Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 07:00

 sarkozy-exemplaire-garde-republicaine.jpg

 

Le premier tour des élections cantonales a constitué un avertissement pour l’UMP. Ceux du deuxième tour du Dimanche 27 mars dernier sont, selon les propos de Thierry Marianni au micro de France Inter lundi matin, « une gifle ». En effet le parti du Président n’a pas su, comme il le prétendait il n’y a pas si longtemps, motiver les abstentionnistes du premier tour. Il n’a pas su non plus passer très clairement et avec suffisamment de conviction ses « consignes » de vote pour le deuxième tour. La cacophonie qu’avait déclenché le « Ni Socialiste, ni Front National » de Nicolas Sarkozy à jeté le trouble dans les rangs UMP. Plusieurs Ministres ont même exprimé clairement qu’ils ne respecteraient pas la consigne donnée !..

Alors, après ces élections qui, dans le fond, ne représentent pas un gros enjeu pour la politique française mais qui sont un test grandeur nature à presque un an des élections présidentielles on se demande bien où va l’UMP. Et surtout quelle est la stratégie de Sarkozy pour les présidentielles pour lesquelles il sera, évidemment, candidat ?

Depuis près de trois semaines, Nicolas Sarkozy ne cache pas son agacement vis-à-vis des « Centristes », Jean Louis Borloo en tête. Ils ne se sont pas privé de critiquer publiquement la consigne du « Ni, Ni » donné par l’Elysée. Mais l’agacement du Président a depuis quelques jours d’autres motifs. Il n’a toujours pas digéré l’abandon de l’extension de la déchéance de nationalité voulue par les Centristes au parlement. Il déplore ouvertement que ceux-ci n’aient pas « soutenu clairement l’action de la France en Libye, au secours des droits de l’Homme ». Il les accuse de critiquer abondamment mais de rarement reconnaitre les affaires qui vont bien !..

Bref, Nicolas Sarkozy est plus que jamais convaincu qu’il doit être le seul candidat de droite en 2012. Car ces présidentielles de 2012 ne se joueront peut-être pas au deuxième tour mais bien au premier. Il faut accéder au deuxième tour pour avoir une chance de l’emporter et ni les sondages de ces derniers mois, ni les chiffres des élections cantonales ne sont très optimistes pour l’UMP. Il a d’ailleurs, dès le lundi 28 mars, lendemain des élections, lancé un sévère avertissement aux centristes. François Fillon a été chargé de resserrer les rangs de l’UMP, centristes compris. Par ailleurs, Nicolas Sarkozy pense que s’il demande à Jean Louis Borloo de ne pas être candidat celui ci rentrera dans le rang. C’est beaucoup moins sur pour ce qui concerne Hervé Morin et encore plus improbable pour les électeurs de sensibilité centristes qui, on l’a bien vu, n’ont que faire des directives venant de l’Elysée !..

Hormis ces questions de personnes, dont l’importance n’est pas négligeable, il y un autre problème de fond évoqué la semaine dernière par bon nombre d’élus de la majorité : la campagne des élections présidentielles sera-t-elle du même style que celle des élections cantonales ? Une majorité se dégageait pour dire qu’il ne fallait absolument pas conserver cette stratégie qui, à l’évidence, ne fonctionne pas. Communiquer sur les thèmes de ses adversaires, courir après le Front National ne sert finalement qu’à faire prospérer le parti de Marine Le Pen !.. Donc exit le grand débat sur la laïcité et sur l’Islam. Et d’ailleurs François Baroin, porte parole du Gouvernement, a expliqué, dès lundi matin, au micro de « France Info »  qu'il fallait "certainement mettre un terme à tous ces débats". "Je crois qu'il faut s'écarter de tout ce qui peut, de près ou de loin, donner l'impression de stigmatiser" et "se concentrer (sur) l'emploi, les déficits", a-t-il ajouté.

Et bien le pauvre Baroin a encore parlé trop vite car Nicolas Sarkozy qui réunissait dans la matinée les responsables de l’UMP a réaffirmé la nécessité d’un grand débat sur les liens entre l’islam et la laïcité en France. D’ailleurs comment a-t-on pu douter un seul instant que Nicolas Sarkozy allait renoncer à son projet. Car enfin, le soldat Claude Guéant est à la manœuvre depuis sa nomination au ministère de l’Intérieur. Multipliant les propos provocateurs, Claude guéant a indiqué clairement que Nicolas Sarkozy avait choisi de jouer sur les thèmes « peur de l’immigration » et « délinquance et criminalité ». Des thèmes qui, à la fois gênent le Parti Socialiste, très divisé sur ces sujets, et lancent un appel aux électeurs qui auraient pu être tenté par le Front National.

En faisant ce choix, Nicolas Sarkozy et l’UMP ont pris des risques importants :

·         En premier ils mettent en exergue leur propre échec puisque dans les domaines de l’immigration illégale et de la lutte contre la criminalité Nicolas Sarkozy est aux « affaires » depuis de nombreuses années.

·         Ils continuent à détourner de l’UMP un frange de l’électorat centriste modéré qui demande, depuis des lustres, que l’on parle aux Français des vrais problèmes, de ce qui les concerne dans leur vie de tous les jours : l’emploi, l’inflation, le pouvoir d’achat, leur avenir,.. Cette frange qui ne voit dans l’UMP d’aujourd’hui que le RPR d’hier, un parti arrogant et dominateur !

·         Enfin jouer sur les thèmes favoris du Front National c’est évidemment prendre le risque de ne pas en faire assez et de repousser une autre frange de l’UMP vers le parti que l’on rêve de siphonner comme en 2007 !.. Le pari est risqué !..

 

Il reste un an pour affiner ces thèses. Il n’y aura pas beaucoup de solution de rechange si dans quelques mois on s’aperçoit que le système ne fonctionne pas. Mais on le sait bien, c’est dans la crise que Nicolas Sarkozy s’est affirmé comme étant le meilleur. Il aime les difficultés !.. Il va être servi…

 

 

Jean Pierre Echavidre

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens