Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juillet 2013 2 23 /07 /juillet /2013 18:00

alfa_romeo_8c_2900b_leMans_berlinetta_1938_101.JPG

 

A 10 heures du matin en ce dimanche de juin 1938  sur la piste des «  24 Heures du Mans » Clemente Biondetti et Raymond Sommer devancent leur plus proche concurrent de près de 11 tours au volant de leur Alfa Roméo 8C 2900B Le Mans Berlinetta. Presque 1 heure d’avance soit 160 kilomètres. Du jamais vu dans cette course mythique du Mans !. Et pourtant, l’Alfa Roméo ne pourra remporter la victoire à cause d’une succession de problèmes mécaniques qui vont gâcher à son équipage les dernières heures de la course…

Après ce désastreux final la voiture est rapatriée dans les ateliers d’Alfa Roméo et ne sera plus jamais engagée en compétition. Vendue à un collectionneur privé, elle sera finalement rachetée par Alfa Roméo. Aujourd’hui elle est fièrement exposée par la marque italienne dans le superbe musée « Muséo Storico » d’où elle ne sort que dans des occasions très exceptionnelles.

Le châssis utilisé pour cette voiture spéciale engagée au Mans est l’un des cinq châssis de 8C 2900B modifiés, au début de 1938, pour participer aux compétitions automobiles. Le modèle 8C 2900B est effectivement un modèle de Tourisme dérivé d’un modèle Grand Prix et très semblable aux 8C 2900A qui ont remporté la fameuse course des « Mille Miglia » en 1936 et en 1937.

Le nom du modèle 8C  2900 vient du superbe moteur 8 cylindres en ligne du à l’ingénieur motoriste Vittorio Jano et dont la cylindrée est de 2 905 cc. C’est l’aboutissement d’un long développement commencé avec le modèle 8C 3200 en 1931. Construit entièrement en alliage léger, ce moteur est né de l’assemblage de deux blocs de 4 cylindres dont les deux arbres à cames étaient actionnés par le milieu du moteur. Cette configuration conduisait à des arbres à cames courts beaucoup moins sujets à la flexion. Ce moteur délivrait une puissance maxi de 180 cv dans sa version tourisme et 220 cv dans sa version compétition.

Beaucoup d’innovations  apparaissent sur le modèle 8C 2900 telle le réservoir à carburant implanté à l’arrière du siège conducteur, sur l’essieu arrière, afin d’obtenir une meilleure répartition des masses. Comme toutes les voitures de haute performances de l’époque, la 8C 2900 est équipée d’une assistance de freinage hydraulique. Le châssis roulant a été optimisé en poids : 850 kg et le carrossier choisi en 1938 est le milanais Touring  qui s’est fait une spécialité des carrosseries légères en aluminium avec sa technologie « Suuperleggera »

Les « 24 Heures du Mans » représentent en effet un enjeu très important pour Alfa Roméo qui, avec sa 8C 2300 a remporté l’épreuve d’endurance quatre années consécutives de 1931 à 1934.

alfa_romeo_8c_2900b_LeMans_berlinetta_1938_102.jpg

 

La « berlinetta » dessinée par Carlo Felice Anderloni de chez Touring présente beaucoup d’aspects originaux. La ligne générale est assez futuriste avec les ailes avant solidaires de l’ensemble de la carrosserie. En arrière des roues avant les larges panneaux sont démontables pour obtenir un meilleur accès au moteur. Quant à l’arrière de type « fastback » il commence à s’imposer sur les voitures de compétition pour des questions aérodynamiques. La 8C 2900B a été surtout étudiée pour les longues lignes droites de la piste du Mans où se fait souvent la différence entre les voitures concurrentes.

Le jour de la course, Biondetti et Sommer s’impose d’emblée. D’autant mieux que parmi les voitures les plus rapides engagées plusieurs seront contraintes à l’abandon comme les Delahaye et Talbot-lago. Quelques temps après Sommer boucle le tour le plus rapide à 155 km/heure de moyenne. Quelques temps plus tard, dans une des grandes lignes droites, Sommer évite de peu la sortie de piste à la suite d’une crevaison à 210 km/heure. Mais la voiture a besoin de réparation et les ennuis commencent. Biondetti repart mais après quelques tours seulement il doit à nouveau s’arrêter pour un problème de boite de vitesses. La course est finie et pourtant elle avait si bien commencée que rien ne semblait les arrêter !..

A son retour du Mans, la voiture est vendue à un particulier à Rome. Elle disparait complètement jusqu’à la fin des années 1960 où elle est découverte par le Comte Giovani Livorno et Corrado Cupillini. La voiture est quasiment dans son état initial mais doit subir quelques travaux de restauration pour retrouver tout l’éclat de sa gloire. Elle est alors revendue à un britannique Colin Crabbe. Elle passe alors dans plusieurs autres mains toujours en Grande-Bretagne, et est restaurée dans son état initial de voiture de course.

Alfa-Romeo est très intéressé par le rachat de cette voiture unique qui marque un épisode de son histoire. Un curieux marché a lieu à la fin des années 1980 : la marque italienne récupère sa 8C 2900B Le Mans berlinetta contre une voiture de Grand Prix 158 « Alfetta ». La 8C est depuis en bonne place au Museo Storico et sort à quelques occasions exceptionnelles. C’était le cas en 2010 au Goodwood Festival of Speed où les 100 ans d’Alfa Roméo étaient célébrés.

 

alfa_romeo_8c_2900b_LeMans_berlinetta_1938_103.jpg 

alfa_romeo_8c_2900b_LeMans_berlinetta_1938_104.jpg

 

alfa_romeo_8c_2900b_LeMans_berlinetta_1938_105.jpg

 

alfa_romeo_8c_2900b_LeMans_berlinetta_1938_106.jpg

 

 

alfa_romeo_8c_2900b_leMans_berlinetta_1938_107.JPG

 

 

alfa_romeo_8c_2900b_leMans_berlinetta_1938_108.JPG

 

 

alfa_romeo_8c_2900b_leMans_berlinetta_1938_109.jpg

 

 

alfa_romeo_8c_2900b_LeMans_berlinetta_1938_110.jpg

 

 

alfa_romeo_8c_2900b_LeMans_berlinetta_1938_112.jpg

 

 

alfa_romeo_8c_2900b_LeMans_berlinetta_1938_113.jpg

 

 

alfa_romeo_8c_2900b_LeMans_berlinetta_1938_114.jpg

 

 

alfa_romeo_8c_2900b_LeMans_berlinetta_1938_115.jpg

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

swisscarsighting.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog  ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens