Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 août 2014 6 30 /08 /août /2014 18:30

audi_sport_quattro_group_b_1984_101.jpg

 

Engagée en rallye au début de l’année 1981, l’Audi Quattro va révolutionner le monde des rallyes automobiles. C’est en effet la première voiture de rallye à utiliser avec succès quatre roues motrices. Mais cette première voiture hors du commun s’avère rapidement perfectible : elle est trop lourde et trop longue.  Des défauts rapidement corrigés sur les voitures de 1982 construites pour satisfaire aux nouvelles règlementations du Groupe B. Après une deuxième évolution, la Quattro originale est finalement remplacée par la nouvelle Sport Quattro en 1984.

Comme ses concurrents,  Audi a du se plier aux exigences d'homologation requises pour créer une nouvelle voiture de rallye. La mesure la plus contraignante était de fabriquer au moins deux cents exemplaires commercialisables. Audi, sous la direction de l’ingénieur en chef Roland Gumpert choisit de construire sa nouvelle voiture de rallye sur la base d’un châssis existant, celui de l’Audi « UR-quattro ». Peugeot et Lancia qui, eux aussi sont sur un projet similaire, feront d’autres choix. Ils préféreront partir de rien et construire un châssis sur mesure.

Le choix fait par Audi conduit à un problème difficile : la nécessité de réduire l’empattement. Une « tranche » de 320 mm est coupée sur le châssis original, en arrière des portes. Cette opération donne à la nouvelle Audi rallye une silhouette étrange mais cela fonctionne ! Quant au poids il est chassé dans toutes les pièces constitutives de la voiture en particulier de la carrosserie où la tôle d’acier est remplacée par des matériaux composites ou de l’aluminium.

Le moteur est le cinq cylindres en ligne avec  bloc et culasse en aluminium déjà en production chez Audi mais qui va être aménagé. Il a une cylindrée de 2 110 cc mais pour figurer dans la classe des trois litres avec un moteur turbo compressé, ce qui est le cas, un coefficient d’équivalence de 1,4 est appliqué sur la cylindrée exprimée en litres. En définition compétition, avec quatre soupapes par cylindre et un turbo KKK, le moteur développe une puissance maxi de 350 cv. Le moteur est accouplé à une boite de vitesses séquentielle à six rapports.

La voiture destinée aux homologations officielles est présentée dans le courant de l’année 1983. Le 1er mai 1984 les deux cent voitures exigées par la règlementation sont fabriquées et l’Audi sport Quattro est définitivement homologuée. Entre temps Hannu Mikkola a remporté le championnat du Monde des rallyes 1983 au volant de l’ancienne version de l’Audi Quattro. Pour la saison 1984, Audi a constitué une équipe de pilotes stars : Hannu Mikkola, Walter Röhrl, Michèle Mouton, et Stig Blomqvist. Evidemment les ambitions du constructeur allemand sont maintenant très élevées.

 

audi_sport_quattro_group_b_1984_102.jpg

 

Le style de conduite de Blomqvist fait merveille au volant de la nouvelle Quattro. Il remporte cinq des douze épreuves et est couronné Champion du Monde des rallyes en 1984. Mikkola et Röhrl remportent chacun une manche ce qui permet a Audi de remporter le trophée des constructeurs cette même année. Mais un concurrent sérieux a pointé son nez en cours d’année. C’est Peugeot qui avec sa 205 T16 à moteur central introduite à la mi saison a tout de même remporté trois des quatre derniers rallyes de la saison !..

La réglementation du Groupe B permet de faire des évolutions sur la voiture existante à condition de produire 20 exemplaires supplémentaires. C’est ce qui permet à Audi de créer l’Audi Sport Quattro S1 qui fait ses débuts au rallye des Mille Lac en août 1985. Une des grosses évolutions a consisté à modifier la répartition du poids en déplaçant, radiateurs, batterie et autres accessoires vers l’arrière de la voiture et en ajoutant un gros aileron arrière. Les autres modifications importantes ont porté sur le moteur qui maintenant développe une puissance maxi de 500 cv grâce à un changement de turbo.

Au moment où l’Audi Sport Quattro S1 fait ses débuts, la Peugeot 205 T16 a déjà remporté six rallyes sur huit. À première sortie de la nouvelle Audi, le champion du monde en titre Blomqvist finit deuxième avec la S1, derrière une Peugeot bien sûr. Röhrl sauve la saison pour Audi en remportant le rallye de San Remo. L’énorme puissance et la traction de l'Audi lui ont donné l'avantage sur l’agilité de la petite Peugeot. Ayant à peine retrouvé l’espoir de prendre le dessus sur la Peugeot, Audi est confronté à un nouvel adversaire : une toute nouvelle Lancia turbocompressé et suralimenté est entrée en couse pour la fin de la saison

Les ingénieurs d'Audi vont travailler dur pendant l'hiver sur le moteur, pour atteindre une puissance maxi de plus de 600 ch au début de la saison 1986. Le podium d’ouverture de la  saison qui, traditionnellement est le Rallye Monte-Carlo a vu une Lancia et une Peugeot en tête et la troisième place à l’Audi de Mikkola. La présence d'Audi dans le championnat du monde a connu une fin dramatique après le Rallye de Portugal. Trois spectateurs ont été tués et 30 autres ont été blessées après qu'un pilote Ford RS200 plongé dans la foule. Audi a annoncé son retrait de ce sport peu de temps après.

Audi avait par ailleurs également engagé la Quattro Sport et la Sport Quattro S1 aux États-Unis pour la course de côte annuelle de Pikes Peak. En 1984, Michelle Mouton est devenue la première femme à remporter «la course vers les nuages​​». En 1985, elle a répété cet exploit dans un Sport Quattro S1. Bobby Unser a continué la série de victoires d'Audi en 1986.

 

audi_sport_quattro_group_b_1984_103.jpg

 

 

audi_sport_quattro_group_b_1984_104.jpg

 

 

audi_sport_quattro_group_b_1984_105.jpg

 

 

audi_sport_quattro_group_b_1984_106.jpg

 

 

audi_sport_quattro_group_b_1984_107-copie-1.jpg 

 

audi_sport_quattro_group_b_1984_108.jpg

 

 

audi_sport_quattro_group_b_1984_109.jpg 

 

audi_sport_quattro_group_b_1984_110.jpg

 

 

audi_sport_quattro_group_b_1984_111.jpg

 

 

audi_sport_quattro_group_b_1984_112-copie-1.jpg

 

 

audi_sport_quattro_group_b_1984_113.jpg

 

 

audi_sport_quattro_group_b_1984_114.jpg

 

 

audi_sport_quattro_group_b_1984_115.jpg

 

 

audi_sport_quattro_group_b_1984_116.jpg

 

 

audi_sport_quattro_group_b_1984_117.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

swisscarsighting.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog  ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens