Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 15:30
GRAND PRIX DE L’HUMOUR POLITIQUE : SARKOZY DETRONE JUPPE !..

 

L'ancien président de la République Nicolas Sarkozy succède à Alain Juppé au palmarès. Le jury a également choisi de décerner un prix exceptionnel à François Hollande, distingué pour l'ensemble de son œuvre.

Le Grand Prix de l'Humour politique reste à droite. Après avoir été remporté l'année dernière par Alain Juppé pour son sens de l'autodérision («En politique, on n'est jamais fini. Regardez-moi !»), c'est cette fois Nicolas Sarkozy qui a décroché la timbale ce mardi 30 juin pour l'édition 2015.

Le président du parti Les Républicains a été distingué pour son tacle visant François Bayrou, le président du Modem, dans le Journal du Dimanche du 11 avril dernier.

A la question : «Désespérez-vous de François Bayrou ?»,

L’ancien président avait répondu : «Pour désespérer de François Bayrou, encore faudrait-il que j'aie un jour placé de l'espoir en lui».

«François Bayrou fait le jeu de la gauche depuis 2007 : il a voté blanc en 2007 et a ensuite, en 2012, voté François Hollande», poursuivait-il dans cet entretien. « Il a précisé, il y a deux mois, que, s’il avait été député, il n’aurait pas voté la motion de censure présentée par l’opposition et même qu’il ne regrettait pas son choix pour François Hollande. »

 

Prix exceptionnel pour François Hollande

Pour ce prix créé en 1988, 15 phrases avaient été nommés par un jury de journalistes et d'humoristes présidé par Jean Miot, ancien PDG de l'AFP. Nicolas Sarkozy a notamment été préféré à son successeur à l'Elysée, François Hollande. Le président de la République, qui n'avait pas ménagé ses efforts, repart toutefois avec un prix exceptionnel pour l'ensemble de ses «hollanderies», dont «Il n'y a rien de plus terrible pour un soldat déjà anonyme que de mourir inconnu» et «Il y a ceux qui n’attendent plus rien ; je fais en sorte de leur apporter ce qu’ils attendent».

 

Fillon, Pellerin et Mélenchon aussi récompensés

François Fillon s'est lui aussi fait remarquer par le Press Club. Il obtient le Prix Spécial du Jury pour son ironie visant Emmanuel Macron, le ministre de l'Economie. «Avant de juger les propositions d'Emmanuel Macron, je vais attendre qu'elles soient abandonnées», a déclaré l'ancien Premier ministre le 10 octobre 2014, sur l'antenne de France Info.

La ministre de la Culture Fleur Pellerin a quant à elle obtenu le Prix de l'encouragement. Une récompense obtenue grâce à son analyse des primaires socialistes de 2012 comparant les trajectoires croisées de Manuel Valls et Arnaud Montebourg (« Avec 5 %, on finit Premier Ministre, avec 17 % on finit chez Habitat »).

Pourtant en verve, le socialiste Patrick Menucci n'a pu faire mieux que le Prix des internautes avec son humour féroce visant Jean-Noël Guérini, élu sénateur en septembre 2014 malgré ses nombreuses mises en examen : «Guerini dit qu'il n'est ni de droite ni de gauche ; alors il est forcément du Milieu.»

Le président du Front de gauche Jean-Luc Mélenchon figure également au palmarès avec le Prix de la Presse hebdomadaire régionale pour sa fine connaissance des personnages de Disney et son opposition aux politiques d'austérité. « Ils peuvent toujours nommer Donald à l’Europe (Donald Tusk, président polonais du Conseil européen, ndlr) ; c’est quand même Picsou qui commande».

Enfin, petite originalité cette année, le jury a accordé un prix spécial «Para-politique» à Dodo la Saumure. «Certes, DSK ternit un peu ma réputation», avait-il déclaré lors du procès du Carlton de Lille.

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans Un peu d'humour :..
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens