Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 août 2013 7 11 /08 /août /2013 18:00

maybach_62_2002_101.jpg

 

Né en 1846, Wilhelm Maybach travaillera longtemps avec Gottlieb Daimler. Il participera au développement de tous les premiers moteurs Daimler jusqu'au 70 ch de 1906. Suite à un différent avec Daimler, Wilhem Maybach s'associe en 1907 avec Ferdinand von Zeppelin pour développer des moteurs de dirigeables. Tous les dirigeables Zeppelin (jusqu'au Graf von Zeppelin) seront équipés en exclusivité de moteurs Maybach. Disponible en 1915, la série CX à 6 cylindres de 22 litres de cylindrée développe 210 ch (à 1300 tr/min).

Réputés pour leur endurance qui atteignait 40 heures, un record pour l'époque, ainsi que pour leur fiabilité, près de 2000 moteurs Maybach ont été utilisés durant la Première Guerre mondiale. Le traité de Versailles interdit à la République de Weimar, l'Allemagne d'après guerre, la fabrication de dirigeables. Maybach se tourne donc vers l'automobile, sous la dénomination de Maybach Motorenbau et présente son premier modèle W1 dès 1921 puis un second, la W3 à moteur 6 cylindres (1922).

Rapidement, la marque monte en gamme avec la W5 puis, en 1928, les premiers modèles de très grand luxe Zeppelin son lancés, avec un moteur V12. Après la mort de l’inventeur de la marque en 1929, son fils Karl, qui le secondait depuis plusieurs années, reprend le flambeau. La production se poursuit jusqu'en 1941 pour atteindre 1 800 exemplaires au total (dont près de 200 "Zeppelin"). Durant la Seconde Guerre mondiale, Maybach était le principal fournisseur de moteur pour les chars (Panzer III, Tigre I, Panther, Elefant…) de l’armée allemande. La marque ne se relèvera pas de la Seconde Guerre Mondiale et tombera dans les marques oubliées du groupe Mercedes-Benz jusqu'en 2002.

Recréée cette année là sous le nom Maybach Manufaktur elle devient la marque de très haut de gamme du groupe Daimler-Chrysler. Après 60 années d’absence, la marque présente deux superbes voitures en mars 2002 au 72 ème salon de l’Automobile de Genève. Ce sont les Mayback 57 et Maybach 62 (des chiffres qui indiquent respectivement 5,7 mètres et 6,2 mètres de longueur). L’ambition de la marque est toujours la même : fabriquer les meilleures voitures du marché et devenir la référence du haut de gamme. C'est-à-dire devenir des concurrents directs de Rolls-Royce et Bentley !..

maybach_62_2002_106.jpg

 

Les Maybach 57 et 62, comme celles qui suivront d’ailleurs, sont basées sur des plateformes de Mercedes classe S modifiées et allongées. La marque se doit de présenter de dignes successeurs à la légendaire Zeppelin et d’offrir de nouveau à ses clients ce qui avait fait sa renommée : le luxe, le confort et l’espace. La Maybach 62 : 6,16 mètres de long, 3,83 mètres d’empattement, offre aux passagers arrière des sièges individuels de grand confort, inclinables et ajustables dans de multiples positions. Au confort des sièges s’ajoutent évidemment le bar, les consoles de télévision ainsi que la stéréo.

La seconde variante la Maybach 57 : 5,72 mètres de long offre également à ses passagers notamment à l’arrière, le meilleur confort.

Les deux modèles sont équipées du V12 à 60° de type 12 implanté longitudinalement à l’avant. De 5 513 cc de cylindrée, il développe une puissance maxi de 550 cv à 5 250 t/mn et un couple maxi de 900 Nm à é 2300 t/mn. Des performances éblouissantes pour cette voiture très lourde puisque la Maybach 62 pèse 2855 kg mais affiche tout de même une vitesse de pointe de 255 km/heure !...

Une autre particularité de la marque Maybach est la peinture de carrosserie en deux tons. Plusieurs centaines de combinaisons sont disponibles ce qui garantit au client de disposer d’une voiture spécialement conçue pour lui.

En quelques années seulement, Maybach est devenue une référence en matière de voitures de luxe et de prestige, tout comme Rolls-Royce et Bentley. Bien que rentable, la marque disparaitra courant 2013 suite à l’annonce faite par le groupe Daimler en 2001. A moins que l’état major n’ait depuis changé d’avis ?.. Maybach aura tout de même marqué les esprits et démontré son extraordinaire savoir-faire avec notamment la Maybach "Exelero", Concept-car à la fois rétro et futuriste, produite à 2 exemplaires et mis en vente pour la modique somme de 8 000 000 de dollar US. La voiture de 2700 kg disposait d’un moteur de 700cv avec un couple maxi de 1020 Nm et était une véritable vitrine de la technologie allemande : vitesse maxi sur circuit 351 km/heure, 0-100 km/heure 4,4 secondes. Un record du monde pour une limousine de cette dimension !..

maybach_62_2002_102.jpg 

maybach_62_2002_103.jpg

 

maybach_62_2002_105.jpg 

 

maybach_62_2002_107.jpg

 

 

maybach_62_2002_108.jpg

 

 

maybach_62_2002_109.jpg

 

 

maybach_62_2002_110.jpg

 

 

maybach_62_2002_112.jpg

 

 

maybach_62_2002_113.jpg

 

 

maybach_62_2002_115.jpg

 

 

maybach_62_2002_117.jpg

 

 

maybach_62_2002_118.jpg

 

 

maybach_62_2002_120.jpg

 

 

maybach_62_2002_122.jpg

 

 

maybach_62_2002_123.jpg

 

 

maybach_62_2002_124.jpg

 

 

maybach_62_2002_125.jpg

 

 

maybach_62_2002_126.jpg

 

 

maybach_62_2002_127.jpg

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

swisscarsighting.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog  ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens