Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 16:00

Jean-Marc-Ayrault-commission-de-dialogue-pour-Notre-Dame-de.jpg

 

 

C’est bien connu : lorsque l’on ne sait pas quoi faire ou quoi dire on créé une commission !. C’est à cette solution que le gouvernement Ayrault va avoir recours. Il va confier la semaine prochaine, "dans un souci d'apaisement", à une "commission du dialogue le soin d'exposer" le projet contesté d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes et d'"entendre toutes les parties prenantes", a annoncé samedi  24 novembre dernier Matignon.

Pas question de céder, mais le dialogue reste ouvert. C'est le message que semble vouloir faire passer le gouvernement, qui va confier la semaine prochaine, "dans un souci d'apaisement", à une "commission du dialogue le soin d'exposer" le projet contesté d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes et d'"entendre toutes les parties prenantes", a annoncé Matignon samedi 24 novembre au soir par communiqué.

Plus tôt, les ministres de l’Écologie Delphine Batho, des Transports Frédéric Cuvillier et de l'Agriculture Stéphane Le Foll ont toutefois confirmé "la nécessité de poursuivre le déroulement du projet de transfert de Nantes-Atlantique" sur le site de Notre-Dame-des Landes, dans un communiqué commun publié samedi. Les ministres ont rappelé "l'engagement" du gouvernement en faveur du respect des procédures et ont assuré vouloir "conforter les initiatives en faveur du respect de la biodiversité et de la préservation des terres agricoles". Autre signe de la volonté d'apaisement du gouvernement : les premiers travaux de défrichement du site de Notre-Dame-Des Landes devraient être repoussés d'environ six mois.

Sur le site : de vifs affrontements

Cette annonce intervient alors que de vifs affrontements se déroulaient entre forces de l'ordre et opposants à l'aéroport, au deuxième jour d'une vaste opération d'expulsion, lancée vendredi 23 novembre sur le site occupé par les opposants à ce projet d'aéroport. Les CRS ont eu recours aux lances à eau pour disperser des milliers de manifestants qui ont convergé en fin d'après-midi vers la préfecture de Nantes. "Il est hors de question de laisser un kyste s'organiser", a pour sa part affirmé le ministre de l'Intérieur Manuel Valls vendredi.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault avait lui aussi affirmé une nouvelle fois que l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, en Loire-Atlantique, "se fera". Il est revenu sur le sujet dans une interview parue jeudi dans Paris Match, arguant que cette "région va gagner encore en population. Elle a besoin d'être accessible".

Pascal Durand (EELV) et  Pierre Laurent (PCF) veulent discuter

Pour sa part, Pascal Durand, secrétaire national d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV), a demandé samedi à Amiens au gouvernement de "discuter" sur le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes, pour éviter une remise en cause de la participation des Verts à la majorité. "La situation est désolante. Il faut reprendre le dialogue", a estimé quant à lui Pierre Laurent, secrétaire national du PCF. La commission de dialogue va désormais tenter d'apaiser la situation.

 

 

Source : leJDD.fr 25-11-2012

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Xav 25/11/2012 19:20

C'est ce que j'ai fait à midi ; je ne savais pas quoi bouffer et j'ai créé une commission pour savoir quoi. Résultat : j'ai la dalle !

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens