnelles qui prédominent un débat abrasif ». Selon le journal, Donald Trump s’est contenté durant le débat de lancer une salve d’attaques contre Hillary Clinton, en déterrant notamment les frasques sexuelles de Bill Clinton.

Dans les cordes après la divulgation de ses propos dégradants sur les femmes, lâché par nombre de ténors républicains à moins d’un mois de l’élection présidentielle du 8 novembre, le candidat républicain a en effet opté pour un affrontement très personnel. Cette posture de Donald Trump profite à Hillary Clinton, selon le New York Times :

« Mme Clinton se présente à nouveau comme la seule personne adulte sur scène ; la seule qui cherche à convaincre la grande majorité des Américains qu’elle partage leurs valeurs et leurs aspirations. M. Trump, en revanche, se cache derrière les parades qu’il utilisait déjà lorsqu’il faisait de la télé-réalité ou qu’il animait des combats de catch, montrant, au passage, à quel point il est cynique. »

 

Le Washington Post

Déplore également l’indigence de ce débat durant lequel aucune question de fond n’a été abordée. Selon le journal, Donald Trump sort « isolé » et « politiquement affaibli » de ces quatre-vingt-dix minutes de direct. « Jamais dans l’histoire des débats on n’a vu de telles attaques, un tel langage corporel et de tels échanges. Tout cela traduit la profondeur des divisions et des désaccords, non entre les deux candidats, mais entre les deux Amérique. »

 

CNN

titre sur « un sale combat »,

 

Le Miami Herald

évoque un « méchant débat » rythmé par « de nouveaux scandales ». « C’étaient les quatre-vingt-dix minutes les plus atroces de l’histoire politique moderne des Etats-Unis »

 

Le Dailybeast

« Ce débat ne présage rien de bon pour la suite de la campagne, qui risque de ressembler à  un combat de rue entre l’une des candidates les plus expérimentées de tous les temps et un animateur de télé-réalité pugnace qui n’a rien à perdre ».

 

Le site Vox

Ecrit : « Au moment où le destin de la campagne de Donald Trump est en jeu, les élites du Parti républicains souhaitaient « voir leur candidat montrer un peu de remord ou faire acte de contrition lors de ce second débat. […] Donald Trump a pris le parti inverse

« La combinaison d’immenses pouvoirs dans les mains d’un individu incapable d’écouter les opinions opposées serait effrayante. Qu’il ne puisse se retenir d’attaquer son adversaire au moment où il aurait dû faire profil bas illustre à quel point cette tendance est ancrée en lui. »

 

Le Huffington Post

« Donald Trump n’a baissé le masque qu’à la fin du débat. Au moment de conclure, les deux adversaires ont été invités à dire quelque chose de sympathique sur leur concurrent. Hillary Clinton a complimenté Donald Trump sur ses enfants, tandis que le candidat républicain a salué la résistance de la candidate démocrate : « Je dirais cela de Hillary. Elle n’abandonne jamais. Elle ne jette jamais l’éponge. Je respecte cela […] C’est une battante. »

 

Le Wall Street Journal.

« Donald Trump est arrivé au débat amoché mais libéré. Amoché par les dégâts infligés à sa campagne par la publication de sa vidéo. Libéré du Parti républicain, dont il a fait sécession, et qui appelle à son abandon de la course présidentielle. Pendant la première partie du débat, chargée d’invectives, il a semblé incapable de se maîtriser, avant de revenir à une forme de débat « traditionnel », avec des réponses substantielles, à l’inverse de sa performance du 26 septembre. »

 

Le New York Post

Est le seul à considérer que Donald Trump s’est mieux battu que sa rivale. « Après dix minutes au cours desquelles il semblait laisser libre cours à sa rage envers Bill Clinton, Donald Trump a réussi l’impossible : se reconcentrer sur le débat, exercice dont il s’était montré incapable il y a deux semaines », peut-on lire dans le tabloïd américain.

 

The Blaze, un site conservateur.

« Elle n’est pas prête pour débattre aux heures de grande écoute, ne l’a jamais été et ne le sera jamais, comme cette soirée l’a montré. Je ne sais pas ce que vont dire les sondages, mais dans mon canapé, je dirais que Trump a gagné, facilement. Il a mis Hillary [Clinton] sur la défensive, l’a poussée à répondre de manière évasive sur son serveur de messagerie ou sur les agressions sexuelles commises par son mari. Surtout, à de nombreuses occasions, il est parvenu à faire ressortir son côté “marâtre”. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans Le MONDE en marche..
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens