Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 avril 2013 3 17 /04 /avril /2013 11:00

Arnaud-Montebourg-Michel-Sapin-petroplus-fermeture.jpg

 

 

Après le rejet par le tribunal de commerce de Rouen de deux offres de reprises, mardi, la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne (Seine-Maritime) semble définitivement condamnée. Une affaire, parmi beaucoup d’autres, qui dure depuis le 20 janvier 2012 !..

Le gouvernement "prend acte"

Après la décision du tribunal de commerce de Rouen, qui a rejeté mardi 16 avril les deux derniers dossiers en lice pour la reprise de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne, le gouvernement a dit "prendre acte". Dans un communiqué commun, Arnaud Montebourg et Michel Sapin, respectivement ministres du Redressement productif et du Travail, ont indiqué que "cette décision clôt la période de recherche de repreneurs". Ils ont "rendu hommage aux salariés (du site) qui ont su mener une lutte exemplaire et responsable". Assurant avoir mobilisé "tous les moyens possibles" pour trouver un potentiel repreneur, les deux ministres font valoir qu'"aucune poursuite de l'activité n'était envisageable sans un repreneur crédible". Et d'estimer : "Rien n'aurait été pire qu'une solution précaire qui aurait finalement nui aux salariés et à leurs familles."

Une nationalisation impossible?

"Nationalisation!" Ce cri a été entendu lors de l'annonce de la décision de justice à la foule de salariés qui attendaient devant le tribunal de commerce de Rouen, mardi. Aucun d'entre eux n'a oublié la promesse d'Arnaud Montebourg, faite le 1er décembre sur le plateau du journal de 20 heures de TF1 : "La nationalisation d'un site industriel en difficulté est encore possible." Le ministre évoquait alors le site ArcelorMittal de Florange, mais pour Jean-Luc Broutet, responsable CGT à Petit-Couronne, cela vaut aussi pour la raffinerie de Petroplus : "la responsabilité aujourd'hui est du côté du gouvernement", a-t-il indiqué à la presse mardi. "Si on veut assurer l'avenir du raffinage dans notre pays, assurer l'indépendance énergétique, on demande au gouvernement de nationaliser le raffinage en France", a-t-il encore réclamé. Mais, à travers leur communiqué, Arnaud Montebourg et Michel Sapin ont définitivement écarté cette possibilité.

Que vont devenir les 470 salariés?

Les deux ministres annoncent toutefois avoir confié une mission au préfet de région, Pierre-Henry Maccioni, afin de "réaliser la mise en sécurité des installations, de travailler au repositionnement du site, notamment dans sa vocation industrielle, et de suivre la mise en mise en oeuvre" du plan social. La raffinerie de Petit-Couronne est un important complexe industriel proche de Rouen. Le préfet devra donc déterminer si ses installations pourront être réutilisées, et à quelles fins, ou si elles devront être démantelées. Cette seconde option pourrait donner un emploi temporaire à une partie des 470 salariés de la raffinerie normande. Le gouvernement "continuera à s'impliquer auprès des salariés et mobilisera les outils de la politique de l'emploi, à travers notamment le contrat de sécurisation professionnelle, avec l'objectif que chaque salarié ait une solution", promettent Arnaud Montebourg et Michel Sapin.

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens