Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 18:00

delahaye_145_chapron_coupe_1937_100.jpg

 

 

La grande dépression mondiale du début des années 30 a laissé des traces dans l’industrie automobile française. Pour ne citer qu’un exemple, Delage qui rivalisait avec les plus grands tels que Rolls-Royce et Hispano-Suiza a du cesser sa production et passer sous la coupe de Delahaye en 1934. Même la compétition, qui avait été un formidable champ d’expérimentation et de rivalités entre constructeurs européens, a subi la déprime générale.

Les circuits sont délaissés et le Racing Club de France lance un défi aux constructeurs français : battre le record de vitesse de 200 km/h détenu par une voiture italienne avant le 31 mars 1937. Le prix versé au vainqueur sera de 400 000 Francs. La cylindrée du moteur ne doit pas être supérieure à 4,5 litres pour ceux qui sont à aspiration naturelle et 3,0 litre pour les « supercharged ». Un groupe de producteur français d’alliages légers propose de monter la dotation à 1 million de Francs et de repousser la date limita au 31 août 1937.

La somme mise en jeu, assez considérable, va réveiller les trois constructeurs français les plus engagés, dans un passé récent, dans la compétition automobile : Bugatti, Talbot Lago et Delahaye. Bugatti et Talbot Lago vont travailler sur leurs acquis et modifier moteurs et châssis existants pour les rendre compatible avec las exigences de la nouvelle règlementation. Delahaye qui ne dispose que d’un six cylindre en ligne de 3,5 litre de cylindrée ne pense pas pouvoir atteindre les objectifs avec ce type de moteur. La décision est donc prise assez rapidement : développer un nouveau moteur. Et pour relever le défi ils optent pour un moteur de 12 cylindres en V. Avec l’aide de partenaires français ils développent un bloc moteur en alliage de magnésium et une culasse en alliage d’aluminium. Un pari pour l’époque !.. Mais les innovations ne s’arrêteront pas là : trois arbres à cames assurent admission et échappent. L’un dans la base du V pour les soupapes d’admission et deux autres sur chacun des cotés du bloc pour les soupapes d’échappement. L’aspiration est faite par trois carburateurs Stromberg. Le moteur compact léger et performant développe ainsi environ 240 cv à 5 500 t/mn.

Le châssis quant à lui sera dérivé du châssis 135. Ainsi nait la Delahaye 145 qui se présente sur le circuit de Montlhéry quelques jours seulement avant la date limite prévue. Mal peinte, à peine finie, après quelques essais elle décroche le record de vitesse et le million de Francs qui était promis. Quatre autres exemplaires de la Delahaye 145 sont alors construits et comme Delahaye est le premier à être fin prêt pour la saison 1938 il les engage dans les grandes courses européennes. La Delahaye 145 remportera les Grands Prix de Pau et de Cork. Elle sera également engagée  dans la course d’endurance des Mille Miglia mais le moteur V12 se révèlera trop fragile pour ce genre d’épreuves.

En fin de saison alors que la guerre commence à poindre sur l’Europe, les voitures de compétition sont démontées et soigneusement cachées. Après la fin de la guerre trois de ces voitures sont remontées, carrossées et vendues comme voitures routières.

Aujourd’hui quatre exemplaires de la Delahaye 145 existent encore dont celle qui a remporté le Million de Francs. Les deux coupé Chapron sont la propriété d’un collectionneur américain et on t été présentés au Concours d’Elégance de Peeble Beach de 2006.

 

 

delahaye_145_chapron_coupe_1937_101.jpg

 

 

 

delahaye_145_chapron_coupe_1937_102.jpg

 

 

 

delahaye_145_chapron_coupe_1937_103.jpg

 

 

 

delahaye_145_chapron_coupe_1938_104.jpg

 

 

 

delahaye_145_chapron_coupe_193e_105.jpg

 

 

 

delahaye_145_chapron_coupe_1937_106.jpg

 

 

 

delahaye_type_145_chapron_1937_107.jpg

 

 

 

delahaye_145_chapron_coupe_1937_108.jpg

 

 

 

delahaye_type_145_chapron_coupe_1937_109.jpg

 

 

 

delahaye_type_145_chapron_coupe_1937_110.jpg

 

 

 

delahaye_type_145_chapron_coupe_1937_111.jpg

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

claude Hercent 17/01/2011 19:32


Bonjour cher Monsieur,
Il y a très longtemps que je ne vous ai pas laissé un commentaire !
J'en profite pour vous présenter mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année, et qu'elle représente pour vous 365 jours de bonheur.
à bientôt
claude Hercent


jp echavidre 17/01/2011 22:17



Bonjour


 


Et merci beaucoup pour vos bons voeux. A mon tour je vous souhaite une très bonne année 2011. Qu'elle vous apporte bonheur et santé ainsi qu'à tous ceux qui vous sont chers.


 


J.P.E



Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens